Témoignages vie privée / vie pro

Comment font-elles ? : les premiers témoignages

Voici les premiers témoignages de femmes qui ont bien voulu répondre à mon petit questionnaire sur la conciliation vie privée / vie professionnelle. Un grand merci à elles pour leur franchise !
Pour celles qui ont également envie de témoigner, cliquez ici pour avoir accès au questionnaire.
Dans cet article, sont présentés 8 témoignages, les suivants, sont ici !

Témoignage de Valérie

Quel est votre travail ?
Secrétaire administrative de police. Je manage une équipe de 20 personnes.
Quelle est votre situation familiale ?
Je vis en concubinage depuis 17 ans et je suis maman de 2 garçons : 8 ans et 13 mois.
Concernant la conciliation de votre vie professionnelle et de votre vie privée, êtes-vous globalement satisfaite ou insatisfaite (avec tous les degrés intermédiaires possibles !) ?
Plutôt insatisfaite : il s’agit d’être performante au travail tout en gardant un œil sur la pendule pour ne pas rater le métro ni le train afin d’arriver à une heure décente qui me permette de faire dîner l’aîné et de coucher le deuxième. Le mot d’ordre du lundi au vendredi : courir courir courir pour satisfaire son employeur et sa famille. Conclusion : on s’oublie et on culpabilise. Je dois être toujours au top !
Quel est le point précis qui complique le plus cette conciliation vie privée/vie professionnelle ?
Les transports.
Quelle est la mesure, l’action (de votre entreprise, de votre entourage, de la ville où vous vivez) qui vous aiderait à mieux concilier vie privée/vie professionnelle ?
L’accord de mon administration pour une mutation près de chez moi, au risque d’occuper un poste moins intéressant.
Dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez, quels éléments vous aident à mieux concilier les 2 ou a contrario quels sont les éléments les plus défavorables et les plus handicapants ?
Mon administration me permet sans difficulté de travailler à 80%, ce qui me laisse du temps le mercredi avec mes enfants. Mais cette facilité est aussi un handicap pour occuper certains postes.
Les éléments les plus handicapants sont les réunions tardives.

Avez-vous le sentiment d’avoir faire des concessions dans votre vie privée pour votre vie professionnelle ? ou au contraire des concessions dans votre vie professionnelle pour votre vie privée ? Si oui, lesquelles ? et les regrettez-vous ou pas ?
Oui pour les concessions dans ma vie professionnelle : je me suis refusée des postes ultra intéressants pour mon déroulement de carrière tout simplement parce qu’ils m’éloignaient davantage de mon lieu d’habitation ou bien parce qu’ils étaient synonymes d’horaires difficilement conciliables avec la vie de famille. J’ai renoncé à certains concours. Je ne le regrette pas…aujourd’hui.

Quels sont vos trucs et astuces pour gérer au mieux l’articulation vie privée /vie professionnelle ?
Pour le moment, seul mon temps partiel est mon astuce ! Avec le deuxième enfant, la CAF me verse le complément de ma perte de salaire.

Quels sont les petits « luxes » que vous vous accordez rien que pour vous et auxquels vous êtes attachées ?
Je m’oblige à déjeuner chaque midi avec mes amis quelle que soit la charge de travail ! Je ne rate jamais ma petite pause dej’ extrêmement importante pour mon équilibre quotidien !

Quant à ma vie perso, c’est environ 1 heure par mois de petits soins du visage et du corps et le hammam 2 fois par an entre copines !


Témoignage d’Anne-France

Quelle est votre situation familiale ? 
Remariée, 3 enfants

Concernant la conciliation de votre vie professionnelle et de votre vie privée, êtes-vous globalement satisfaite ou insatisfaite (avec tous les degrés intermédiaires possibles! ) ? 
Insatisfaite

Quel est le point précis qui complique le plus cette conciliation vie privée/vie profesionnelle ? 
Horaires de la vie scolaire et horaires professionnels .

Quelle est la mesure, l’action (de votre entreprise, de votre entourage, de la ville où vous vivez) qui vous aiderait à mieux concilier vie privée/vie professionnelle ?
Horaires plus larges d’accueil des enfants à la crèche, aide des grand-parents pour les sorties d’école, réelle prise en considération par mon employeur de ma situation familiale.

Dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez, quels éléments vous aident à mieux concilier les 2 ou a contrario quels sont les éléments les plus défavorables et les plus handicapants ? 
Eléments favorables : flexibilité de l’organisation de mon temps de travail
Eléments défavorables : déplacements et objectifs commerciaux stressants

Avez-vous le sentiment d’avoir faire des concessions dans votre vie privée pour votre vie professionnelle ? ou au contraire des concessions dans votre vie professionnelle pour votre vie privée ? si oui, lesquelles ? et les regrettez-vous ou pas ? 
Ma vie privée endure ma vie profesionnelle. Plus de promotion possible depuis mon troisième enfant.
Donc dans tous les cas, insatisfaction et culpabilité permanentes.

Quels sont vos trucs et astuces pour gérer au mieux l’articulation vie privée /vie professionnelle ? 
Avoir un bon mari !

Quels sont les petits « luxes » que vous vous accordez rien que pour vous et auxquels vous êtes attachées ?
Avec 3 enfants, de moins en moins, c’est vraiment réduit à « peau de chagrin », disons 1 fois par an un soin en institut (et encore …), ben en fait en y réfléchissant, plus RIEN du tout !! C’est désolant…


Témoignage de Lucie

Quel est votre travail ?
Responsable du développement au sein d’une grande association professionnelle.

Quelle est votre situation familiale ?
En couple sans enfants

Concernant la conciliation de votre vie professionnelle et de votre vie privée, êtes-vous globalement satisfaite ou insatisfaite (avec tous les degrés intermédiaires possibles !) ?
Je suis pour l’instant plutot satisfaite car je n’ai pas d’enfants. Mais un peu trop passionnée par mon travail, j’en oublie un peu de développer des activités extra professionnelles !

Quel est le point précis qui complique le plus cette conciliation vie privée/vie professionnelle ?
Plus on donne, plus on vous demande !

Quelle est la mesure, l’action (de votre entreprise, de votre entourage, de la ville où vous vivez) qui vous aiderait à mieux concilier vie privée/vie professionnelle ?
Recruter des collaborateurs

Dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez, quels éléments vous aident à mieux concilier les 2 ou a contrario quels sont les éléments les plus défavorables et les plus handicapants ?
Les éléments qui aident : une certaine autonomie et une confiance de la hiérarchie (souplesse de l’emploi du temps).
Les éléments qui n’aident pas : les réunions le soir, et la grande variété de mes domaines d’action

Avez-vous le sentiment d’avoir faire des concessions dans votre vie privée pour votre vie professionnelle ? Ou au contraire des concessions dans votre vie professionnelle pour votre vie privée ? Si oui, lesquelles ? Et les regrettez-vous ou pas ?
Je n’ai pas l’impression, à ce jour, d’avoir fait des concessions, dans un sens comme dans un autre.

Quels sont vos trucs et astuces pour gérer au mieux l’articulation vie privée /vie professionnelle ?

M’autoriser des plages de détente, me permettre de partir plus tôt quand je peux

Quels sont les petits « luxes » que vous vous accordez rien que pour vous et auxquels vous êtes attachées ?
Le petit café le matin tranquillou avec ma clope et mon journal. Celui du midi aussi, mais sans le journal 🙂
La pause shoppping de temps en temps le midi.


Témoignage d’Eléo

Quel est votre travail ?
Pharmacien biologiste à l’hôpital (biologie polyvalente).

Quelle est votre situation familiale ?
Mariée, 3 enfants.

Concernant la conciliation de votre vie professionnelle et de votre vie privée, êtes-vous globalement satisfaite ou insatisfaite (avec tous les degrés intermédiaires possibles !) ?
Totalement insatisfaite pour la vie professionnelle, quasi-satisfaite pour ma vie personnelle.

Quel est le point précis qui complique le plus cette conciliation vie privée/vie professionnelle ?
Le manque de temps pour tout faire correctement.

Quelle est la mesure, l’action (de votre entreprise, de votre entourage, de la ville où vous vivez) qui vous aiderait à mieux concilier vie privée/vie professionnelle ?
Une crèche et une garde d’enfants avec des horaires 24/24. Qu’il y ait plus de nourrices agréées, pour en trouver une correcte.
Avoir une grand-mère à proximité…
Pouvoir aménager ses horaires en fonction de l’emploi du temps des enfants (travail le soir quand ils sont couchés, mais être là à la sortie de l’école).

Dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez, quels éléments vous aident à mieux concilier les 2 ou a contrario quels sont les éléments les plus défavorables et les plus handicapants ?
Les éléments les plus handicapants sont que les patients arrivent aux urgences à tout moment et, le plus souvent, les cas les plus graves arrivent après 18h00 au moment de quitter le boulot (retard pour récupérer les enfants, demander à son mari de rentrer plus tôt). Bref, il faut être très disponible pour le boulot.
Travailler avec des hommes qui ne comprennent rien, car ils ont « bobonne » à la maison et ils ne sont jamais dérangés pour aller chercher les enfants ou s’en occuper(même s’il y en a de moins en moins).

Avez-vous le sentiment d’avoir faire des concessions dans votre vie privée pour votre vie professionnelle ? ou au contraire des concessions dans votre vie professionnelle pour votre vie privée ? si oui, lesquelles ? et les regrettez-vous ou pas ?
Oui, je n’ai pas pu m’éclater à fond dans mon boulot pour conserver une vie familiale potable. J’ai terminé mes études à l’arrache alors que cela me passionnait.
Je passe en mode routine professionnellement, alors que j’aimerais pouvoir encore étudier beaucoup plus et aller plus loin dans certains domaines professionnels. Il y a un jour où il faut se dire que notre vie est faite et il faut penser à celle de ses enfants.
Pour le moment je ne regrette pas d’avoir laissé « tomber » ma vie professionnelle, mais quand les enfants seront grands ?

Quels sont vos trucs et astuces pour gérer au mieux l’articulation vie privée /vie professionnelle ?
Avoir choisi un mari qui m’aide beaucoup et participe à la maison.
Payer une nourrice (ce qui coûte une fortune) pour moins courir, arriver à la maison plus détendue et ne pas être submergée par les taches ménagères et passer plus de temps avec ses enfants pour des moments de plaisir.

Quels sont les petits « luxes » que vous vous accordez rien que pour vous et auxquels vous êtes attachées ?
Me lever tôt pour écouter France Inter le matin en petit déjeunant avant de « rusher » pour préparer tout le monde.
De rares moments pour faire du sport : elliptique à la maison faute de temps (pour booster les endorphines, car je suis en manque !).
La lecture tous les soirs (mais le plus souvent une seule page avant de m’endormir sur mon livre)
La sieste le week-end car je suis une grosse dormeuse (là encore c’est mon mari qui s’y colle)
2 fois par an une escapade en congrès d’hémostase pendant 2 jours pour rehausser le niveau intellectuel, revoir les copines et des scientifiques qui sont passionnés (abandon des enfants au papa)


Témoignage de Sandrine

Quel est votre travail ?
Secrétaire médico-sociale

Quelle est votre situation familiale ?
Mariée – 2 enfants (ou 3 si on considère le papa comme un gosse…) – 9 et 13 ans.

Concernant la conciliation de votre vie professionnelle et de votre vie privée, êtes-vous globalement satisfaite ou insatisfaite (avec tous les degrés intermédiaires possibles! ) ?
Je dirai plutôt satisfaite.

Quel est le point précis qui complique le plus cette conciliation vie privée/vie professionnelle ?
La gestion des enfants.

Quelle est la mesure, l’action (de votre entreprise, de votre entourage, de la ville où vous vivez) qui vous aiderait à mieux concilier vie privée/vie professionnelle ?
Pour moi c’est effectif, ce qui m’aide le mieux à concilier vie privée/vie professionnele, c’est le système de garderie et d’étude mis en place dans mon petit village de 1800 habitants perdu au milieu de la campagne briarde.
Papy et mamie sont là pour les vacances, les mercredis et quand 1 enfant est malade plus d’une journée.

Dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez, quels éléments vous aident à mieux concilier les 2 ou a contrario quels sont les éléments les plus défavorables et les plus handicants ?
Dans ma boîte ce qui m’aide le plus ce sont les horaires variables que je peux faire jouer pour les diverses démarches ou rendez-vous extérieurs.
Ensuite : la proximité bureau-maison. Le fait de ne pas être tributaire des transports en commun m’aide aussi beaucoup. Avant j’allais travailler en train-métro-RER, j’avais plus de 3 heures de transports par jour quand ça roulait bien ! Maintenant je travaille à 30mn en voiture de la maison alors pour moi c’est l’idéal !

Avez-vous le sentiment d’avoir faire des concessions dans votre vie privée pour votre vie professionnelle ? ou au contraire des concessions dans votre vie professionnelle pour votre vie privée ? Si oui, lesquelles ? Et les regrettez-vous ou pas ?
La principale concession c’est d’avoir privilégié ma famille par rapport à ma carrière professionnelle. J’ai dû tirer un trait sur ma carrière parce que je refusais de rester tous les soirs tard au bureau. Je voulais être à la maison tous les soirs pour faire manger mes enfants, discuter avec eux et les coucher moi-même.
Je regrette parfois ce choix dans la mesure où j’ai 40 ans et que maintenant je vais certainement rester coincée au même poste jusqu’à la fin de ma carrière. D’un autre côté je ne regrette pas du tout d’avoir vu grandir mes enfants et de pouvoir dire que j’ai toujours été là quand ils avaient besoin de moi.
Nous avons d’un commun accord décidé que la carrière de mon mari serait celle qui serait la plus rentable au niveau financier. Nous savons aussi que si cela avait été l’inverse, j’aurai eu plus de mal à m’investir dans mon boulot plus qu’auprès de mes enfants.

Quels sont vos trucs et astuces pour gérer au mieux l’articulation vie privée /vie professionnelle ?
Je n’ai pas l’impression d’avoir des trucs ou astuces pour gérer mes deux vies. C’est plutôt que tout est « chronométré » : je pars le matin à 7h45 pour déposer le plus jeune  à la garderie. Le soir c’est papa qui le récupère. La plus grande se gère seule avec le portable à portée de main pour savoir où elle est.
Pas de temps mort le midi, une fois par semaine je vais faire les courses que je n’ai plus qu’à ranger en rentrant.
Pas de sorties dans la semaine.
Papy et mamie sont mis à contirbution pour la garde du mercredi.
Le week-end c’est ménage, rangement, jardinage et surtout sport pour se détendre.
Peu de sorties le week-end, nous préférons être ensemble et bouger en famille le temps d’une promenade.
Mon mari participe un peu aux taches ménagères : les devoirs, étendre le linge, un peu d’aspirateur, mettre la table… mais il ne fait malheureusement jamais à manger !!!

Quels sont les petits « luxes » que vous vous accordez rien que pour vous et auxquels vous êtes attachées ?
Un petit luxe que nous allons nous accorder pas plus tard que le week-end qui vient : partir tous les deux le samedi matin, soirée en hôtel gastronomique, dimanche dans les caves bourguignonnes et retour en soirée dimanche.
Autre petit luxe : une soirée au restaurant en tête à tête quand les enfants sont chez papy et mamie et une autre fois, soirée théâtre sur Paris en amoureux avec les enfants toujours chez papy et mamie !


 

Témoignage de Carla Gil


Quel est votre travail ?
Responsable ressources humaines dans un grand groupe en province.

Quelle est votre situation familiale ?
Mariée mère de 3 enfants.

Concernant la conciliation de votre vie professionnelle et de votre vie privée, êtes-vous globalement satisfaite ou insatisfaite (avec tous les degrés intermédiaires possibles !) ?
J’ai beaucoup de chance, et çaa fonctionne bien en grande partie car mon mari fait tout pour la maison et les enfants  (en fait c’est un peu moi qui ai le rôle de l’homme). Ca ne  me suffit cependant pas à être totalement satisfaite car même si grâce à son aide j’arrive à  tout faire : mes enfants vont bien, mon boulot va bien, j’en voudrais plus : être plus proche de mes enfants (ce qui voudrait dire par exemple, ne pas être effondrée de fatigue le WE et faire des trucs sympa avec les enfants), ou avoir une vraie carrière  avec l’intérêt qui va avec mais qui demanderait des sacrifices vis-à-vis de mes enfants que je ne suis pas prête à assumer.
La seule solution viable semble donc de gagner au loto pour arreter de travailler pour garder ses enfants tout en courant les clubs de gym, les expos et les associations caritatives.

Quel est le point précis qui complique le plus cette conciliation vie privée/vie professionnelle ?
Tous les changements de programmes : les réunions imprévues toujours fréquentes, les maladies imprévues bien sûr. La fatigue chronique : réussir à gérer enfants et travail au prix d’une fatigue permanente qui parfois porte sur le moral.

Quelle est la mesure, l’action (de votre entreprise, de votre entourage, de la ville où vous vivez) qui vous aiderait à mieux concilier vie privée/vie professionnelle ?
Que la parentalité soit mieux acceptée. ne pas avoir l’air d’une « glandeuse » si je n’arrive pas à 8h00 du matin, ou si je ne repars pas à 20h00 le soir du travail.
Que les clubs avec les activités des enfants soient dans l’enceinte de l’école pour éviter de passer sa vie à faire le taxi.

Dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez, quels éléments vous aident à mieux concilier les 2 ou a contrario quels sont les éléments les plus défavorables et les plus handicants ?
Le plus favorable, ce sont les outils de mobilité (mails, intranet, téléphone mobile): pouvoir faire ses mails ou ses dossiers de chez soi et à n’importe quelle heure.
Le plus handicapant : il y a beaucoup de moment informels décisifs le soir.
Le fait aussi que les journées sont tellement concentrées pour faire son travail que l’on ne peut plus prendre le temps d’avoir des  discussions informelles, or c’est souvent durant ces moments que l’on avance beaucoup ses dossiers ou les décisions.
Mais, le plus handicapant reste le congé maternité où – comme beaucoup -j’ai perdu mon poste (même si j’ai eu la chance d’être recasée sur un autre  poste en interne).

Avez-vous le sentiment d’avoir faire des concessions dans votre vie privée pour votre vie professionnelle ? Ou au contraire des concessions dans votre vie professionnelle pour votre vie privée ? Si oui, lesquelles ? Et les regrettez-vous ou pas ?
Je fais des concessions dans les 2 sens : des sacrifices dans mon boulot car j’ai la chance de travailler à 80% mais cette chance inestimable veut aussi dire que je ne peux briguer ou tenir des postes intéréssants.
Oui, des concessions dans la vie privée pour le boulot : il n’est pas rare que mon mari et moi nous retrouvions chacun face à notre ordinateur le soir. Le luxe suprême de pouvoir se payer une nounou à domicile ce qui veut dire une concession sur le budget de notre vie privée. Une autre concession est d’habiter proche de son boulot et donc d’habiter dans un appartement en ville alors qu’avec une famille nous préférerions vivre dans une maison avec un jardin à l’écart de la ville.
Non, je ne regrette rien. je ne regrette pas de travailler pour mon indépendance financière et les plaisirs qui vont avec, pour le fait de se dépasser intellectuellement et d’atteindre des objectifs.  Mais je suis consciente que je ne suis rien pour mon travail et que je peux être virée du jour au lendemain sans aucune prise en compte de l’investissement et des sacrifices faits.
Je ne regrette pas les concessions faites pour mes enfants car c’est ma joie et ma vie. » C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante » St Exupéry, le Petit Prince

Quels sont vos trucs et astuces pour gérer au mieux l’articulation vie privée /vie professionnelle ?
Réussir à faire passer l’idée au boulot que je pars une heure plus tôt le soir et que je retravaille cette heure plus tard le soir quand mes enfants sont au lit.
Sur les conseils d’un sage : essayer de ne pas penser au boulot quand je suis à la maison et de ne pas penser à la maison quand je suis au bureau.
La plus grosse astuce, le luxe absolu : avoir une nounou à domicile.


Témoignage de Claire

Quel est votre travail ?
Journaliste free lance

Quelle est votre situation familiale ?
Mariée, mere de trois jeunes enfants

Concernant la conciliation de votre vie professionnelle et de votre vie privée, êtes-vous globalement satisfaite ou insatisfaite (avec tous les degrés intermédiaires possibles !) ?
Globalement satisfaite, même si j’ai l’impression d’être en permanence en train de chercher la bonne solution, le bon équilibre.

Quel est le point précis qui complique le plus cette conciliation vie privée/vie professionnelle ?
La difficulté de continuer de voyager (voyages de presse, festivals) et le renoncement à pas mal d’invitations professionnelles à l’heure de l’apéritif. C’est cette heure là qui est la plus difficile à concilier avec une vie de famille notamment. Et si je n’hésite pas à ressortir le soir, j’hésite toujours à rater l’heure clé de 19h-20h30.

Quelle est la mesure, l’action (de votre entreprise, de votre entourage, de la ville où vous vivez) qui vous aiderait à mieux concilier vie privée/vie professionnelle ?
L’aide d’une nounou à plein temps, d’un homme de ménage qui vient tous les deux jours (9h par semaine) et d’un baby-sitter toujours disponible.
Un mari qui participe activement au travail domestique et qui est capable de s’occuper des enfants aussi bien que moi. Roulement de grasse mat le week end pour que chacun puisse récupérer, il donne les bains, les habille et leur donne à manger sans se faire prier. Le fait qu’il soit très investi dans son rôle de père est très important je trouve : je sais que si j’ai un article à finir ou que si je dois partir, les enfants sont entre de bonnes mains.

Dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez, quels éléments vous aident à mieux concilier les 2 ou a contrario quels sont les éléments les plus défavorables et les plus handicapants ?
Je n’ai pas d’entreprise puisque j’ai fait le choix d’être free lance avec les avantages et les inconvénients. Donc dans ce cadre la : avantage des horaires : c’est moi qui choisis quand je décide de bosser et avec qui. Pas de temps de trajets puisque je travaille dans un bureau qui est dans mon immeuble ce qui me permet de remonter régulièrement pour embrasser les enfants ou papoter un peu avec eux, ou d’allaiter mon dernier enfant.
Inconvénients : l’impossibilité de couper. Pendant mes trois grossesses, j’ai bossé la semaine avant d’accoucher et repris trois semaines après. J’ai en permanence un ordinater portable sous le bras, un blackberry et je connais tous les cybers-café de France et d’ailleurs. C’est un peu pénible !

Avez-vous le sentiment d’avoir faire des concessions dans votre vie privée pour votre vie professionnelle ? Ou au contraire des concessions dans votre vie professionnelle pour votre vie privée ? si oui, lesquelles ? Et les regrettez-vous ou pas ?
J’ai fait plusieurs concessions dans ma vie professionnelle pour ma vie privée, par choix. J’ai eu récemment deux offres professionnelles intéressantes que j’ai du reporter ou laisser passer pour cause de grossesse et j’ai vraiment regretté la situation. Et j’ai trouvé globalement que les grossesses ont été plutôt freinante sur le plan professionnel. Une fois que les enfants sont là, c’est plus facile, même s’il reste les aléas de la maladie des enfants ou d’une nounou malade.

Quels sont vos trucs et astuces pour gérer au mieux l’articulation vie privée /vie professionnelle ?
Ne pas regretter une fois que l’on a pris une décision. L’année dernière je suis partie en reportage à Vienne le lendemain de la sortie d’hôpital d’un de mes enfants hospitalisé pour une pneumopathie. Au moment de claquer la porte d’entrée a 6h du matin, j’ai eu un gros pincement au cœur et puis je me suis dit qu’en cas de pépin, Vienne n’était qu’a 2h d’avion.
Sinon pour le reste improviser et beaucoup jongler !

Quels sont les petits « luxes » que vous vous accordez rien que pour vous et auxquels vous êtes attachées ?
Le cinéma a 12h dans une salle d’art et d’essai
Massage avec une copine dans un hammam
Expos entre midi et deux
Ventes de presse
Bref tout ce qu’il est plus facile de faire en semaine à Paris quand on n’a pas d’horaires plutôt que le soir ou le we !


Témoignage de Natacha

Quel est votre travail ?
Enseignante-vacataire.

Quelle est votre situation familiale ?
Vie maritale, 1 enfant.

 

Concernant la conciliation de votre vie professionnelle et de votre vie privée, êtes-vous globalement satisfaite ou insatisfaite (avec tous les degrés intermédiaires possibles !) ?
ça vô… c’est acceptable.

Quel est le point précis qui complique le plus cette conciliation vie privée/vie professionnelle ?
Devoir être opérationnelle un soir au hasard des desiderata du Rectorat, immédiatement pour le lendemain matin 7h30/8h selon les collèges et lycées, et ce bien-sûr à des distances de mon domicile extrêmement variables, entraînant ainsi de brusques changements de rythme de vie privée (sans compter la nécessité d’avoir la nounou sous le coude constamment, etc).

Quelle est la mesure, l’action (de votre entreprise, de votre entourage, de la ville où vous vivez) qui vous aiderait à mieux concilier vie privée/vie professionnelle ?
RAS.

Dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez, quels éléments vous aident à mieux concilier les 2 ou a contrario quels sont les éléments les plus défavorables et les plus handicants ?
Emploi du temps proche de celui de notre fille… libre à 17h au plus tard, mercredi après-midi disponible + samedi & dimanche et des vacances scolaires toutes les 8 semaines au plus loin.

Avez-vous le sentiment d’avoir faire des concessions dans votre vie privée pour votre vie professionnelle ? Ou au contraire des concessions dans votre vie professionnelle pour votre vie privée ? Si oui, lesquelles ? Et les regrettez-vous ou pas ?
Aucune concession… le libre choix d’être mère au foyer 4 années durant, quittant ainsi le monde de l’agence de Com’ pour basculer 4 ans plus tard donc, vers le statut de vacataire dans l’Education Nationale… un statut, précaire, certes, mais offrant du temps et une rémunération somme toute confortable (DOM).

Quels sont vos trucs et astuces pour gérer au mieux l’articulation vie privée /vie professionnelle ?
Je tâche de préparer mes cours/photocopies/corrections sur mon lieu de travail et d’être le pus libre possible une fois rentrée à la maison.

Quels sont les petits « luxes » que vous vous accordez rien que pour vous et auxquels vous êtes attachées ?
En période d’activité professionnelle, je ne m’accorde pas vraiment de temps « rien que pour moi »… des haltes sur facebook pt-être 🙂

Hors affectation/vacation, je fais 2 à 3h de sport par semaine, mais c’est très irrégulier dans l’année, donc.
Par contre j’accorde toujours énormément d’importance au temps d’évasion du couple : vacances à deux (ou avec mini-club exceptionnel), apéros entre amis/adultes, dîners aux chandelles ou autres festivités, et ce 1 week-end sur deux en moyenne. C’est ça, « mon » luxe…

La suite des témoignages, c’est ici.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

8 thoughts on “Comment font-elles ? : les premiers témoignages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *