Dictionnaire

F comme Famille nombreuse

Nouveau mot pour notre dictionnaire de la conciliation vie privée / vie pro grâce à Anna, du blog Princesse 101, avec F comme Famille nombreuse. Un grand merci à elle ! (vous pouvez également retrouver son portrait ici).

 

 

 

F comme Famille nombreuse

« Mais comment fais-tu ? » : c’est la question que l’on me pose le plus ! Et ma réponse, invariable, avec un grand sourire « Et ben je fais ! ».  Faire, avec un grand F, c’est le mot clé de la famille nombreuse. Point d’ennui et point de répit pour les Faiseuses des Familles nombreuses : faire, faire, faire, ce verbe assez merveilleux comble à lui seul  100% des journées. Heureusement, j’aime Faire J (et faire faire^^). Le travail ne me fait pas peur, la fatigue non plus, ce sont des données incontournables, qui font partie de ma vie. Faire mon boulot, faire le ménage, faire les devoirs, faire le bain, faire à manger, faire des activités, faire faire des activités, … ou faire regarder un film aussi pendant que je fais cette note de blog par exemple :p . J’avoue.

Par contre, la famille nombreuse ne peut pas se gérer avec les mêmes priorités que la famille pas nombreuse (sauf si on s’appelle Angelina Jolie et Brad Pitt peut-être). Il arrive que l’on doive chacun son tour porter des chaussettes pas assorties, parce que la corvée du linge est assez gigantesque et mérite assez bien son nom de corvée. Non, nos chaussures ne sont pas classées par ordre alphabétique, et nos habits ne sont pas rangés par couleur. J’ai des limites. J’avoue.

Forcément, la famille nombreuse a un niveau sonore de base plus élevé que la famille pas nombreuse. Il faut tenir le coup, mais on s’habitue. On apprend. Un des enseignements cruciaux est celui de se modeler un seuil de tolérance adapté à la situation. Hormis le cas extrême du huis clos de l’automobile, on s’en sort pas mal. On apprend même à se faire une bulle théorique de silence pour arriver à écrire une note alors que l’environnement sonore frôle les 90 décibels (5 enfants + la télé + l’aspirateur) c’est dire. Le silence est ensuite apprécié à sa juste valeur. J’avoue.

Souvent, la famille nombreuse se gère un peu comme un peloton d’armée. Il faut occuper les troupes. Il faut que les instructions soient claires. Il faut que les ordres soient exécutables. Il faut que les punitions soient justes. Il faut que le général fasse porter sa voix pour que les troupes ne le perdent pas de vue. Les quilles totales et simultanées sont rares car souvent synonymes de comment dire … hmm… chaos. Ca part assez vite en vrille, sur un petit rien, un je ne sais quoi et hop, le général en moi se réveille. Je crie. J’avoue.

Bien entendu, la famille nombreuse est faite d’individus différents, à respecter. C’est l’équilibre entre la gestion de groupe / armée et celle des individus/personnes qui est difficile et qu’il faut faire de son mieux pour respecter. Oui on est tous traités à la même enseigne, mais parfois non, on est traité à l’enseigne de son âge, par exemple. Il est plus difficile d’accorder du temps à l’individu et plus facile d’accorder du temps au groupe. Il est vrai que j’ai tendance à privilégier le groupe, parce que c’est plus simple pour moi, et que les journées des Familles nombreuses n’ont que 24h. Il n’y a pas de bonus-temps par enfant. C’est parfois culpabilisant. J’avoue.

Ah, mais il y a quand même un bonus qui est accordé aux familles nombreuses : celui du nombre de fois où le mot « maman » est prononcé dans une journée. Incalculable 😉

Anna (41 ans, 1 job, 1 mec, 1 chat, 3 blogs, et 5 enfants de 11 ans à 3 ans)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

7 thoughts on “F comme Famille nombreuse”

  1. F comme farandole des tâches, des rires, des cris, des larmes ! J’aime bien que tu ais renoncé à chercher sa petite soeur à chaque chaussette !
    Sais-tu que même lorsqu’il ont grandi, ça continue, encore et encore ?
    Plein de bisous

      

  2. Pour avoir passer du temps avec cette famille nombreuse, je peux temoigner qu’il y règne aussi une union fraternelle particulièrement forte et joyeuse, une communication libre, un éveil constant et beaucoup, beaucoup, beaucoup d’amour!
    De plus, chacun des enfants sait à sa façon se ménager du temps seul avec SA MAMAN!
    Moi cette je dis F comme Famille Fantastique!

      

  3. Lola SurLaToile, presque 37 ans, 1 job, 4 enfants de 18 mois à 8 ans et 1/2. Je me retrouve (et retrouve ma tribu) à 100% dans ce billet. J’avoue.

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *