Dictionnaire

P comme Parentalité

lettrinePCécile nous propose une nouvelle définition pour le dictionnaire de la conciliation vie perso / vie pro, avec P comme Parentalité. Un mot en plein cœur du sujet ! Cécile a également écrit R comme Responsabilité et M comme Mentalité.

P comme Parentalité

Parentalité

Ce que je comprends, quand j’entends le mot parentalité, c’est parent.

Et être parent, qu’est-ce que c’est ?

J’y ai réfléchi longuement, avant même de devenir maman, avec mon homme.

Que voulions-nous transmettre ? Qu’étions nous prêt à donner (je dis bien donner, pas sacrifier !) lorsque nous serions parents ? Quels seront nos principes, les interdits, les passages obligés ?  Qu’est ce qui fera de moi un “parent”, et même un « bon parent » ?

Par extension, comment chacun de nous fait-il pour savoir comment être parent ? Pour savoir comment exercer sa parentalité ?

Si je me réfère à ma propre expérience, j’ai appris par l’exemple : celui de mes parents dans  leur rôle envers moi et ma sœur, celui des parents de mes ami(e)s, puis de mes ami(e)s devenus parents avant moi … et eux-mêmes avaient appris de leurs propres parents, et eux de leurs parents. En répétant des façons de faire, même si certains vont parfois jusqu’à faire l’inverse de ce qu’ils ont vécu, par rejet, car ils ont estimé que ce n’est « pas comme cela qu’il faut faire ».

Et à ces exemples, j’ai ajouté mes propres expériences, mes propres vécus, ressentis, mes émotions, j’ai ajouté du « moi », donc.  Comme vous !

En y réfléchissant encore, je constate que finalement c’est aussi comme cela que je me suis construite, avec mon propre moi, confronté à mes parents puis au reste du monde, qu’il soit proche ou pas.

Ainsi, que je sois devenue parent ou pas, je suis « moi », ainsi !

Puis enceinte, j’ai énormément réfléchi à la « parent » que je voulais devenir (et que je suis « en devenir » permanent, puisque je continue d’évoluer, de me mettre en questions personnellement ce qui impacte forcément ma façon d’exercer ma parentalité). Et en fait je me suis rendue compte que finalement je ne serai parent que dans la continuité de qui je suis depuis que je suis née, et telle que j’évolue encore.

Pour revenir au sujet de la conciliation, j’ai constaté que ce qui est surprenant, c’est que dans le monde professionnel, une jeune femme qui devient maman est vue comme « devenant parent/mère » comme cela ! Hop juste au moment de la naissance, du jour au lendemain donc ! On est plus femme mais mère. Point barre.

Selon moi, on ne devient pas parent mais on se réalise parent, c’est à dire qu’on découvre (ou on redécouvre)  en nous les ressources, les émotions, les idées, etc…tout ce qui constitue notre personnalité et qui va s’adapter à ce petit être qui vient d’arriver, pour l’accompagner dans sa vie, lui donner un cadre, des bases, des valeurs, lui faire aimer la vie, le rendre heureux, le garder en bonne santé etc….

De fait, pourquoi penser qu’une jeune maman change quand elle est devenue maman ? C’est pourtant ce qui se passe dans le monde de l’entreprise, à croire que de devenir parent nous ferait devenir quelqu’une d’autre ? Attention, le papa n’est pas concerné, pourtant lui aussi se réalise/devient parent, non ?

Donc la parentalité en entreprise ne devrait être finalement rien de plus que de faire en sorte que le salarié se sente bien en tant qu’être humain (homme-femme) qui est aussi mère ou père. Et pas le contraire.

Voilà !

Cécile Vandorme Martin

www.feminin-business.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One thought on “P comme Parentalité”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *