Portraits de femmes

Ambivalences féminines

Ambivalence, nom féminin.

Définition : caractère de ce qui a deux aspects. Expression simultanée de sentiments, d’attitudes, de motivations contraires. Pensées complexes et contradictoires.

Synonymes : ambiguïté, contradiction.  

Voici quelques exemples qui illustrent bien, me semble-t-il, ce trait de caractère assez féminin : (ce billet ne se veut nullement scientifique et ne généralise rien du tout…il s’agit juste d’un petit billet d’humeur comme ça !)

– celle qui veut tout et son contraire sans trouver cela anormal,

– celle qui aime ses enfants mais parfois aimerait les voir à quelques milliers de kilomètres,

– celle qui organise tout mais qui rêve que l’on prenne les initatives à sa place,

– celle qui aimerait que son conjoint l’aide davantage, mais ne pense pas à lui demander,

– celle qui voudrait en faire moins mais qui n’arrive décidément pas à déléguer,

– celle qui ne sait pas toujours ce dont elle a envie mais qui aimerait que l’on devine ce qui lui ferait
plaisir,

– celle qui veut retravailler tout en ne retravaillant pas complètement mais quand même si,

– celle qui voudrait être une bonne mère mais qui est fatiguée d’essayer d’en être une,

– celle qui aime les choses simples mais qui sait très bien les rendre compliquées,

– celle qui dit qu’elle va lâcher prise mais qui s’accroche,

– celle qui rêve d’une promotion mais qui recule au dernier moment,

– celle qui aime être écoutée mais surtout sans qu’on lui donne de conseils d’aucune sorte

– celle qui s’épuise à faire plusieurs choses à la fois même si rien ne les y oblige vraiment (sauf
elle-même !)

– celle qui aimerait accèder au pouvoir mais qui n’a pas envie de prendre le chemin qui pourrait l’y
emmener

– celle qui rêve d’une journée de RTT pour s’occuper d’elle et qui revient le soir avec des choses que pour ses
enfants.

etc, etc.

Ces ambivalences constituent sans doute simultanément une force et une faiblesse, non ? 

Vous vous reconnaissez dans certaines de ces ambivalences  ? 😉

PS : Je trouve que ce billet illustre magnifiquement l’ambivalence féminine… 

Illustration : vous aurez tous reconnu l’oeuvre de Margaux Motin

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

10 thoughts on “Ambivalences féminines

  1. euh … après analyse approfondie de chaque ligne, bah si, tout gérer, rêver d’être aidée mais ne rien demander, une volonté de tout bien faire mais sans s’en faire (c’est pas possible), r^ver de
    plus travailler mais ne rien faire pour y arriver …. tout; c’est grave docteur ?

     

      

  2. Je me retrouve dans pas mal de lignes, mais c’est surtout celle ci qui me parle, en ce moment : celle
    qui veut retravailler tout en ne retravaillant pas complètement mais quand même si
    🙂

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *