Diaporama Que deviennent-elles (ils) ? Témoignages vie privée / vie pro

Parcours au fil du temps : Emmanuel

Emmanuel

Emmanuel, chef de projet dans l’ingénierie industrielle, 4 enfants, vivant à Quimperlé, était venu témoigner autour de la conciliation vie perso / vie pro fin 2012. Trois ans et demi plus tard, il était venu de ses nouvelles : il était toujours célibataire géographique pour raisons professionnelles mais veillait à préserver sa vie de famille les week-ends. Suite à un échange téléphonique, Emmanuel refait un point pour En Aparté. Merci à lui !

Depuis ton dernier témoignage, comment a évolué ta situation professionnelle et personnelle ?

Fondamentalement, pas grand-chose de nouveau. Côté perso, je vis toujours à Quimperlé, toujours marié et 4 enfants. Mais les enfants ont bien grandi : une étudiante (qui a quitté la maison), deux lycéens et la petite dernière rentre en CM2.

Côté pro, je suis toujours dans le même secteur d’activité, l’ingénierie industrielle. Après Nantes, j’ai trouvé une nouvelle mission à Brest. Par conséquent, je suis toujours célibataire géographique la semaine.

Nous avons passé le premier confinement tous ensemble dans notre maison de Quimperlé. J’étais alors en télétravail et nous avons réalisé que c’était une situation inédite, puisque c’était la première fois que nous vivions ma femme, les enfants et moi à temps plein ensemble ! Je vous rassure : cela s’est bien passé ! Le fait de vivre en maison, avec un jardin, a été un point très positif. Ma femme était en chômage partiel et a pu accompagner notre dernière dans sa scolarité, alors que moi, j’étais à 100% en télétravail. Durant l’année scolaire 2020-2021, j’étais à moitié sur site, à moitié en télétravail.

Avec le recul, ferais-tu certaines choses différemment ? As-tu des « conseils » à donner à des jeunes hommes/pères ?

Difficile de répondre à la première question. J’aurais peut-être davantage cherché à être plus souvent à la maison, pour être plus présent et à l’écoute de ma femme et des enfants. Bien sûr aussi, j’aurais aimé trouver des missions plus proches de chez moi, mais d’un autre côté, nous aimons beaucoup là où nous vivons.

Si j’avais un conseil, cela serait peut-être le suivant : le travail n’est pas la vraie vie. Il est important de remettre la balance sur le côté perso. A notre époque, c’était bien vu de bosser de 8h à 19h/20h. Mais cela est dépassé. J’ai malgré tout l’impression que les jeunes générations ont très bien intégré cela. J’ai l’impression qu’ils n’ont pas du tout envie de trop sacrifier le perso pour le pro, et ils ont bien raison ! Le Covid n’a fait que renforcer cela. C’est une bonne chose.

As-tu des projets à court ou moyen terme ?

Je suis toujours passionné de photos. Mon leitmotiv est de créer des images originales, à l’opposé des clichés éculés que l’on trouve sur la Bretagne. Depuis 2018, j’ai pris un statut qui me permet d’être auteur photographe indépendant et de vendre des photos (essentiellement des paysages et depuis 2019, j’ai découvert la photographie abstraite). Il y a quelques mois, j’ai décidé de suivre une formation afin d’en faire une vraie 2ème activité professionnelle. Je me forme en photo, en marketing, en développement commercial, etc. (je me forme à distance, en utilisant mon CPF). Pour le moment, je vends essentiellement grâce à mon compte Instagram et à Twitter. L’année prochaine, je devrais exposer dans une galerie à Brest. C’est important pour moi car le réel a plus d’importance que le virtuel, même s’il est devenu incontournable pour se faire connaître.

Donc à court terme, je me concentre sur cette future expo et sur le développement de mon site internet. J’aimerais bien également conserver une journée de télétravail par semaine pour être davantage en famille. Et à moyen terme, peut-être passer à 80% dans mon boulot actuel en fonction de comment se développe mon activité de photographe.

Le site photo d’Emmanuel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *