veroniquedarmangeatC’est au tour de Véronique de donner de ses nouvelles dans le cadre de la rubrique Au fil du temps. Véronique témoigne régulièrement sur En Aparté depuis 2010. A l’époque, elle était consultante en lactation et avait deux enfants de 10 et 11 ans. En 2013, son activité professionnelle se développait bien et son deuxième livre (L’allaitement malin) était sur le point d’être publié. Ses enfants entraient dans l’adolescence. En 2015, elle faisait toujours autant de consultations mais avait également développé ses formations et conférences, en France et à l’étranger. Elle appréciait sa liberté d’organisation pour pouvoir répondre aux demandes  parfois imprévisibles de ses enfants ados. Et aujourd’hui ?

Depuis votre dernier témoignage, comment a évolué votre situation pro et personnelle ?

Oui, professionnellement, ma situation a beaucoup changé. J’ai créé un Centre allaitement (34 boulevard de Picpus – 75012 Paris) pour permettre aux familles de trouver dans un même lieu tous les professionnels dont elles ont besoin pour résoudre leurs problèmes d’allaitement et pour développer l’offre de formation à destination des professionnels de santé.
Je travaille donc avec deux autres consultantes en lactation, un ORL, une ostéopathe, une psychologue et bientôt avec un médecin.
J’ai trouvé des locaux adaptés et je ne travaille désormais plus à la maison. J’ai donc une pression financière supplémentaire mais une grande satisfaction à développer ce centre.

Cela a-t-il modifié votre équilibre et votre façon de concilier votre vie perso / familiale / pro ? En mieux, en moins bien ?

Du fait de ne plus travailler à la maison, cet équilibre a été profondément bouleversé. Pour le moment je me sens encore beaucoup tiraillée entre être au Centre allaitement pour travailler au mieux et être à la maison pour voir ma famille. J’ai la sensation de beaucoup moins voir ma famille. Ceci dit, mes enfants ont désormais 17 et 18 ans et ont eux-mêmes des horaires chargés et sont peu à la maison. Nous devons parfois prendre des rendez-vous pour réussir à faire quelque chose ensemble, c’est assez perturbant . Mon mari ayant des soucis de santé, je fais beaucoup plus de choses à la maison qu’avant donc j’ai encore perfectionné mon organisation pour tout faire sans m’épuiser.

Et j’ai décidé que, quand un moment à passer avec ma famille se présente, je le prends, quoi que j’ai à faire par ailleurs, cela pourra attendre.

Avez-vous des projets / des envies à court ou moyen terme ?

J’ai beaucoup de projets pour le Centre allaitement que je voudrais développer au fil du temps en élargissant l’offre de formation, en proposant un accueil sans rendez-vous tous les jours pour les mères qui rencontrent un souci d’allaitement, en proposant des groupes de paroles et beaucoup d’autres choses. Mais mes journées n’ayant que 24 heures, chaque chose en son temps… Le prochain projet est de pouvoir dégager suffisamment d’argent pour pouvoir embaucher une secrétaire.

Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver Véronique sur ses sites :
http://www.allaiteraparis.fr/

http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...