Que deviennent-elles (ils) ?

Parcours au fil du temps : Christelle

1480708_10201627738269976_1450981942_nAprès Kalindéa et Véronique, c’est au tour de Christelle, 43 ans, 3 enfants (dont un enfant handicapé), professeur des écoles à Brest, de donner de ses nouvelles. Christelle avait témoigné à deux reprises, en 2010 et en 2012. Merci à elle !

« Beaucoup de choses ont évolué depuis 2012.

D’abord mon livre a été publié en novembre 2012 et j’en suis très fière.

Professionnellement, je suis toujours à mi-temps dans la même école, j’ai un CP/CE1, une classe pas très facile mais ça se passe bien, et  j’ai des collègues sympas

Elio est toujours au centre Mathieu Donnart. Il va bien mais n’évolue pas. Il vit, il est là, comprend, sourit mais c’est tout. J’ai peu d’espoir d’amélioration. J’essaie de ne pas y penser car sinon je m’effondre. L’année est coupée généralement par deux interventions chirurgicales pour le changement de sonde d’alimentation, et la dernière en date a été couplée avec une ténotomie.

Je passe tous les jours le voir, après le boulot les jours où je travaille, et quand je peux les autres jours. Je le prends à la maison le week-end, mais en ce moment, juste à la journée. J’ai essayé des week-ends entiers mais c’est épuisant, 7 traitements par jour, plus l’alimentation à gérer jusque tard le soir, sans compter que je n’ai pas l’aménagement adéquat pour le recevoir, et il se fait lourd le bonhomme. Nous avons juste investi dans un véhicule pour le transport de personnes à mobilité réduite, ce qui est déjà pas mal.

2013 a été aussi l’année de la séparation avec mon mari, sur ma demande. Depuis la naissance d’Elio nous nous sommes éloignés, nous n’avons pas forcément la même vision des choses, nous n’avons pas pris le même bateau. L’ambiance à la maison était devenue difficile à supporter pour tout le monde. Alors je m’organise désormais avec mes filles qui ont 14 et 16 ans. Leur père reste très présent auprès d’elles, même plus qu’avant je trouve. Pour l’instant on gère, ça se passe bien.

Et puis je suis toujours à fond dans mon association « Petit prince du soleil« . Le gros projet de l’année est la production d’un album qui sortira en mai 2014. Je me suis associée à une école de musique brestoise et je leur ai présenter le projet : que des groupes d’élèves composent autour du thème de la différence et du handicap. Ils ont marché, on enregistre en mars et avril. Je suis contente de voir ce projet aboutir. On croise les doigts pour que l’album marche car les bénéfices reviendront aux enfants de l’asso et au centre Mathieu Donnart que je parraine de puis décembre 2012.

J’adore tout ce que je fais par le biais de cette asso car il y aura aussi cette année des soirées, concerts… mais je me rends compte que ça me bouffe, des fois j’ai l’impression de ne faire plus que ça.

Pour la suite, je compte reprendre le boulot à plein temps à la rentrée 2014. A la fois pour des raisons professionnelles (c’est assez frustrant de ne pas avoir sa classe tout le temps) et bien entendu financières. Avec tout ça je vais devoir lever le pied au niveau de l’asso, déléguer, enfin trouver les bonnes personnes pour déléguer. Je suis aussi dans l’écriture d’un nouveau livre, qui n’a rien à voir avec les précédents, mais il avance très doucement. Après tout, je ne suis pas pressée. Et toujours dans un coin de me tête le projet d’ouvrir un centre pour enfants handicapés, mais c’est un projet énorme et je manque beaucoup de temps pour ça. J’espère que la prochaine fois je pourrai vous en parler plus concrètement. »

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 thoughts on “Parcours au fil du temps : Christelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *