Diaporama Que deviennent-elles (ils) ? Témoignages vie privée / vie pro

Parcours au fil du temps : Carole

Carole

Carole témoigne régulièrement sur En Aparté depuis presque 10 ans. En 2012, elle nous racontait son installation à Montréal avec son compagnon après avoir vécu plusieurs années à Toulouse. Elle était ravie de la qualité de vie, mais avait trouvé un peu long sa recherche d’emploi (7 mois). Un an après, en 2013, elle évoquait son travail qui lui plaisait beaucoup et une conciliation vie privée / vie pro très satisfaisante. En 2014, elle occupait toujours le même poste et donnait des cours. La vie au Canada continuait à bien lui plaire. En 2015, elle nous annonçait plusieurs bouleversements : la perte de son emploi de façon brutale, un visa permanent pour rester au Canada et…un bébé ! Six ans après, voici des nouvelles de Carole. Merci à elle !

Depuis ton dernier témoignage comment a évolué ta situation professionnelle et personnelle ?

J’ai fêté cette année mes 10 ans à Montréal ! Je suis désormais citoyenne canadienne et continue d’y ancrer mes racines. Je m’y sens toujours super bien, j’adore notre vie ici même si c’était dur de ne pas voir notre famille pendant près de 2 ans avec la pandémie. Mais la conciliation travail/famille, les conditions d’embauche, la tranquillité pèsent toujours plus lourd dans la balance que la distance. De plus, mon aîné étant neuroatypique, le système scolaire, même classique, est très ouvert et adapté pour les enfants qui sortent un peu du cadre.

Sinon j’ai eu mon deuxième garçon en 2018 ! J’en ai bien profité grâce au congé maternité qui peut durer jusqu’à 12 mois ici. Je suis ravie d’avoir une fratrie d’autant plus que je commence à sortir la tête de l’eau maintenant qu’ils grandissent.

J’occupe depuis bientôt 2 ans un poste comme conseillère en communication au sein d’une grande université d’ingénierie. J’ai laissé tomber l’activité à mon compte mais je continue à évoluer dans le domaine de l’entrepreneuriat vu que je travaille dans un département qui fait la promotion de l’entrepreneuriat auprès des étudiants. Il y a de beaux défis à relever et je travaille avec une équipe motivée et motivante. Après n’oublions pas que je ne suis jamais restée plus de 2 ans et demi dans un emploi… la suite au prochain épisode 😉

Avec le recul ferais-tu différemment certaines choses (notamment par rapport à la conciliation pro/perso)?

Après mon congé maternité j’ai fait le choix de travailler 4 jours par semaine. C’est une perte financière mais largement compensée par le temps libre que m’offre cette journée. Je m’efforce à considérer mes vendredis comme des journées de vacances et non comme des journées de corvée/course/ménage. À moi les cafés avec les copines, la bronzette, les visites diverses et variées. De plus la pandémie ayant démocratisé le télétravail, je crois que je suis au top du top de ma conciliation pro/perso.

As-tu des « conseils » à donner à des jeunes femmes ?

S’il ne t’est pas toujours possible de faire ce qu’il te plait, essaie tout de même de t’en approcher. Cela peut être un projet à démarrer à côté, faire du bénévolat dans un domaine que tu aimes ou en aller questionner celles et ceux qui ont un parcours que tu admires. Chaque action te permettra de tirer une ficelle qui te rapprochera de ce que tu veux.

As-tu des projets / des envies à court ou moyen terme ?

Il y a quelques temps je m’étais essayé à l’exercice du podcast. J’avais adoré ça. Puis au bout de quelques épisodes je me suis auto-tétanisée par le fait de faire trop comme-ci, pas assez comme ça et de passer un temps incroyable sur chacun des montages. J’aimerais aujourd’hui m’y remettre, sans pression, pour m’en aller vers des sujets qui m’intéressent comme le dessous des métiers des gens ou encore le fonctionnement des neuroatypiques.

Je vais essayer d’appliquer le conseil que je donne un peu plus haut 🙂

Vous pouvez retrouver l’ensemble des témoignages dans la rubrique Parcours au fil du temps.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *