Autour du travail Divers

Les couples et l’argent

couple-argent1Il y a quelque temps, je discutais avec des amies (qui se reconnaîtront !) de la façon dont l’argent était géré, partagé, dépensé au sein des couples (enfin, des nôtres !). Il est apparu que nos façons de faire étaient parfois très différentes. Je crois que nous représentions toutes les situations possibles, à savoir : des comptes séparés et un compte joint, un seul compte joint, seulement des comptes séparés.

Ensuite, la conversation s’est poursuivie sur qui paye quoi ? faisons-nous des comptes ? et si oui, qui les fait ? qui gère l’épargne, les impôts ? qui est attentif à l’état du compte ? qui y est plutôt détaché ?

Très vite, sont également apparues les questions d’indépendance, de statut social, de reconnaissance.

L’argent peut être un sujet complexe, compliqué, parfois tabou, qui peut engendrer des non-dits, voire des tensions ou des disputes. Il peut aussi être relativement simple et décomplexé !

Il est apparu que notre rapport à l’argent est souvent lié à notre histoire familiale (à la façon dont nos propres parents géraient leur argent, d’autant plus qu’à l’époque beaucoup de nos mères n’avaient pas d’activité rémunératrice) et à notre propre histoire sentimentale (mariage ou union libre, divorce, remariage, beaux-enfants ou non, etc.) et professionnelle.

Que se passe-t-il également lorsque l’un des membres du couple ne gagne plus d’argent ou moins (chômage, congé parental, activité moins ou peu rémunératrice) ? Se sent-il à l’aise avec l’argent de son conjoint ou pas ? Estime-t-il qu’il s’agit de l’argent du couple ou pas ? Ou se dit-il que celui qui gagne plus peut dépenser plus ? Et dans le cas où l’un des membres du couple (le plus souvent la femme, mais c’est également le cas de certains hommes) est au foyer, existe-t-il une reconnaissance des tâches domestiques et familiales exercées ? La personne se sent-elle libre de faire des dépenses personnelles ou non ? Comment vit-elle le fait qu’elle ne soit pas indépendante financièrement ? Avec facilité car elle estime qu’il s’agit de l’argent du couple ou mal à l’aise de ne pas avoir de revenus propres ?

Une autre situation, qui commence à être plus fréquente, n’est pas toujours simple : il s’agit de celle où la femme gagne plus que l’homme ? Comment réagit l’homme ? Cela change-t-il l’équilibre au sein du couple ? La femme est-elle toujours à l’aise avec cela ? J’avais d’ailleurs écrit un article sur ce sujet pour Maviepro (site fermé depuis) qui avait été très intéressant à écrire. On peut lire celui paru dans L’Entreprise ou celui dans Madame Figaro.

Bref, l’argent est rarement un sujet neutre ! Vos réactions sont les bienvenues !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

9 thoughts on “Les couples et l’argent”

  1. Contente de voir que notre petit débat autour du café te donne l’occasion de reposer les enjeux de ce sujet souvent clé dans les couples… et bravo pour la façon dont tu l’as fait. Hâte de lire les commentaires !!!

      

  2. Bonjour Gaëlle, effectivement vaste sujet. Mon mari et moi avons toujours eu un salaire équivalent et relativement élevé, ce qui fait que nous n’avions aucun souci avec ça. Donc compte joint et mariage sous le régime de la communauté, on partage tout et nous sommes plutôt d’accord dans les dépenses. Mais, parce qu’il y a un mais, j’ai maintenant le projet de créer mon entreprise et le régime de la communauté de convient plus du tout: acte notarial, homologation par le tribunal de grande instance, et des milliers d’euros de frais pour séparer nos biens. Également, lors de la création de mon entreprise, nous vivrons uniquement sur le salaire de mon mari, je travaillerai à la maison donc gros challenge pour ne pas être considérée comme femme au foyer, ce qui peut vite arriver (même avec un mari parfait).

    Autre sujet, depuis 2011 je crois, on peut choisir qui du père ou de la mère percevra les trimestres de retraite supplémentaires pour l’éducation des enfants. Seulement il faut choisir avant les 5 ans de l’enfant. Aujourd’hui j’ai plus de trimestres accumulés que mon mari alors que j’ai 3 ans de moins mais au moment de partir en retraite dans 30 ans, qu’en sera-t-il?

      

  3. Bonjour Gaëlle,


    L’argent dans le couple est un vrai sujet (surtout quand il vient à manquer).


    En ce qui me concerne, je crois que je pourrai avoir un rapport compliqué à l’argent sans doute par peur d’un avenir incertain.


    Heureusement, je suis « sauvée » par mon mari, mon amoureux depuis 18 ans car depuis que l’on se connaît tout est en commun. C’est aussi un engagement, une façon d’être basée sur la confiance.


    Nous avons été salariés, indépendants, créateurs d’entreprise (la deuxième est en cours). Nos revenus ont été conséquents (très) puis inexistants (presque). L’argent est donc devenu une quête commune, une vraie galère commune aussi. Aujourd’hui nous travaillons ensemble.


    La bonne nouvelle c’est que notre façon de gérer ce sujet ne laisse pas de place à l’égo. Lui ou moi, qu’importe, il faut juste que nous puissions continuer à vivre heureux. Et ça c’est un vrai combat 😉

      

  4. Vaste sujet ! Ici on partage tout depuis quasiment le 1er jour. Ce qui est à moi est à lui, ce qui est à lui est à moi. On se vit comme une équipe qui contribue à la réussite de l’autre il donc normal qu’on mette tout en commun surtout qu’on a trois enfants. L’argent dans un couple ça cristallise souvent des problèmes sous jacents et c’est souvent très révélateur de la façon dont il fonctionne.

      

  5. Sujet passionnant! L’argent est un fréquent sujet de discussion à la maison, mais par réel intérêt pour la question, car nous avons la chance d’être sur la même longueur d’ondes.


    Je suis au foyer, mon mari gagne l’argent. Cet argent, c’est NoTRe argent. C’est le salaire du couple. Même si officiellement c’est celui de mon mari, il me laisse complètement gérer, tout est partagé. On dépense chacun de son côté pour ses besoins propres en étant prudent, et surtout sans se rendre de compte, on fait complètement confiance à l’autre.

    Et la plupart est mis en commun. Globalement c’est surtout moi qui dépense l’argent au quotidien, et qui gère les comptes.


    Mon mari s’occupe plus de la gestion long terme, des placements, des assurances vies qu’on a ouvertes aux enfants des leur naissance. C’est lui qui me parle des risques plus ou moins grands envisageables sur chaque placement, c’est lui finalement qui m’ouvre la porte vers tout un tas de trucs un peu compliqués que je n’aurais pas imaginés si je vivais seule ou avec qqn qui ne soi teresse pas à ces choses-là… Je me serais peut être contentée d’un compte courant ou d’un livret À sans me poser plus de questions que ça.

    Il faut dire qu’il travaille dans ce domaine… Ça aide! Je trouve regrettable que le sujet de l’argent, des placements, de l’enrichissement soient un sujet tabou!

    C’est super intéressant d’en discuter en couple.


    Je me sens donc super à l’aise avec le fait que son argent soit MoN argent. Au quotidien il me montre que mon travail pour la famille, les enfants, le fonctionnement de toutes cette petite équipe, est autant, voire plus important que son « vrai » travail sérieux à lui . Je suis fière de ce que j’accomplis, et de ce qu’il accomplit, vraiment, et inversement. Nous sommes une équipe en fait.

    Les gens qui disent parfois d’une femme qu’elle vit « aux crochets » de son mari me semblent donc souvent un peu à côté de la plaque…


    Bien sur si j’étais mariée à un panier percé plutôt qu à un gestionnaire ça me rendrait malade. Et d’ailleurs je pense que ça poserait trop de problèmes dans notre couple pour qu’il fonctionne. Je suis trop sérieuse avec ça.


    J’avoue que j’ai des copines qui gagent leur vie, certes moins que leur mari, et qui se font complètement dominer par lui, sous prétexte qu’il gagne plus il s’octroie plus de pouvoir et de possibilités de dépenser… Je trouve ce comportement détestable, et mesquin.
    Soit on s’engage, soit on ne s’engage pas! Mais je n’aime pas l’idée de s’engager frileusement, chacun chez soi avec chacun son compte séparé, en ménageant la chèvre et le chou.

    Pour fonctionner en équipe et de manière efficace il me semble qu’on doit se faire confiance et ne pas se regarder du coin de l’œil comme un futur ex … 🙂

      

  6. vaste sujet! je gère très bien le fait de dépendre financièrement de mon mariiii ;-))) c’est MOA qui gère ouverture des comptes, placement, création, fermeture, et je me rémunère en dépensant le salaire.
    Mère et femme au foyer de 4enfants.

      

  7. Aaaaaaah voilà un sujet inspirant !

    J’ai toujours gagné moins que le Homard. Mais quand on s’est connu, la différence était moins marquée. Aujourd’hui, il gagne le double de moi (bon, je bosse à 80%, ça n’aide pas).

    Je ne m’épanouis pas en entreprise alors c’est moi qui ai fait le sacrifice de dégager du temps pour nos filles. Je ne le vis pas forcément très sereinement tout en étant consciente que les plans de carrière, ça n’est vraiment pas pour moi. Et puis j’ai l’impression de compenser ainsi son absence auprès de nos filles. D’où une situation professionnelle, personnelle et conjugale ambigüe.

    Entre nous, jamais de souci d’argent. Je ne suis pas dépensière mais pas radine non plus. Le Homard ne dépense des sommes importantes que pour les dernière geekeries à la mode. Je le laisse faire, nous avons la chance d’avoir un niveau de vie qui nous le permet.

    Concrètement, au quotidien, c’est lui qui gère l’argent. Je ne vais jamais voir l’état de notre compte (même quand j’étais seule, je ne le faisais pas non plus, faisant confiance à ma gestion rodée depuis longtemps de mon salaire chaque mois). Sur les gros dossiers entraînant les grosses décisions (ex : crèche ou nounou / garderie après école ou garde à la maison), on se pose ensemble et on construit des tableaux excel de toute beauté :).

    En 9 ans de vie commune, je ne me souviens pas d’une seule dispute au sujet de l’argent. Au sujet de « je m’en fiche que tu gagnes plein de sous si tu n’es plus jamais là pour nous », oui en revanche !

    Voilà, merci, ça m’a fait du bien 🙂

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *