Autour du travail

Petits arrangements entre famille et travail

nullAprès un bon break, voici en Aparté de retour…! Entre la grippe mexicaine et les défilés du 1er mai, voici un sujet moins médiatique, mais en plein dans le mille des sujets abordés sur ce blog, avec « Entre famille et travail – Des arrangements de couple aux pratiques des employeurs » d’Ariane Pailhé et Anne Solaz. 

À partir des résultats de l’enquête « Familles et employeurs », réalisée en 2005 par l’INED (Institut national d’études démographiques) auprès d’environ 10 000 personnes et 2 700 entreprises, les auteurs dressent un panorama de la « conciliation » parfois difficile entre vie familiale et vie professionnelle. Cet ouvrage confronte les déclarations des employeurs et des employés et analyse les évolutions récentes, des dispositifs officiels aux petits arrangements informels, soulignant ainsi que l’équilibre entre famille et travail reste toujours à trouver.

La souplesse des horaires de travail est considérée par les salariés comme la mesure la plus utile dans la conciliation travail/vie familiale, pourtant elle n’est acceptée que dans les occasions ponctuelles ou les cas d’urgence mais peu au quotidien, constate l’INED. L’aménagement d’horaires est ainsi accepté par les entreprises pour la rentrée scolaire (86%) ou pour un enfant malade (76%), alors qu’il n’est accepté qu’à 40% pour les horaires de crèche ou d’école.

Deuxième constat : contrairement à ce que l’on dit souvent, l’entreprise est un lieu où les dissymétries hommes-femmes restent encore très marquées. Avant même de choisir un emploi, les femmes anticipent le fait qu’elles assumeront en moyenne 80 % du noyau dur des tâches domestiques : elles accordent beaucoup plus d’importance que les hommes aux horaires, ce qui les cantonne souvent dans les emplois de « petits temps » (temps partiel).

Pour les chercheurs qui ont participé à ce travail, la conciliation travail-famille passe donc par une réflexion approfondie sur l’organisation du travail. Il faut, affirment-ils, rompre avec les cultures d’entreprises qui font de la présence un signe de motivation. « Tant que les réunions importantes se tiendront à 19 heures, il est sans doute vain d’espérer une réelle égalité hommes-femmes dans les carrières professionnelles et les tâches domestiques », écrit Thomas Piketty.

L’étude évoque ainsi longuement le rôle des politiques publiques, des employeurs et les arrangements au sein des couples.

Aller plus loin :
– Le dossier de presse de l’INED à l’occasion de la parution de l’ouvrage

Ils en parlent :
Ces parents écartelés entre famille et travail, dans le Figaro
Concilier travail et vie de famille reste compliqué dans le Monde

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

7 thoughts on “Petits arrangements entre famille et travail”

  1. Lu, approuvé, toutes références bien notées. Ne peux que malheureusement corroborer ces dires de ma lucarne. Merci de traiter ces thèmes!

      

  2. Intéressant, j’avais parcouru le CP de l’INED mais je ne savais pas qu’il y avait un ouvrage de synthèse… Je vais aller lire ça ! Le sujet est toujours aussi intarissable, il semblerait donc que les initiatives soient encore exceptionnelles et éparpillées, au bon vouloir des entreprises… Dommage !

      

  3. Le constat reste toujours terriblement le même. Les femmes se débrouillent mieux que les hommes pour aménager leurs horaires et leurs employeurs n’attendent pas le même présentéisme que pour les hommes.
    A quoi bon faire des horaires quand on est bloqué par le plafond de verre ? A quoi bon impliquer les femmes puisque on sait qu’elle ne s’impliqueront pas (ie feront des horaires 24/24) ?
    La parité en entreprise ne s’imposera que lorsqu’on encouragera les hommes à s’impliquer davantage dans la vie familiale. On est encore bien loin du compte.

      

  4. @ vous trois : merci pour vos commentaires. Les choses restent effectivement bien compliquées…et les progrès ne se font que lorsque les trois acteurs (employeurs, pouvoirs publics et personnes) y mettent du leur ! Mais heureusement, certains témoignages sont encourageants… (j’essaye de m’en faire le relais sur ce blog, n’hésitez pas à apporter les vôtres, qu’ils soient optimistes ou plus pessimistes !).

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *