Revue de presse et de blogs

En Aparté a repéré pour vous

revue_de_blogs3Cela fait une éternité que je n’avais pas fait de revue de presse et de blogs !  Je ne vais pas pouvoir rattraper trois mois d’actualités mais voici mes dernières trouvailles et lectures. Bons clics !

Côté pro

–  A suivre : 35 entreprises s’engagent pour l’équilibre des temps de vie.

– Un article de Karen Demaison pour mieux comprendre l’accord sur la qualité de vie au travail.

– Le dictionnaire collaboratif de la conciliation vie privée / vie pro est de retour ! Si jamais vous avez envie d’y participer, vous êtes les bienvenus ! Il suffit de choisir un mot qui vous inspire et de rédiger un texte à partir de ce mot.

– Un concept à la loupe : le complexe d’imposture décortiqué sur le blog Eve. A lire également l’article consacré au livre J’arrête d’être débordée et à la boîte à outils Conciliation des temps de vie. J’y reviendrai d’ailleurs car je vais bientôt le lire !

– Deux articles à lire dans Madame Figaro: Maternité et travail… cherchez le père ! ou encore Les femmes sont moins stressés au travail qu’à la maison. Et deux autres dans Elle : 10 conseils pour mieux vivre sa grossesse au travail et Modes de garde, les meilleures combines.

Côté perso

– J’ai lu d’une traite le livre de Marlène Schiappa, Pas plus de 4 heures de sommeil (Stock). C’est l’histoire de deux anciennes amies, que tout oppose, a priori. L’une, Emilie, est une maman au foyer un peu dépassée par ses enfants, et avec un mari pas très coopératif tandis que l’autre, Morgane est une working girl, brillante, en couple mais sans enfant. Mais leurs retrouvailles et une nouvelle complicité font être rendues possibles par deux événements :  la première cherche à re-travailler suite au licenciement de son mari et la seconde apprend qu’elle est enceinte. Elles décident alors de s’entraider et de partager leurs compétences… Marlène utilise le genre du roman pour développer avec un ton à la fois direct, humoristique, tendre et léger, les idées qu’elle soutient à travers son association Maman travaille (j’ai bien aimé les petites références d’ailleurs égrenées au fil du livre !) et on sent qu’elle s’est bien amusée avec ses personnages. Petit bémol : au début, j’ai trouvé les comportements des personnages un peu trop excessifs dans un sens ou dans un autre, ensuite ils gagnent en profondeur. Le vrai plus de ce roman : on se retrouve toutes à un moment ou à un autre dans les pensées des deux héroïnes, on est tantôt Morgane tantôt Emilie, tantôt maman, tantôt femme, tantôt professionnelle ambitieuse, tantôt mère culpabilisante. Bravo Marlène ! (pour rappel, Marlène a témoigné à plusieurs reprises sur ce blog).

– Un joli billet de Marine : Souvenirs d’enfance et un autre de Sabrina sur La dé(faites) des mères (malheureusement son blog rencontre quelques problèmes ces jours-ci).

– Pour les parents de collégiens et de lycéens, je conseille Kartable, un site que je trouve bien fait. De son côté, Sophie recommande celui là, Mooc France TV Education.

– Un restaurant parisien gourmand découvert hier et que je vous recommande : Pirouette dans le 1er arrondissement. D’ailleurs, vos très bonnes adresses sont les bienvenues !

– Et pour finir, un peu d’auto-promo : En Aparté fait désormais partie des top blogs stylés de l’Express Styles. Et sinon, un article que j’ai écrit pour le Monde, en lien direct avec la thématique de mon blog, La parentalité s’invite dans les entreprises -il faut cliquer deux fois pour le lire. (Un article dont s’est très largement inspiré France Inter dans une chronique matinale, sans malheureusement me citer…)

Bon week-end prolongé sous le soleil !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

8 thoughts on “En Aparté a repéré pour vous

  1. J’ai des doutes sur ce fameux « complexe d’imposture ». Avec le recul, je me rends compte que tout au contraire je me suis lancée dans pas mal de projets ambitieux, par excès de confiance, ou sous la pression de mon entourage. Résultats, surtout des plantages et des déconvenues, et un niveau de stress constant.

    Quelle est la limite entre se croire victime du complexe d’imposture et avoir une juste évaluation de ses capacités ? J’ai peur que ce soit un piège pour certaines, comme cela l’a été pour moi .

    Il faudrait aussi accepter de se dire qu’on n’est pas capable, ou qu’on n’a pas réellement envie, d’accepter ce super job et sa dose supplémentaire de responsabilités.

    Et que les femmes au foyer ne sont pas de pauvres cloches, forcément pas brillantes, « un peu dépassée par leurs enfants » …

      

  2. Moi quand ca parle de bons restos, je ne resiste pas. J’ai trouve la semaine derniere un petit bistrot bien sympa: Aux bons Crus, rue des petits champs, Paris 1er.

      

  3. Tu as raison la juste mesure entre le « trop » et le « pas assez » (de confiance en soi, d’audace, d’ambition) n’est pas évident à trouver. Mais il semblerait que beaucoup de femmes soient trop prudentes/ frileuses par rapport à une proposition de promotion, de prise de responsabilités car elles ont tendance à sous-estimer leurs compétences et leur capacité à y arriver. Mais il faut aussi, tu as tout à fait raison de le souligner, connaître ses limites, sa capacité de résistance par rapport à la pression, au stress…cela s’apprend au fil des années, je pense et des expériences heureuses ou malheureuses.

      

  4. Bonjour,
    Je suis à la recherche d’un poste de chargé de publication web. J’anime aujourd’hui un blog porté sur les conseils en décoration, les tendances déco, comment relooker son canapé. Autant de sujet que d’articles !
    Je vous invite à découvrir mon blog :http://habitat-deco.fr/
    N’hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressés !
    Bien à vous.
    Julie

      

  5. Bonjour !
    En ce qui concerne les MOOC, je vous suggère de mentionner également http://www.afterclasse.fr
    Ce site propose gratuitement des fiches de révisions et des exercices entièrement réalisés par des professeurs, pour les élèves de la 6ème à la Terminale

    Bonne journée, et bon week end !

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *