Mathilde le Rouzic (Quaelead)La rubrique Au fil du temps se poursuit avec des nouvelles de Mathilde. En 2012, cette « serial entrepreneuse » nous avait présenté son parcours et ses différentes créations d’entreprises dans le digital. Elle vivait dans le Var avec son mari et sa fille. En 2015, elle nous annonçait qu’un petit garçon était venu agrandir la famille. En parallèle, elle développait son entreprise qui employait 6 personnes. Avec un mari également entrepreneur, le rythme était bien soutenu ! En 2016, suite à la vente de ses sites, Mathilde avait décidé de faire une « pause » et de profiter du rythme plus cool de maman. Elle avait toutefois conservé quelques missions de consulting. Elle savait qu’elle partirait de nouveau sur un projet entrepreneurial à plus ou moins court terme…Je lui laisse la parole !

Depuis votre dernier témoignage, comment a évolué votre situation professionnelle et personnelle ?

Cette année, les changements ont été essentiellement professionnels, la famille est à périmètre constant, mon mari est toujours entrepreneur et les enfants toujours au nombre de deux :-)
Après avoir annoncé que je faisais une petite pause professionnelle, j’ai craqué plus vite que prévu et accepté la proposition qui m’étais faite de porter un projet dans la e-santé. Je me suis donc associée avec un médecin généraliste qui avait l’idée de proposer un service de consultation médicale en vidéo. Nous avons lancé le 30 janvier dernier Hellocare, une application mobile qui permet de parler à un médecin en moins de 15 minutes, quel que soit l’endroit du monde où l’on se trouve.
J’apprécie particulièrement ce projet car il me permet de sortir du e-commerce et de ma zone de confort pour aller sur un secteur qui a du sens. J’aime l’idée de me dire qu’on peut changer quelque chose dans le quotidien des gens qui utilisent le service. Cela me permet aussi de revenir sur des sujets sur lesquels j’avais travaillé au début des années 2000 car j’ai fait partie de l’équipe qui a développé les bases de l’actuel Dossier Médical Partagé français.

Cela a-t-il modifié votre équilibre et votre façon de concilier votre vie perso / familiale / pro ? En mieux, en moins bien ?
Après plusieurs mois durant lesquels j’étais toujours à la maison et extrêmement disponible, la réadaptation a été un peu difficile, surtout pour Joseph, mon petit dernier. Heureusement mon mari connait bien l’engagement que demande le lancement d’un projet en termes de volume horaire et de disponibilité d’esprit. Quand j’ai choisi de monter Hellocare, nous avons discuté de l’impact familial et il est immédiatement devenu plus présent à la maison avec les enfants.
Après 6 mois, nous commençons à retrouver nos marques et à avoir un rythme qui fonctionne bien. J’essaie autant que possible de compenser mon manque de disponibilité la semaine par des moments de pleine disponibilité pour les enfants le soir et les week-ends. La plus grosse difficulté finalement, c’est de ne pas culpabiliser (mon petit dernier est très fort pour s’engouffrer dans la moindre faille) et de profiter aussi bien de moments en famille que du plaisir que j’ai à monter un projet professionnel qui me passionne.

Avez-vous des projets / des envies à court ou moyen terme ?
Pour le moment, je suis concentrée sur Hellocare et ça m’occupe trop pour faire des projections en dehors du périmètre du projet. Il est simplement question de se programmer une petite échappée belle avec mon amoureux, sans enfants histoire de pouvoir souffler un peu et nous retrouver :-)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...