Témoignages vie privée / vie pro

Conciliation vie privée / vie pro : témoignage de Fabrice

En aparté essaye de montrer comment les femmes et les hommes concilient aujourd’hui leur vie personnelle et professionnelle et la façon dont ils vivent et ressentent cet équilibre. Même si le sujet, a priori, concerne prioritairement les femmes, les hommes se sentent également de plus en plus concernés ! Voici le témoignage de Fabrice, 36 ans, 1 enfant, responsable éditorial. Merci à lui !



Une petite fiche d’identité pour commencer ?

Fabrice : J’ai été journaliste pour la presse écrite pendant une dizaine d’années. Actuellement, je suis responsable éditorial pour un site internet. J’ai 36 ans, marié depuis 5 ans et une petite fille de 2 ans et demi. Nous habitons en Bretagne.

Concernant votre équilivre vie privée / vie professionnelle actuelle, le jugez-vous satisfaisant ou insatisfaisant ?

Fabrice : Plutôt satisfaisant. Je m’estime privilégié car j’ai très peu de temps de transport et des horaires plutôt fixes, ce qui me permet de faire mes 2 journées (professionnelle et privée) sans trop de soucis.

Vous est-il arrivé dans votre parcours de faire des concessions en faveur soit de votre vie personnelle, soit de votre vie professionnelle ? Si oui, les regrettez-vous ?

Fabrice : Il m’est arrivé précédemment de faire des concessions en faveur de ma vie professionnelle. Lorsque j’étais journaliste, je travaillais beaucoup en horaires décalés (WE, soir, jour férié). Cela comportait des avantages (possibilité de faire ses courses ou de s’occuper des démarches administratives pendant des créneaux horaires où il n’y avait pas trop de monde) mais cela rendait ma vie personnelle et sociale difficile. Je ne le regrette pas car, à l’époque, je n’avais pas encore d’enfant. Mais je pense que cela aurait été dur à tenir sur la durée.

Ma motivation première pour choisir mon poste actuel n’a pas été la conciliation vie privée / vie professionnelle même si un meilleur équilibre était important. C’était surtout un choix de qualité de vie avec un retour en Bretagne que nous avions programmé. Avec l’arrivée d’un enfant, j’estime que l’on ne peut plus se permettre de tout consacrer à la vie professionnelle car élever un enfant, c’est du travail aussi ! Pour autant, je n’ai pas l’impression de me freiner professionnellement. Cela se passe bien et j’ai la chance de pouvoir ponctuellement travailler de chez moi, si besoin est.

Avez-vous l’impression que votre femme ressente de la même façon que vous l’équilibre vie privée / vie professionnelle ? Est-ce un sujet que vous évoquez parfois ensemble ? Si oui, quels sont les sujets de discussion, les points d’accord, voire de désaccords ?

Fabrice : Ma femme est free lance, ce qui permet un bon équilibre. Ayant moins de contraintes horaires, elle s’occupe de plus de choses par rapport à notre fille : aller la chercher à la crèche en fin d’après-midi ou l’emmener chez le médecin. Je pense que nous avons atteint une complémentarité de travail qui nous satisfait tous les deux.

J’essaye également de m’adapter lorsque son travail l’amène parfois à travailler le soir ou le WE et de prendre le relais par rapport à notre fille. Par exemple, l’année prochaine, lorsque celle-ci sera scolarisée, je poserai une fois par mois un jour de RTT le mercredi pour m’occuper d’elle.

Bien sûr, nous ne sommes pas toujours d’accord sur tout et il arrive que le travail empiète sur notre vie personnelle. Il y a plus de perméabilité entre sphère privée et sphère professionnelle mais c’est une tendance actuelle.

Selon vous, quelles mesures « raisonnables » à la fois pour l’entreprise et le salarié peuvent être mises en place pour faciliter cette conciliation ?

Fabrice : En tant que salarié, j’aimerais bien avoir plus de RTT même si je sais que ce n’est pas possible ! Plus globalement, je pense que plus de souplesse et de flexibilité dans les horaires et dans les façons de travailler permettraient un meilleur équilibre. Cela passe notamment par le développement du télétravail, une journée par semaine par exemple. De plus, cela pourrait changer la relation au travail. Et concernant la gestion du stress et des transports, tout le monde aurait à y gagner !

On entend souvent qu’un préalable à une meilleure parité/égalité professionnelle passe par une plus grande implication des hommes dans les tâches domestiques et familiales encore majoritairement assumées par les femmes, sincèrement, vous en pensez quoi ? Vous pensez que les hommes y sont prêts ou pas ? Et les femmes ?

Fabrice : J’estime effectivement qu’il faut un équilibre des rôles, même si c’est parfois difficile à trouver. Par exemple, concernant les tâches ménagères, je pense que les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes critères d’exigence (ou alors peut-être ne sommes-nous pas aussi efficaces ?!).

Mais je constate cependant un certain ré-équilibrage de la part des hommes de ma génération. Cette évolution constitue un progrès pour tout le monde (les hommes, les femmes et les enfants).

Les hommes doivent participer à l’éducation des enfants, être présents aux moments importants… et il y en a tant ! Le travail ne doit pas être une excuse pour fuir cette responsabilité. Mais je suis également conscient qu’après deux heures de transport, la fatigue physique et psychique fait que l’on n’a pas forcément l’énergie pour se consacrer à ses enfants.

Un dernier mot ?

Fabrice : Je pense que l’équilibre vie privée / vie professionnelle est capital et constitue un chantier prioritaire. Il y a un modèle de société à créer, même s’il ne peut pas être étendu à tout le monde. On a des outils pour travailler mieux, plus vite et plus souplement, profitons-en ! D’autre part, les essais de certaines collectivités sur la concordance des temps vont dans le bon sens. Ce serait plus confortable pour tout le monde si on n’était pas tous en même temps sur les routes ou dans les supermarchés.

Pour lutter contre le stress au travail, il est important de garder en tête cet équilibre entre les deux aspects de notre vie. Nous ne sommes pas que des travailleurs mais aussi des êtres humains.

Travailler mieux pour vivre mieux : voici un beau défi !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One thought on “Conciliation vie privée / vie pro : témoignage de Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *