Autour du travail

Le bonheur au travail en 50 dessins de presse

panchoJusqu’au 14 septembre, 50 dessins de presse sur le thème du travail sont exposés Galerie Soufflot à l’université Panthéon-Sorbonne.

Cette exposition Le bonheur au travail ? a été organisée par la Société d’Ergonomie de Langue Française (SELF) qui fête ses 50 ans. Je suis allée la voir ce matin (l’accès est libre et gratuit). Une exposition qui fait à la fois sourire (souvent jaune car la réalité du monde du travail n’est pas toujours très gaie) et réfléchir.

Ces dessins et caricatures de presse, signés de Voutch, Gabs, Pessin, Plantu pour ne citer que les plus connus, mettent en lumière les travers du monde du travail, bien plus rapidement que de longs textes. Tous les thèmes sont abordés : recrutement, management, parité hommes/femmes, santé et conditions de travail, horaires, usage des nouvelles technologies, précarité, etc.

Ils nous tendent un miroir grossissant du monde de l’entreprise, de ses travers, ses dérives et ses contradictions. Cette image simplifiée et incisive du monde du travail, de ses règles, de ses codes et de ses pratiques, a l’avantage de rendre instantanée la compréhension des choses et d’en saisir l’essentiel.

Le projet a été porté par les étudiants du master 2 de psychologie du travail de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, encadrés par Sophie Prunier Poulmaire (qui avait déjà été à l’origine du projet Le travail révélé ainsi que du 1er Festival Lumières sur le travail). Bravo à eux !

expobonheurautravailComme le dit Yves Clot, psychologue du travail (que j’avais interviewé pour le magazine Entreprise & Carrières) :  » Au travail, il ne suffit pas d’être reconnu par quelqu’un, encore faut-il se reconnaître dans quelque chose. […] On est diminué lorsqu’on ne peut plus, au moins de temps en temps, être fier de ce que l’on fait, faire autorité dans son travail, s’y retrouver. le travail ravalé, la qualité empêchée, sont la principale source de fatigue de nos « temps modernes » à nous ».

A noter que l’ensemble de ces dessins et d’autres encore (180 au total) sont également proposés dans l’ouvrage « Le bonheur au travail ? » qui sort le 12 septembre, commentés par différents spécialistes en sciences humaines et sociales (éditions Le Cherche Midi). Pour aller plus loin : le site consacré à l’ensemble du projet (exposition, livre et table-ronde)

Et pour finir, je vous laisse découvrir quelques-uns de mes préférés :

humains

gabs gabs2 plantu chimulus

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

14 thoughts on “Le bonheur au travail en 50 dessins de presse

  1. Merci pour cet article! Quel beau débat et superbes dessins.


    Je me souviens d’une conversation que j’avais eu avec un autre DRH sur ce point. Deux visions s’opposent: le DRH humaniste, un peu « docteur du bonheur » et disons – les autres – pour faire simple.


    De mon côté, je suis convaincu que la dimension humaniste est importante. En bout de ligne, il me semble fondamental que nos actions et nos messages portent plus haut le sens de la mission d’un DRH. Parce que sinon, ça sert à quoi de passer du temps en entreprise à souvent tourner et retourner d’épineux et complexes questionnements sur la motivation, la performance, le développement RH?


    Oui, il faut probablement savoir s’arrêter aussi et équilibrer cette dimension humaniste, pour qu’elle s’intègre dans la stratégie globale de l’entreprise. Mais du reste – et on le sait très bien – un employé heureux est un employé plus performant. Puis honnêtement, à la fin de la journée, on est quand même plus heureux en faisant affaire avec des gens heureux et souriants, non?


    Et si on allait encore plus loin en tentant de prendre la température du bonheur des employés dans nos organisations?


    Merci pour les dessins, c’est rafraîchissant!


    Emmanuel – l’atelier rh – fondateur – http://www.latelierrh.com

      

  2. Merci d’avoir partagé ces quelques dessins et d’avoir communiqué sur l’événement. Les illustrations sont drôles et criantes de vérité ! Je ferais mon possible pour me rendre à l’exposition.

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *