Amélie bonjour bonsoir
Diaporama Portraits de femmes Que deviennent-elles (ils) ? Témoignages vie privée / vie pro

Parcours au fil du temps : Amélie

Amélie, au marché de la Baule

J’ai interviewé pour la première fois Amélie Van Den Broucke en 2009. Styliste, elle avait lancé à la Baule sa marque Bonjour Bonsoir de pyjamas pour enfants. Puis elle était venue donner de ses nouvelles en 2012 : elle venait d’avoir son 3ème enfant et avait décidé de fermer sa boutique physique pour se recentrer sur la vente en ligne. En 2015, Amélie avait changé d’offre commerciale et vendait ses produits sur le marché central de la Baule. Six ans après, je l’ai de nouveau interviewée par téléphone. Merci à elle !

Depuis ton dernier témoignage, comment a évolué ta vie professionnelle et personnelle ?

Je fais toujours le marché de la Baule, je suis maintenant abonnée, mais cela a quand même pris 7 ans ! (auparavant, j’étais au tirage au sort, et sans place attitrée). En échange, je m’engage à être présente au moins 30 fois entre octobre et mars. Je dispose dorénavant de 5 mètres de linéaire. J’ai repris ma marque Bonjour Bonsoir et vends divers articles pour les bébés et enfants de 0-4 ans : des petits vêtements style bloomer, barboteuse, chemises, body, grenouillères, pyjamas mais aussi des petits accessoires (carnet de santé, bavoir…). Je réalise une grande partie de ma production moi-même et je fais faire des petites séries en Tunisie, toujours avec le même atelier. Mais c’est très compliqué au niveau des douanes et la femme qui dirige l’atelier vieillit. Donc je réfléchis à trouver d’autres façonneurs. Depuis quelques mois, je travaille avec un atelier de confection avec le Portugal, mais c’est nettement plus cher. Je pense y aller à l’automne pour les rencontrer. En France, cela est impossible car cela serait encore plus cher et impossible à répercuter sur mes prix de vente.

Pour les tissus, je travaille avec quelques fournisseurs/grossistes ou pour le liberty, je me fournis comme tout le monde dans des magasins spécialisés.

Par ailleurs, je continue à vendre sur Etsy, cela marche pas mal, surtout hors période estivale. Je compte modifier ma page, en mettant en avant davantage la personnalisation possible de mes produits et en présentant des tissus différents.

Mon activité me permet dorénavant de me verser un vrai salaire. Les dettes à solder de l’époque de la boutique sont enfin loin derrière moi !

Côté perso, mes 3 enfants grandissent (bientôt 20 ans, 17 et 9 ans). Notre fille aînée a quitté la maison depuis 2 ans pour Paris. Elle se cherche encore au niveau de ses études, c’est un peu compliqué à vivre à tant que maman, on essaye de l’accompagner au mieux dans ses recherches. Et l’autre grande nouvelle, c’est que je me suis mariée avec le père de mes enfants, avec qui je suis depuis 23 ans ! Un jour de Saint Valentin, il y a 3 ans, il m’a demandé en mariage ! Ce fut une journée hors du temps, magique. Étaient également présents, les 2 enfants qu’il avait eu d’un premier mariage et avec qui je m’entends très bien. Ce fut une belle fête !

Autre nouvelle : nous avons acheté une maison près de la Baule. Une maison pour laquelle j’ai eu un véritable flash, notamment pour le jardin, un véritable écrin de verdure. Il y a encore pas mal de travaux à faire mais nous y sommes bien et je dispose d’un grand atelier au sous-sol. C’est parfait pour moi !

Côté conciliation vie perso / vie pro, je continue à travailler énormément, surtout pendant la période estivale (puisqu’il y a le marché tous les jours), mais j’essaye d’avoir une partie de mes après-midis libres et le reste de l’année, je peux m’octroyer des jours de congé quand je veux.

Avec le recul, feriez-vous certaines choses différemment ?

Sans doute, je n’ouvrirais pas de boutique et plutôt que de faire plusieurs collections par an, je m’attacherais plutôt aux modèles intemporels. Je pense que j’ai trop vite voulu faire comme « les grands », mais je n’avais pas la maturité pour cela. Il vaut mieux y aller doucement, grandir petit à petit. Maintenant, de fil en aiguille, j’accrois mon chiffre d’affaires. L’année 2020 a été meilleure que 2019 car à la sortie du confinement, j’ai réalisé de très nombreuses ventes, les gens avaient vraiment envie de se faire plaisir. Je suis un peu plus inquiète pour 2021 car les week-ends de printemps, le marché a été fermé et là, je sens les gens plus prudents dans leurs dépenses (sans oublier une météo bien capricieuse, pour ne pas dire mauvaise, début juillet !).  

Auriez-vous des « conseils » à donner à des jeunes femmes/jeunes mères ?

Cela dépend de la personnalité de chacune. Mais comme je le disais plus haut, ne pas viser tout de suite un trop grand projet. Se lancer en auto-entrepreneur et, si c’est possible, ne pas quitter trop tôt son emploi salarié. Ne pas brûler les étapes, jouer la carte de la prudence. Ne pas trop se laisser happer par le travail, la vie personnelle et familiale est importante. Savoir se remettre en question, écouter les conseils des personnes bienveillantes qui vous entourent.

As-tu des projets à court ou moyen terme ?

Me former aux réseaux sociaux car j’ai encore de gros progrès à faire !

Côté perso, j’attends maintenant de devenir grand-mère (mes deux beaux-enfants ont 27 et 29 ans). J’ai déjà trouvé mon surnom de grand-mère 😉

Vous pouvez retrouver l’ensemble des témoignages dans la rubrique Parcours au fil du temps.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *