Que deviennent-elles (ils) ?

Parcours au fil du temps : Florence et Naddie

FlorenceFlorence avait témoigné une première fois en 2010 autour de son métier d’écrivain public et de biographe qui était le sien depuis un an, après avoir été analyste-programmeur. En janvier 2013, elle était venu donner de ses nouvelles. Elle était toujours écrivain public, ses prestations avaient un peu évolué et ses enfants avaient grandi (l’un étudiant, l’autre pensionnaire). Voici des nouvelles toute fraîches !

Depuis votre dernier témoignage, comment votre situation personnelle et professionnelle a-t-elle évolué ?

Il y a eu peu de changements. Sur le plan personnel, je vis toujours avec mon mari, ce qui semble être une performance au vu de certaines réactions quand nous annonçons vingt-six ans de vie commune ; mon fils est toujours étudiant à 500 km de la maison et ma fille toujours lycéenne et pensionnaire. Sur le plan professionnel, je me focalise toujours sur les biographies et les prestations de correction, mais mon écriture personnelle a pris plus de place.

Depuis mon dernier témoignage, j’ai donc publié les deux premiers tomes d’une trilogie intitulée Le chat du jeu de quilles, dont le début est disponible sur mon blog d’auteur que j’ai créé il y a un an et demi, lorsque j’ai enfin commencé à m’assumer comme écrivain… tout court ! Le troisième et dernier tome est programmé pour le mois de juin 2015.

Votre équilibre vie perso / vie pro a-t-il été modifié ? En quoi ? En mieux, en moins bien ?
Non, pas de changement depuis la dernière fois. Tout baigne 🙂

Et d’ici un ou deux ans, comment vous projetez-vous ? Quelle articulation vie privée / vie pro aimeriez-vous bien atteindre ? Avez-vous des projets précis ?

D’ici un an, ma fille (qui passe le Bac au mois de juin) sera à son tour étudiante, vraisemblablement loin de la maison. Comme son frère, elle ne fera donc plus que quelques apparitions par an à la maison et mon mari et moi allons vraiment redevenir un couple. Alors il va certainement y avoir dans les années à venir un nouveau projet de voyage au long cours. D’ici deux ou trois ans, le temps que notre fille soit suffisamment installée dans sa vie de jeune adulte pour pouvoir se passer de notre présence en France pendant environ un an. Sur le plan professionnel, je vais donc me focaliser de plus en plus sur la rédaction de romans, publiés en numérique puisque c’est quelque chose qui peut se faire de partout dans le monde. Mon objectif est de continuer à publier deux livres par an, comme en 2014.

Un petit mot en plus…
Depuis mes quinze ans, je rêve de vivre de mon écriture. Après de nombreux détours, je commence à toucher ce rêve du doigt et je compte bien me donner les moyens de l’attraper à pleines mains d’ici mon prochain passage sur En aparté 🙂



naddieEn février 2013, Naddie avait témoigné autour de son métier, méconnu, celui de clerc et d’huissier de justice. Deux ans après, elle revient donner de ses nouvelles.

Depuis votre dernier témoignage, comment votre situation personnelle et professionnelle a-t-elle évolué ?

A titre personnel, l’année écoulée a été marqué par notre déménagement. Nous avons choisi de nous rapprocher de nos lieux de travail. Professionnellement, je me cherche.

Ma profession est en mutation, et je ne m’y vois pas d’avenir. La vraie difficulté est désormais de trouver un challenge stimulant, pour lequel je serai prête à remettre en jeu le confort dans lequel je suis actuellement. Il n’est pas si simple de quitter un poste, même en ayant fait le tour, lorsqu’on y trouve par ailleurs une certaine sérénité. Ancienneté, collègue, situation géographique, sont des critères qui comptent malgré tout.

Votre équilibre vie perso / vie pro a-t-il été modifié ? En quoi ? En mieux, en moins bien ?

Grâce au déménagement, nous avons divisé nos temps de trajet par 3. Je lève ma fille a l’heure à laquelle je la déposais à la garderie. Les matins sont plus calmes, les soirées plus longues. Notre vie de famille y a énormément gagné.

Nous avons vendu notre appartement pour redevenir locataires. Totalement à contre courant. Mais nous ne regrettons rien. Chaque jour nous conforte dans ce que nous avons fait. Et comme nous sommes des amoureux de Paris, cette proximité nouvelle nous permet d’en profiter (encore plus) souvent. En famille le weekend, à deux en soirée, expos et théâtre rythment plus encore notre quotidien, pour notre plus grand plaisir. Ces moments partagés ensemble sont notre réussite la plus marquante.

Et d’ici 1 ou 2 ans, comment vous projetez-vous ? Quelle articulation vie privée / vie pro aimeriez-vous bien atteindre ? Avez-vous des projets précis ?

A court terme, il faut que je me penche sur ma vie professionnelle. Avec le risque de remettre en péril l’équilibre enfin trouvé, mais mon équilibre c’est aussi une carrière stimulante. Il faudrait que je prenne le temps de réfléchir vraiment. Changer de poste, ou d’orientation. Oser tout recommencer, ou monter en compétence dans ma branche.

Si j’y pense souvent, je ne prends pas le temps de me poser la question. Surement par peur de ce que la réponse impliquerait. Au fond de nos têtes trottent aussi des projets un peu fous, mais il est encore trop tôt pour les évoquer. Peut être à l’occasion d’un nouveau rendez vous qui sait 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One thought on “Parcours au fil du temps : Florence et Naddie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *