Témoignages vie privée / vie pro

Conciliation vie perso / vie pro : Carole témoigne

20130904_183607_resizedC’est au tour de Carole de témoigner autour de la conciliation vie personnelle / vie professionnelle. Après pas mal d’échanges sur twitter, j’ai déjeuné avec Carole (dite Carole Nipette sur les réseaux sociaux) il y a quelque temps. C’est un vrai plaisir de rencontrer IRL des personnes que je ne connaissais jusqu’à présent que digitalement. Vous pouvez également retrouver Carole sur son blog.

Peux-tu retracer en quelques lignes ton parcours pro et perso ?

Pacsée, un enfant !

Licence de communication et Sciences du Langage, un an à l’EHESS puis entrée dans l’école de pub et de communication RSCG Campus, pionnière dans son genre. Le stage de fin d’études que j’ai fait par ce biais a été vecteur d’embauche en CDI comme attachée de presse dans une grande entreprise culturelle. C’était il y a 22 ans et j’y suis toujours. Depuis 4 ans je suis à 84% de temps de travail, je ne travaille pas le mercredi.

As-tu eu le sentiment d’avoir fait des concessions soit dans la sphère pro soit dans la sphère perso/familiale au cours de ton parcours ? Si oui, les regrettes-tu ?

Quand j’étais plus jeune et sans enfant j’ai fait beaucoup de concessions, je ne comptais pas mes heures tout en étant payée pareil. Je ne regrette rien, j’ai vécu une époque formidable.

Au niveau personnel, je regrette une chose, ne pas avoir demandé un congé parental et mon 80% plus tôt. Je n’étais pas assez informée sur le sujet et j’étais persuadée qu’on me le refuserait vu mon travail qui me demande une grande disponibilité. J’avais tort…

Que représente pour toi ton métier et plus largement la vie professionnelle ? Quelles valeurs associes-tu à ton travail ? Cela  a-t-il évolué au fil des années ?

Mon métier dans mon milieu représente une grande ouverture sur le monde et les autres et pourtant le vie professionnelle en elle-même nous ferme pas mal à beaucoup de choses. J’associe les valeurs de partage, de collectif et de tolérance à mon métier. Je ne suis pas pour autant naïve, tout le monde ne voit pas le mot partage de la même manière et beaucoup se servent de l’entreprise comme faire valoir personnel.

A ton avis, qu’est-ce que les entreprises pourraient/devraient davantage développer pour faciliter la conciliation vie privée / vie pro ?

Les horaires de travail pour commencer. Je déteste cette mentalité française du présentéisme. Pour moi si le travail est fait et les objectifs atteints, c’est l’essentiel. Partir tôt est mal vu mais pourquoi rester pour montrer qu’on reste alors qu’on surfe sur internet pendant ce temps là ?

Etre plus tolérants quand l’absence ou le retard est dû à un impératif familial ou médical.

Créer plus de crèches d’entreprise.

Faciliter le télétravail quand cela se justifie. Répondre au téléphone et envoyer des mails ça peut se faire de la maison.

Arrêter de mettre des réunions après 18h.

Je précise que dans l’ensemble tout se passe bien dans mon entreprise mais je parle en général.

Le fait d’être une femme, a-t-il été plutôt un atout, plutôt un handicap ou ni l’un ni l’autre durant ton parcours pro ?

Ni l’un ni l’autre. N’ayant pas vraiment de possibilités d’évolution, le fait d’être enceinte par exemple n’a rien changé.

La conciliation vie pro / vie perso, est-ce un sujet dont vous parlez en couple ? Et si oui, est-ce que cela donne parfois à des désaccords ? Quels sont les sujets sur lesquels vous êtes particulièrement en phase concernant l’équilibre entre travail/vie perso/ vie pro ?

On en parle forcément parce que mon travail fait que je dois rester régulièrement tard le soir. C’est toujours un souci pour s’organiser et ça nous coûte une blinde en baby sitting surtout depuis que nous avons fait le choix d’habiter en dehors de Paris alors que nous y travaillons tous les deux.

Mais ni l’un ni l’autre ne ramenons de travail à la maison ou alors c’est très très rare. A la maison, on laisse le travail sur le perron.

Je gagne moins en ne travaillant pas le mercredi mais ça n’a jamais été un frein pour ne pas le faire.

Quels principes te guident dans cette conciliation travail/vie perso/vie familiale ? Quels sont les sujets sur lesquels tu ressens le plus de tensions/frustrations ?

Je déteste ne pas voir mon enfant deux soirs de suite et ça arrive parfois mais c’est dur car je ne la vois pas le matin à cause des horaires de transports. Je déteste que mon travail m’empêche de rentrer tôt le soir pour profiter de ma famille.

Du coup je prends des congés à chaque période de vacances scolaires pour passer du temps avec ma fille. Si je ne devais plus travailler le soir ou parfois le week-end, je serais la plus heureuse mais à moins de changer totalement de métier ça n’est pas près d’arriver. Si j’avais pensé à cela plus jeune, j’aurais peut-être fait autre chose !

De quoi es-tu la plus fière dans cette conciliation ?

D’avoir mon mercredi et de ne pas le vivre comme une contrainte, au contraire. Mon choix n’a pas été motivé par le mode de garde et l’organisation du mercredi mais bien par le fait de passer du temps avec mon enfant.

Comment te projettes-tu d’ici 5 ans ? As-tu des projets particuliers ?

Si j’arrivais à me motiver, je me renseignerais sur un CIF et je me bougerais plus pour faire changer les choses. Pour l’instant je me laisse porter…

Et pour finir, un conseil ou une devise ou une règle de vie ?

Ma vraie vie c’est tout ce qu’il y a en dehors du travail, le travail n’est pas l’essentiel même si j’y passe de bons moments et que j’y fais de belles découvertes et rencontres. Disons que le sel de la vie je le trouve surtout ailleurs !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 thoughts on “Conciliation vie perso / vie pro : Carole témoigne”

  1. Merci pour ce partage si riche, qui met en lumière des problématiques hélas trop fréquentes.

    Carole souligne avec pertinence l’importance du temps consacré aux siens, à sa famille, à ses enfants. Le temps passe très vite en effet ! Alors profitons et comme Carole sachons nous concentrer sur l’essentiel…

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *