Autour du travail

Equilibre vie perso / vie pro : une envie, des obstacles

5239045-7818143Différentes études montrent que l’équilibre vie perso / vie pro est une préoccupation pour beaucoup de salariés. Selon le dernier baromètre de l’égalité des chances réalisé par TNS Sofrès pour le Medef, les salariés estiment qu’il devrait constituer un axe prioritaire (71%) dans leur entreprise, devant la santé et la sécurité au travail (61%), les diversité et l’égalité des chances en entreprise (41%), l’exemplarité des managers (45%)et enfin le développement durable (25%). Pour les plus jeunes générations, cela est encore plus marqué.

Pourquoi ce besoin est-il autant exprimé ? Plusieurs raisons sont généralement avancées : le travail des femmes et donc le fait que les couples sont de plus en plus bi-actifs, l’intensification du travail, la pression économique, une certaine perte de sens dans la sphère professionnelle, les nouvelles technologies qui brouillent les frontières entre la vie pro et la vie perso, et d’autres éléments encore.

Les obstacles à cet équilibre sont nombreux : de longs trajets domicile-travail, des déplacements nombreux, une surcharge de travail, un management toxique, une culture du présentéisme encore bien présente dans certaines organisations, une vie familiale qui nécessite du temps et de l’ énergie, un enfant qui a besoin de davantage d’attention..

Parmi les personnes les plus satisfaites autour de moi concernant leur équilibre vie perso / vie pro, on trouve les personnes indépendantes, les cadres qui disposent d’une flexibilité au travail et qui travaillent pour une entreprise qui les aide à concilier, les personnes qui trouvent du sens dans ce qu’elles font. Et ce ne sont pas forcément celles qui travaillent le moins. Comme je le disais dans un ancien billet, le temps de travail est une notion très subjective. Ce sont des personnes qui arrivent à jongler entre les temporalités différentes de la vie professionnelle et de la vie familiale. Ce sont celles qui estiment qu’elles ont une bonne qualité de vie. Souvent, cela ne vient pas du premier coup. Il faut un peu de temps, voire des années, pour définir ses priorités, ses envies, saisir les bonnes opportunités, trouver un équilibre au sein du couple…

Dans les témoignages que je recueille autour de la conciliation, rares sont les personnes à être dans une position d’équilibre parfait. Le plus souvent, la balance oscille d’un côté ou de l’autre, jusqu’au jour où la position, même si elle n’est pas au milieu, mais penche davantage d’un côté que de l’autre, apporte satisfaction et épanouissement.

Et vous ? Qu’avez-vous mis en place ou changé pour atteindre un (des)équilibre satisfaisant ? Pour ma part, je dirai mon statut de journaliste free-lance.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 thoughts on “Equilibre vie perso / vie pro : une envie, des obstacles

  1. Oui l’articulation vie peso-vie pro est la recherche permanente d’un équilibre qui ne sera jamais atteint définitivement : pour la bonne raison que la vie est faite d’étapes et que chaque étape remet en cause cet équilibre. De plus chacun fixe ses propres étapes dorénavant, ce qui n’était pas le cas auparavant on on avait 4 ou 5 grands moments de vie.

    Pour ma part, et actuellement, l’équilibre je le trouve en travaillant à la fois à mon compte sur des projets qui font sens et qui me passionnent, mais en ‘excédant pas un certain nombre d’heures effectives de travail par semaine. Par contre je suis hyper productive les heures où je travaille. A suivre quand les enfants grandiront !!

      

  2. Comme toi : devenir ma propre patronne c’était ma solution.

    Je vois souvent que oui, c’est une situation précaire, avec ses hauts et ses bas. Ses incertitudes.

    C’est surtout très motivant.

    Et quand je décide d’aller chercher les enfants plus tôt après 2 jours d’absence pour déplacement, par exemple : pour passer du temps à jouer après l’école, faire le repas ensemble, être ensemble… je me dis que j’ai de très belles compensations !

    Et c’est là que je trouve l’équilibre pour être plus performante aussi, dans mon travail.

      

  3. En tant qu’afficianoda du blog, je me dois de répondre !

    Moi j’ai choisi de déménager ! Oui Paris c’était bien quand on était jeunes et sans enfants mais les après-midis de week-end au parc pour sortir les lionceaux, ca me prenait trop de temps (sans aucune valeur ajoutée à mes yeux surtout) !

    Alors oui j’ai plus de transports qu’avant mais quand je rentre dans ma maison, où il y a temps d’heures à passer pour la rendre jolie et véritablement accueillante, je suis toute contente ! Et les lionceaux sont contents !

    J’ai aussi repris un job à temps plein, avec un bon salaire pour pouvoir ne pas mégoter sur le salaire de la baby sitter et de la femme de ménage …

      

  4. Oui c’est une lutte permanente pour tout concilier. Surtout que moi, je suis dans la phase révolutionnaire de l’arrivée du 2ème enfant qui vient tout bousculer! En revanche, je ne suis pas indépendante, salariée mais dans une entreprise et avec des fonctions qui me permettent (plus ou moins selon les périodes bien sur) de jongler sans trop de difficultés. Et avec le soutien précieux du papa. Bref, not easy mais la vie est belle quand même!

      

  5. certaines entreprises ont une démarche de qualité de vie de travail, initiée par un projet participatif et collaboratif, évaluée par des indicateurs de suivi des plans d’action, pilotée par un well-being manager : la conciliation vie professionnelle – vie privée est évidemment un point essentiel traité par cette approche.

    voir : L’amélioration de la qualité de vie au travail : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/psychologie-du-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=163&dossid=472

      

  6. Les nouvelles technologies bouleversent cet équilibre car elles font rentrer le travail à domicile, font rentrer le côté personnel au travail et les salariés comme les employeurs doivent trouver des solutions pour que l’équilibre soit respecté.

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *