Portraits de femmes

Un virage professionnel sous le signe de la passion et du courage

pintaxeaixoise.jpgVoici le portrait d’une jeune femme de 27 ans qui a décidé il y a quelques mois de changer radicalement d’orientation professionnelle pour réaliser son rêve. Vous pourrez la retrouver sur son blog La pintade aixoise (notamment la rubrique les joies de la vie professionnelle). Je lui souhaite beaucoup de courage et lui tire mon chapeau pour avoir oser ! Et dans deux ans, je me manquerai pas de lui demander ce qu’elle est devenue (comme je l’avais fait pour différentes personnes qui ont témoigné sur ce blog).

 Peux-tu nous présenter la première partie de ton parcours personnel et professionnel ? Quelles étaient à ce moment là tes ambitions ?

Après deux années en prépa littéraire, une maîtrise d’histoire et un master 2 de gestion des institutions culturelles, j’étais un peu perdue et complètement écrasée par la réussite professionnelle et sociale de mon copain (sans jalousie de ma part, juste la cruelle sensation que je n’arriverai jamais à le rejoindre vers ces sommets). J’ai été archiviste, prof, chargée de communication. J’ai pour moi un gros capital séduction en entretien, ce qui fait que j’obtiens souvent des jobs pour lesquels je ne suis en réalité pas du tout faite.

Il y a quelques mois, tu as décidé de changer complètement de voie ? Pourquoi ? Comment cela s’est-il passé concrètement ?

L’été passé j’ai décidé de prendre ma vie en main, après un an de rédaction dans le domaine culinaire (intéressant mais bien mal payé) je me suis lancée. J’ai frappé à la porte d’un restaurant gastronomique parisien que j’aimais beaucoup afin d’y faire une sorte de stage. J’y ai travaillé pendant un mois et demi. Nous avons ensuite quitté Paris avec mon copain (le susdit)… J’ai travaillé quelques mois dans un petit restaurant non loin de chez moi à Aix mais je faisais aussi beaucoup de vente ce qui me déplaisait. Parallèlement je postulais dans des restaurants gastronomiques sans succès… Jusqu’au jour où ça a marché. Me voici donc commis de cuisine dans un restaurant étoilé, assez loin de chez moi malheureusement. Je travaille 15 heures par jour, mes week-ends sont en semaine, c’est dur mais passionnant et pas si mal payé. Mais surtout, JE SAIS que je vais quelque part.

Quelles ont été (et sont) les réactions de ton entourage, de ton conjoint ?

Ma mère ne comprend pas, n’a jamais compris et ne comprendra jamais. Pour elle j’aurais dû être avocate ou fonctionnaire de catégorie A, professeur idéalement. Mon père a enfin compris que cette passion me tenait vraiment au corps et que j’étais heureuse. Mon copain me soutient à 100 % et ça c’est énorme. Il semble fier que j’ai décroché ce CDI sans diplôme et je le soupçonne même d’être tout à fait tenté par l’ouverture d’un restaurant bar à bière et vin avec moi dans quelques années.

Que représente pour toi ton travail ? La vie professionnelle ? Quelle place lui accordes-tu ? Quelles valeurs lui associes-tu ?

Pour l’instant mon travail représente toute ma vie, ne serait-ce qu’en terme de volume horaire. Et puis je sais que se confronter à ce désir c’est maintenant ou jamais, j’espère pouvoir en fin d’année partir travailler en Asie pour quelques mois. Réaliser ces rêves avant de faire des enfants par exemple. Une fois que j’aurai une famille tout cela sera plus dur. Faire un enfant c’est un peu la fin de l’égoïsme, non ?

Après quelques mois dans ta nouvelle vie, quelles sont tes impressions ?

Je suis physiquement épuisée mais heureuse, j’ai plein de projets dans ce domaine, je fais des tas de rencontre, je progresse énormément en cuisine, bref, je suis pleinement en vie. J’aimerais trouver un modus vivendi pour retourner vivre à Aix avec mon copain mais les horaires et la distance ne me le permettent pas à ce jour.

Comment te vois-tu dans quelques années ?

Chef, ça c’est sûr ! Avec une formation en sommellerie, si je trouve le temps et l’argent.

A  l’heure actuelle, comment concilies-tu vie pro et vie perso ? Est-ce un sujet sur lequel tu as des idées/envies précises ?

C’est très dur, je vais me marier l’été prochain et nous envisageons d’acheter un appartement, je sais qu’à un moment toutes ces choses vont devenir contradictoires. Tout choix procède d’un renoncement…. Je sais que je néglige beaucoup mes amis car je travaille énormément, je voudrais faire un enfant mais je ne peux pas. La vie d’une femme moderne en somme…

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 thoughts on “Un virage professionnel sous le signe de la passion et du courage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *