Que deviennent-elles (ils) ?

Parcours au fil du temps : Marlène

600144_10151476007186162_1548139673_nC’est au tour de Marlène de venir donner de ses nouvelles, presque trois ans après son premier témoignage ! Marlène avait témoigné sur En Aparté autour de la conciliation vie privée / vie pro en août 2010 et s’était emparée de la lettre C comme Conciliation pour notre dictionnaire collaboratif.

Depuis ta dernière interview, comment ta situation personnelle et professionnelle a-t-elle évolué ?

J’ai eu un bébé en plus en 2012 !

Je travaille aussi moins seule dans ma tour d’ivoire. J’ai pris le job dont je parlais dans mon interview, de directrice éditoriale dans une agence, ça m’a appris beaucoup, j’y suis restée jusqu’à… mon congé maternité ! Donc environ 2 ans.

Et là, lundi, je commence un nouveau travail hyper enthousiasmant chez Lagardère, groupe que j’adore (je lui tourne autour depuis des années) et qui se trouve à 10 minutes de chez moi ! Je vais gagner 2 heures de métro par jour… pour travailler avec une boss que j’admire beaucoup, sur le titre Femina.fr, le site du magazine Version Fémina. J’aurais la responsabilité des rubriques psycho/socio/forme et communauté, ce qui comprend les forums, réseaux sociaux… enfin, je vous en dirai plus quand j’aurais vraiment commencé et que ce sera concret, car c’est susceptible de s’ajuster 🙂

Sur Maman travaille, le blog est toujours diffusé par Yahoo! (ça fait 5 ans cette année, c’est un soutien incroyable) et le réseau est devenu… une association ! C’est donc une action portée par un collectif, dont Céline Arga la secrétaire générale, Stéphanie Will la trésorière, qui coordonne la Journée Maman travaille via son agence SW&Vous, Nora Esnault, Isabelle Vermeir, Anaïs Lunet, Stéphanie Pibre, Camille Ravier, Carla Schiappa, Virginie Mergoil, Delphine Amsellem, Stéphanie Rivier, Hélène Bonvalot…ça fait un peu remerciement des Oscars cette liste, mais la Journée Maman travaille telle que je l’ai imaginée cette année est un énorme travail que je ne pourrais jamais gérer seule.

Nous allons présenter une étude, organiser un petit déjeuner pro, des ateliers, des coachings, des massages pour les 10 premières inscrites de région, la remise d’un Prix Maman travaille, un afterwork privé avec Aude de Thuin… et des conférences, animées par Thomas Chauvineau, Emmanuelle Gagliardi, Anaïs Lunet. Une allocution de NKM, une ministre, et Brigitte Grésy dans un lieu vaste et confortable.  J’ai vraiment hâte ! Vous pouvez réserver votre place  🙂

Et puis mon actu du jour, c’est la sortie de mon livre Les 200 astuces de Maman travaille.

Ton équilibre vie perso / vie pro a-t-il été modifié ? En quoi ? En mieux, en moins bien ?

Beaucoup mieux ! En rangeant, je suis tombée sur un DVD datant de 2009, c’était un reportage sur mon parcours. Ca m’a permis de voir toutes les erreurs que j’ai faites, ou disons tout ce que je referais différemment 🙂

C’est vraiment paradoxal, parce que j’ai le double d’enfants depuis, j’ai l’association Maman travaille qui était juste un réseau (donc beaucoup moins prenant) à l’époque. Et pourtant je suis moins débordée. Je crois que la confiance en soi et en ses capacités de parents joue beaucoup. J’ai aussi appris à trier : peut-être qu’en ayant fait mes preuves depuis (j’ai passé un diplôme en VAE, j’ai monté/racheté/revendu plusieurs entreprises, publié plusieurs livres) je me sens plus libre de dire « non » à certains projets ou à certaines propositions pour me consacrer à celles qui soulèvent vraiment un enthousiasme incroyable, qui va me porter.

Dans ma précédente interview, je lis aussi que je fais beaucoup de concessions sur la vie sociale, amicale, la vie de couple… que je sacrifie un peu au profit de la carrière. C’est moins vrai aujourd’hui, après quelques événements un peu douloureux. Je prends le temps de voir des ami-es, de me consacrer à ma famille élargie, et je pose mon Blackberry pendant ce temps. Je crois que c’est un truc qui s’appelle la maturité, ou la vieillesse 😉 mais dans 3 ans je vous dirais sûrement encore autre chose !

Et d’ici 1 ou 2 ans, comment te projettes-tu ? Quelle articulation vie privée / vie pro aimerais-tu ?

Maman travaille se développe, nous allons en juin à Bruxelles défendre la candidature de l’association Maman travaille pour rejoindre un lobby au Parlement européen. J’ai écrit plusieurs livres (dont un roman) qui sont en cours d’édition et seront publiés entre 2013 et 2014. Après avoir travaillé comme un âne (oui les ânes travaillent beaucoup) pendant 6 ans, maintenant, j’aimerais rentrer dans une phase « contemplative » où je me consacre à mon nouveau poste et à mes enfants, tout en équilibrant le reste de mon temps entre engagement associatif, vie privée et même, soyons fous ? Loisirs ! 😉

Vous pouvez retrouver tous les « Parcours au fil du temps » sur cette page !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One thought on “Parcours au fil du temps : Marlène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *