Dictionnaire

C comme Carrières

Agathe, fondatrice de Carrières de Parents, nous propose un nouveau mot pour le dictionnaire de la conciliation vie privée / vie professionnelle. Merci à elle !

C comme Carrières

Notre vie d’adulte commence par le travail : il nous permet de nous assumer financièrement, donc de quitter papa-maman, et de faire des projets d’avenir.

Pendant des années, au cours de nos études puis de nos premières expériences professionnelles, nous imaginons la carrière idéale. Cette évolution linéaire voire exponentielle de nos responsabilités, avec les titres de postes à rallonge et les augmentations de salaires associés, nous la rêvons comme un aboutissement logique de notre travail.

Alors nous donnons toute notre énergie et toutes nos heures (sauf celles où l’on dort…) à notre vie professionnelle. La vie privée, ce sera pour plus tard.

Puis un jour, on devient parent.

L’arrivée d’un enfant, quels qu’aient été nos plans de carrière jusque là, bouleverse l’ordre des priorités de notre vie. Oui, la carrière reste importante pour la majorité des parents, mais nous découvrons aussi que rentrer tôt de temps en temps pour voir nos enfants grandir, c’est primordial.

Chacun de nous se met alors à jongler comme il peut pour trouver le meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Sachant qu’il n’y a pas un seul équilibre, mais « des équilibres », correspondant à chaque situation personnelle.

Le monde du travail n’est pas toujours compatible avec nos nouvelles attentes. Surtout pour les femmes. Devenues mères, nous nous impliquons encore beaucoup plus que les hommes dans les tâches liées aux enfants. Du coup, nous devons partir plus tôt le soir, nous sommes moins disponibles pour des déplacements, etc.

Au final, nous devons parfois mettre au placard nos ambitions de carrière linéaire fulgurante, volontairement ou pas, et parfois pas sans conséquences :

–       carrière interrompue pour certain(e)s, de quelques mois à plusieurs années, souvent avec des difficultés pour retrouver un emploi par la suite, entrainant des périodes de chômage et des retraites incomplètes ;

–       carrière mise entre parenthèses, au ralenti, à temps partiel, le temps d’élever les enfants ;

–       carrière « en dents de scie », au gré des événements de la vie ;

–       carrière entièrement réorientée pour d’autres, avec de nouveaux modes de travail (indépendants/freelances, « mumpreneurs »)

Pourtant, nous voudrions bien tout avoir, une belle carrière et une vie familiale harmonieuse, que l’on soit un père ou une mère.

Et même si, encore aujourd’hui, ce sont les mères qui ont le plus de mal à tout concilier, qui sont le plus soumises à ces aménagements de carrières, et qui sont plus facilement rongées par la culpabilité quand elles travaillent, les pères aussi cherchent à mieux articuler leurs temps de vie.

Heureusement, de plus en plus d’entreprises comprennent qu’aider leurs salariés dans leur vie de parents, c’est attirer et fidéliser des employés compétents et motivés, mais aussi gagner en productivité.

Elles mettent en place des politiques simples, par exemple pour encourager leurs salariés-parents à ne pas partir après 18h, en luttant contre la culture du présentéisme encore ancrée dans notre pays pour la remplacer par une culture du résultat et une responsabilisation de chacun. D’autres encore proposent des services tels que les aides à la garde d’enfants.

Mais surtout, elles font progresser les carrières des parents de la même manière que celle des autres salariés : elles ne pénalisent pas les femmes au retour de leur congé maternité, elles ne regardent pas avec de grands yeux un père qui désire prendre un jour pour enfant malade, etc… Elles sont encore trop peu nombreuses je vous l’accorde, mais ces entreprises existent. A nous de faire en sorte qu’elles soient toujours plus nombreuses.

Alors peut-être qu’un jour, quand on mettra à jour le dictionnaire collaboratif de la conciliation vie privée / vie professionnelle, le mot « Carrières » n’aura plus sa place, car concilier nos différents temps de vie n’aura plus d’impact sur nos carrières. On peut toujours rêver…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 thoughts on “C comme Carrières”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *