Que deviennent-elles (ils) ?

Parcours au fil du temps : Lucie

luciecaubelAprès une petite interruption, la rubrique Au fil du temps se poursuit. Aujourd’hui, c’est au tour de Lucie, 39 ans, de donner de ses nouvelles. Son premier témoignage date de 2008. Elle était alors salariée comme responsable de développement au sein d’une grande association professionnelle, en couple, sans enfant. Puis en 2010, Lucie nous annonçait s’être mise à son compte en tant que consultante en gestion de projets handicap dans les entreprises (LC Conseil). Un virage qu’elle jugeait un peu angoissant au début mais passionnant et gratifiant ! En 2013, toujours indépendante, elle se réjouissait que son activité professionnelle se porte bien et jugeait son équilibre pro / perso très satisfaisant. Elle nous confiait également que le fait de s’être lancée en indépendante avait renforcé son couple (son conjoint est également chef d’entreprise). Un projet de maternité se confirmait après pas mal d’interrogations et des rêves de mobilité géographique se dessinaient…Et en 2014, Lucie nous annonçait sa grossesse et son organisation pour prendre un congé maternité dans de bonnes conditions par rapport à son activité professionnelle toujours très positive. Et voici les dernières nouvelles ! Merci Lucie 🙂

« Depuis mon dernier témoignage il y a un an, notre vie a beaucoup changé : Rose a 8 mois aujourd’hui.

En terme de vie quotidienne, l’arrivée de Rose dans notre vie n’a finalement pas bouleversé grand-chose contrairement à ce que j’avais imaginé (et avec un peu d’anxiété ;). Les rythmes ont bien sur changé mais après 20 ans de grasses matinées, on s’y fait très bien 🙂

Nous avons la chance d’avoir une petite fille extrêmement facile à vivre : elle a fait ses nuits rapidement, elle mange bien, grandit et grossit bien et adore les gens !

Rose est arrivée le 26 septembre, jour prévu du terme. La fin de la grossesse a été vraiment difficile. J’étais très fatiguée et avais de grosses difficultés pour me déplacer. Je n’arrivais pas à me concentrer plus d’un quart d’heure sur un dossier et je trouvais le temps très long. J’ai travaillé jusqu’au bout mais à 10% de mes capacités. Mes partenaires professionnels ont été adorables et très patients avec moi ;). Heureusement, j’avais pu m’organiser pour me permettre cette baisse de régime. Je n’avais donc pas trop d’angoisse par rapport à mon activité même si j’appréhendais l’inévitable coupure.

Je suis rentrée de la maternité le jour de mon anniversaire et les semaines qui ont suivi ont été très agréables. Rose était sereine et elle dormait chaque jour toute la matinée. Je pouvais donc suivre mes dossiers et gérer les affaires courantes. L’après-midi, elle avait la pêche et le temps et l’été indien le permettant, j’ai pu profiter de grandes ballades avec elle.

Ma plus grande angoisse était la gestion du manque de sommeil. Mais, finalement, grâce à un mari formidable (et aux biberons ;), j’ai pu récupérer très rapidement.

L’édition de Handi2day avait lieu en octobre et nous nous sommes organisés en conséquence. Je tiens ici à en profiter pour remercier Nicolas Bissardon et l’équipe de Handicap.fr qui ont tout fait pour m’épargner les tracas de l’organisation de cette 8ème édition. Ils me tenaient informée sans aborder les points stressants.

Trois mois ont passé et je commençais sérieusement à trépigner. Avant l’arrivée de Rose, je me posais la question de ma motivation à reprendre le travail après le congé maternité. La réponse est vite arrivée : je ne suis résolument pas faite pour être mère au foyer 😉 J’étais fatiguée intellectuellement de ne pas être assez stimulée.

Grâce à des amis, nous avons eu la chance d’avoir une place dans une crèche d’entreprise. Ici aussi, je souhaite les remercier du fond du cœur ! La grosse préoccupation de tous les parents qui travaillent n’en était plus une pour nous. Début janvier, Rose a commencé son adaptation à la crèche de Saint-Denis du Groupe Les Petits Chaperons Rouges. Tout s’est très bien passé même si j’ai eu quelques difficultés à gérer la séparation malgré ma forte envie de retrouver ma vie professionnelle.

Rose s’est très bien adaptée à sa nouvelle vie en collectivité. Sa référente s’appelle Rose (!) et l’équipe est extra : à l’écoute, très bonne conseillère sans être envahissante. Rose (la nôtre 😉 est devenue la mascotte de la section bébés. Elle sourit tout le temps et est très sociable. Seul le temps de trajet est un peu contraignant puisque nous vivons à Clichy. Aujourd’hui, je considère ce temps comme un « sas » de décompression.

J’étais donc très confiante et j’ai adoré retrouver ma « liberté ». J’ai repris le travail et toutes mes activités avec une grande énergie et je crois que je n’ai jamais été aussi efficace depuis. J’adore le moment des retrouvailles avec Rose et le sentiment du travail bien fait est extrêmement agréable.

Un grand changement est à venir (non, je n’attends pas le deuxième 🙂 : nous partons nous installer dans les Landes. Cela fait des années que nous nourrissons ce projet qui devient enfin concret : élever notre fille dans des conditions idéales tout en continuant nos activités que nous adorons.

Prochaine étape à suivre donc !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *