A l'école Education nationale

Mon avis sur la réforme des rythmes scolaires

parents-ensembles-DEFJ’ai donc décidé de publier sur mon blog cette tribune publiée simultanément par une soixantaine de parents blogueurs. Il vous est tout à fait possible de signer la pétition sur le site parentsensemble.com. Voici mes commentaires au sujet de la réforme des rythmes scolaires :

– Personnellement, en tant que parent d’élèves (une au collège, deux en primaire), je suis favorable au retour de la semaine de 4 jours et demi. Je pense que c’était une erreur de supprimer cette demi-journée en 2008. Cela a entraîné une baisse des heures de cours (de 26 heures à 24 heures, sachant qu’il y en avait 27 heures en 1990) et donc la nécessité pour les professeurs d’école de boucler le même programme en moins de temps, donc de passer moins de temps sur chaque leçon. D’autre part, il semblerait que les élèves soient plus concentrés le matin et assimilent donc mieux ce qu’ils entendent. Cette demi-journée était donc utile au niveau des apprentissages. (cf. je vous renvoie par exemple à cette interview d’une institutrice qui expliquait pourquoi selon elle ce n’était pas une bonne chose). Ou alors, si on veut conserver la semaine des 4 jours, il faut raccourcir les vacances scolaires.

– Selon moi, il aurait fallu réfléchir dès le départ à une réforme globale des rythmes scolaires sur l’année (répartition temps scolaire / jours de classe sur l’année) et non pas seulement le rythme scolaire sur une semaine. On le sait, les élèves français en primaire sont ceux qui ont le moins de jours de classe par an (140 jours, contre une moyenne de 186 jours au sein de l’OCDE, cf. ce rapport) mais avec les journées les plus longues (6 heures par jour, même si les 6 heures ne sont pas exclusivement consacrées à des cours, n’oublions pas le sport, les activités extra-scolaires type piscine qui prend quasiment une demi-journée par exemple). Je suis notamment favorable à un raccourcissement des vacances d’été et je ne comprends pas pourquoi la première mesure de Monsieur Vincent Peillon a été de rallonger de 2 jours les vacances de la Toussaint. Une première mesure qui m’a laissée très sceptique…

– Je me pose des questions sur ce que va réellement apporter cette réforme et suis inquiète sur ce qui va être réellement mis en place pendant ce temps périscolaire. Je ne vois pas trop quelles activités de qualité peuvent être proposées dans des créneaux de 45 minutes. On sait tous que l’argent manque cruellement et que l’aide accordée aux mairies est bien insuffisante. Bien sûr, certaines communes parviendront à mettre en place des activités périscolaires intéressantes, mais combien ? D’autre part, j’ai lu que certaines communes comptent faire une pause méridienne de 2h45 ! Est-ce vraiment une avancée ? Euh…j’en doute !

– Je pense qu’il est temps de revaloriser sérieusement le métier et la condition d’enseignant (notamment financièrement).

– Et plus globalement, il me semble qu’il existe des sujets qu’il est urgent d’aborder (je sais, c’est prévu bientôt, mais n’aurait-il pas fallu commencer par ceux-là ? ou en tout cas simultanément) : réfléchir aux méthodes pédagogiques, repenser le contenu des programmes, revoir la formation des enseignants…

– Enfin, je ne peux que vous conseiller de lire (ou relire) cet entretien que j’avais eu avec Loys Bonod, professeur de français et créateur du blog La vie moderne, qui aborde, selon moi, des sujets et problèmes fondamentaux de l’Education nationale.

Et vous, que pensez-vous de cette réforme des rythmes scolaires ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

14 thoughts on “Mon avis sur la réforme des rythmes scolaires”

  1. Ce débat est curieux.

    Je remarque que le fait, pourtant crucial, que la plupart des parents travaillent tous les deux et que beaucoup d’enfants (quelle proportion ? Il faudrait avoir les chiffres) restent en collectivité environ 10h par jour n’est jamais mentionné.

    Pourtant c’est ce point qui me parait générateur de fatigue : il est même possible qu’il soit moins fatigant de rester en classe à lire tranquillement que d’être dans une cour bondée et peu surveillée (les accidents n’y sont pas rares) ou entassés dans le petit local de la garderie avec quelques coloriages et un jeu de cartes, avec un niveau de bruit conséquent dans tous les cas.

    On dirait à lire les articles sur le sujet que la grande partie du temps passé en classe est consacré à faire des exos de grammaire dans un stress intense avec un enseignant qui distribue des coups de règles ! Au contraire il y a beaucoup d’autres activités proposées à l’école : arts plastiques, éducation physique, musique, sorties ,… et il y a des temps morts : descendre en récréation, remonter de la récréation, faire l’appel, distribuer du matériel , ramasser des copies (les enseignants le font parfois remarquer quand il se plaignent de ne pas arriver à finir le programme).

    Quand j’ai retravaillé, j’étais désolée que mon fils doive rester à l’étude (il n’y a tout de même pas besoin d’1 h entière pour faire ses devoirs en primaire !) puis à la garderie que je trouvais plus que tristounette. Si la classe avait du s’arrêter avant 16h30 je pense que j’aurais cherché une autre solution (payer une nounou, travailler à mi-temps ?)

    Je trouve que si on reste dans un système où les 2 parents sont fortement incités à travailler (dans beaucoup de pays pris comme point de comparaison les femmes travaillent moins) il faudrait au contraire que les enfants passent plus de temps en classe, avec les moyens matériels, humains, et en locaux pour diversifier les activités, faire une pause dans le calme. Pourquoi ne pas faire du théâtre, un journal de classe, un atelier jardinage, cuisine… mais avec un professeur des écoles conscient de la valeur pédagogique de ces activités et pas un animateur plus ou moins formé.

      

    1. @ Nathalie : merci pour ton commentaire. Je suis d’accord avec toi. Personnellement, je ne pense pas que les enfants soient fatigués par les 6 heures de cours qu’ils ont, 4 jours par semaine. Surtout que comme tu le soulignes, il ne s’agit pas de 6 heures de cours, à rester assis sans bouger, à écouter des cours « magistraux ». Il y a des pauses, des activités « extra-scolaires » (théâtre, piscine…). En revanche, pour les enfants qui arrivent dès 7h30 à l’école et qui en repartent à 18h30, là forcément, cela devient fatigant…Je ne pense pas non plus qu’une demi-journée supplémentaire va les fatiguer excessivement, sachant que comme tu le soulignes, les couples étant de plus en plus bi-actifs, la grande majorité des enfants se lèvent le mercredi pour aller au centre aéré/de loisirs ou garde partagée.

      Je le répète, je suis pour cette demi-journée en plus car une matinée supplémentaire de cours me semble utile pour l’apprentissage des matières essentielles (maths, français, etc.). Et je crois qu’il y a un consensus pour dire que les enfants écoutent et assimilent mieux le matin.

      Je ne suis pas opposée à ce qu’il y ait moins d’heures de cours par jour et davantage de temps consacré au sport et aux activités artistiques (si cela est fait dans de bonnes conditions…mais avec quels moyens, quel argent ?) mais dans ce cas, il faut qu’il y ait plus de jours d’école 🙂 (sinon, on va encore sacrifier des heures de français et de maths…et ce n’est vraiment pas la bonne méthode).

      Voilà mon humble avis.

        

    2. Bel article en effet… tout pourrait être si simple si on voulait s’en donnait les moyens et vraiment penser au rythme de l’enfant !!

        

  2. (…)- Enfin, je ne peux que vous conseilleR de lire (ou relire) cet entretien que j’avais eu avec Loys Bonod,(..)

    Je me permets de corriger une petite coquille 😉

      

  3. Bonjour,
    Et que pensez vous d’une réforme basée sur un retour des 4 jours et demi mais sur une période continue ? Par exemple, des cours du lundi au vendredi midi, incluant le mercredi complet. Ça ferait aux mômes un bon et large weekend de 2 jours et demi. Et si on s’arrange pour qu »ils s’avancent sur leurs devoirs dès vendredi après midi, ils auront tout le reste du temps pour profiter de papa, maman, la famille et les copains. C’est un débat en tout cas.

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *