Témoignages vie privée / vie pro

Conciliation vie privée / vie pro : Oum témoigne

Entre deux définitions de notre dictionnaire de la conciliation, reprise de la rubrique des témoignages autour de la conciliation vie privée / vie professionnelle avec Oum, trentenaire, mère d’une petite fille et travaillant en entreprise. Un grand merci à elle pour le temps et l’attention qu’elle a consacrés à répondre à toutes mes questions !  Vous pouvez également la retrouver sur son blog, Un blog, Une Maman

Pouvez-vous nous présenter en quelques lignes votre parcours perso et pro ?

Quand j’étais au lycée, j’étais persuadée de vouloir faire une école d’ingénieurs. Je me sentais un peu prédestinée à ça, va savoir pourquoi ! Mon père rêvait de me voir suivre des études de médecine… J’ai fini par faire une école de commerce !

Mon diplôme en poche, j’ai commencé à travailler dans une grande multinationale et je me suis éclatée ! Je continuais d’apprendre beaucoup de choses tout en étant performante dans mon travail. Mes supérieurs m’ont fait confiance malgré mon jeune âge et j’ai pu avancer rapidement.

5 ans et un deuxième boulot plus tard, je reprends des études, un MBA en Angleterre. Là encore, j’ai passé une belle année dans un melting pot international, j’ai perfectionné mon Anglais, j’ai fait de belles rencontres … Et surtout, j’ai pu voir plus clair dans l’orientation professionnelle que je voulais emprunter.

Cette année-là fut aussi riche sur un plan plus privé, plus personnel : j’ai rencontré celui qui allait devenir mon mari ou MMM pour les intimes (Monsieur Mon Mari).

Après mon MBA, j’ai repris une autre année d’étude, un DEA à La Sorbonne, indispensable à l’orientation professionnelle que je m’étais fixée.

Et puis j’ai repris encore des études … Non c’n’est pas vrai, c’est une blague, mais j’aurais pu poursuivre avec un doctorat … Sauf que j’avais envie de retourner en entreprise.

J’ai pu trouver très rapidement le poste que je convoitais dans l’entreprise que je convoitais (énooorme coup de bol quand même). J’ai fait des concessions en acceptant un poste plus junior par rapport à mon expérience professionnelle, mais j’ai encore une fois, évolué très rapidement en faisant preuve de pugnacité, de motivation.

Je suis très fière du chemin parcouru, du travail accompli. Car je m’implique toujours dans ce que je fais. Je me donne à 110%. J’en tire une satisfaction très personnelle.

Je me suis toujours vue continuer dans cette voie, à grimper les échelons, à aller de l’avant. Et puis, il y a eu la maternité. J’ai eu ma fille qui a 4 ans aujourd’hui. Je suis partie en congé maternité sur les rotules et j’ai repris quand ma fille avait 4 mois.

Etes-vous actuellement plutôt satisfaite ou insatisfaite de la façon dont vous conciliez vie privée / vie pro (avec toutes les graduations possibles bien sûr) ?

Avant d’avoir ma fille, je n’ai jamais vraiment réfléchi à cette notion de conciliation vie privée/vie professionnelle. J’étais satisfaite de ma vie, sur tous les plans. Je travaillais mais je profitais de la vie : théâtre, ciné, expos, voyages …

Mais quand j’ai repris le travail après mon congé maternité, j’ai vu les choses différemment. Cependant, je ne pense pas que c’était le seul élément déclencheur du virage que je suis en train de choisir aujourd’hui.

Avez-vous l’impression au cours de votre parcours d’avoir fait des concessions soit dans la sphère pro soit dans la sphère perso ? Si oui, les regrettez-vous et pourquoi ?

J’ai toujours donné 110% de moi-même, au travail mais aussi dans ma vie de tous les jours. Je m’implique dans ce que je fais, toujours. Donc oui, je pense avoir fait des concessions. Pendant une longue période, j’ai travaillé dur, des longues heures, souvent le soir et le week-end. Et puis il y a eu un épisode que je n’ai pas envie de détailler ici mais qui m’a fait comprendre que je n’allais pas tenir longtemps de la sorte. Une grosse déception s’en est suivie et un vrai ras le bol s’est imposé.

Je ne regrette rien pour autant car je suis restée fidèle à moi-même, jusqu’au bout.

Dans cette conciliation vie privée / vie pro, qu’est-ce qui vous semble le plus difficile ? (en termes d’organisation, de temps, de dispo, de partage des tâches, etc.). Et a contrario, le plus gratifiant et le plus positif ?

Avant de répondre à cette question, j’ai envie de dire que sans le soutien de MMM, jamais je n’aurais pu évoluer professionnellement comme je le voulais. Nous avons une vision assez claire de notre vie de famille : nous sommes tous les deux responsables de l’équilibre et du bien-être de notre fille. La répartition des tâches en ce qui la concerne c’est du 50/50. Pour moi, et pour MMM, c’est très important.

Par ailleurs, je pense sincèrement que quand il s’agit de conciliation vie privée/vie pro, il est plutôt question de balance. Un coup la vie professionnelle prend le dessus, et puis c’est au tour de la vie privée d’être privilégiée. Et je pense que c’est assez sain comme ça. Il y a des moments dans la vie où on a besoin de se donner à fond dans sa vie pro ou privée. Où on a envie de privilégier un côté ou l’autre. Il est alors important d’être maître de son choix car en tant que mère, je pense avoir signé un CDI avec la culpabilité pour la vie. Si je peux aussi m’éviter la culpabilité liée à un choix professionnel, ça sera toujours ça de gagné.

Que représentent pour vous votre métier et la vie professionnelle plus largement ? Est-ce que cela évolue avec les années ?

J’ai toujours pensé que travailler en entreprise était indispensable à mon équilibre. Aujourd’hui, je n’en suis plus très sûre. Pour pousser le concept plus loin, je pense que travailler dans le sens classique du terme a beaucoup évolué et qu’il y a donc d’autres façons de se réaliser et de participer à la vie de société.

La conciliation vie privée / vie pro, est-ce un sujet dont vous parlez régulièrement en couple ? Si oui, y-a-t-il des points plus conflictuels que d’autres ?

Nous avons tous les deux envie de voir notre fille grandir au quotidien. Nous avons envie de vivre notre vie et de ne pas laisser la vie professionnelle prendre le dessus. Mais nous sommes aussi conscients que parfois, il faut faire des concessions et que c’est à nous, en tant que couple de faire le choix de ces concessions. Le conflit peut arriver quand l’une des parties impose son choix, sa concession et que la vie de famille en pâtit. Je ne sais pas si je suis très claire mais disons que pour éviter le conflit, toutes les décisions sont à prendre à 2.

Par rapport à vos enfants, à leur éducation de façon générale, sur quels points êtes-vous particulièrement vigilante, attentive ? Qu’est-ce qui vous semble le plus difficile dans le fait de concilier travail et vie familiale : gestion du temps, disponibilité mentale, ou autre ?

Pour l’instant, je n’ai qu’une fille et je souhaite plus que tout qu’elle apprenne le respect, l’humilité et le partage. C’est plus facile à dire qu’à faire car il s’agit surtout de donner l’exemple quand il s’agit de ces notions. J’ai envie qu’elle soit ouverte sur le monde qui nous entoure. Qu’elle sache qu’il y a plusieurs façons de voir la même chose et qu’il y a peu de vérités universelles.

Mais pour pouvoir l’accompagner dans cet apprentissage, je pense plus que tout que la disponibilité émotionnelle est très importante. Il ne suffit pas d’être là, encore faut être disponible pour écouter, parler, partager. Cette disponibilité émotionnelle est ce qui nous fait plus défaut, je pense, quand on est pris par les choses de la quotidienneté, vie professionnelle incluse.

Comment vous projetez-vous d’ici 5 à 10 ans en termes d’articulation travail/vie perso/enfants ?

Pour être honnête, j’ai toujours eu du mal à me projeter dans le futur. 5 ans c’est loin et si proche en même temps … Joker ?

En conclusion, diriez-vous que concilier vie perso et vie pro, c’est plutôt une chance/un enrichissement ou une contrainte/une source de tensions ou de frustrations ?

Comme je le mentionnais plus haut, pour moi il s’agit plutôt d’une balance : veiller à son équilibre est délicat, mais ce n’est pas grave si la balance penche d’un côté ou l’autre, pourvu que ça soit fait en connaissance de cause.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 thoughts on “Conciliation vie privée / vie pro : Oum témoigne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *