Dictionnaire

U comme Ubiquité

C’est au tour d’Emilie (ou Lalie à sa guise) d’enrichir notre dictionnaire de la conciliation vie privée / vie pro d’un nouveau mot. Merci à elle !

U comme Ubiquité

« Ubiquité: selon la définition «L’ubiquité ou l’omniprésence est la capacité d’être présent en plusieurs lieux simultanément. Le terme est dérivé du latin « ubique » qui signifie « partout ». Voilà une problématique importante dans nos vies modernes, il faut être partout tout le temps …
Les technologies nous «facilitent» la vie, nous permettant par exemple, d’être à la fois en déplacement professionnel tout en pouvant via écran voir et entendre ses enfants restés à la maison…
Mais jusqu’où est ce plus facile, car en même temps, ayant la possibilité d’être connectés partout tout le temps, on nous demande plus de présence et de flexibilité, voire même c’est plus insidieux que ça, personne ne nous le demande directement, pourtant on a conscience qu’il faut être plus réactif qu’avant…
Il y a donc cette ubiquité physique réelle et puis celle qui est moins perceptible, notre «ubiquité cérébrale» ou «émotionnelle»…
celle qui fait que mêlant plusieurs vies: parentale, amoureuse, professionnelle, amicale… notre cerveau jongle, passe de l’un à l’autre sans cesse…Combien d’entre nous, ne nous sommes pas dit à des moments professionnels, intérieurement «il faut que je pense à prendre rendez-vous pour mon fils ou ma fille…»
ou encore une fois le travail terminé, qui n’a jamais pensé aux problèmes rencontrés au travail, alors que sa famille l’entourait… Et puis quand on est une femme, on attend de nous, ce don d’ubiquité encore plus naturellement.
Qui n’a jamais entendu : « une femme est capable de mener plusieurs tâches à la fois, l’homme lui est monotâche » … Cette expression aux allures valorisantes, peut donner l’impression que la femme a davantage de capacité que l’homme, à mener de front plusieurs choses, mais est ce vrai ?
 Si c’est si naturel pourquoi les femmes ressentent ce sentiment de surmenage ? Ne pensez-vous pas que ce type de jugement sur les femmes peut être dangereux.
Celle-ci peut considérer normal ce qu’elle fait sans même se plaindre, car on trouve ça normal qu’elle y parvienne pourtant tout cela est compliqué au quotidien. Si elle y parvient c’est à force d’efforts, d’ajustements et de réflexions…
 Nos vies par rapport à nos aînés sont différentes et le champ d’ubiquité de chaque individu s’est complexifié… Ce qui demande à chacun de nous de l’organisation, de développer un partage des tâches, voire de les déléguer…
Car, cette pluralité des rôles, dans des lieux virtuels ou réels peut créer par moment des impressions d’ hyperactivité ou même de surmenage dans les moments difficiles.
Le positif de cette situation, avec le recul et à force d’exercer cette gymnastique des neurones ou de passer sans cesse d’une casquette à une autre, est que cela nous oblige à moins nous disperser dans des choses dont nous n’avons pas besoin et à nous concentrer sur l’essentiel…
Pour ma part, « bizarrement » depuis que j’ai créé Lalie à sa guise et que j’ai ajouté en parallèle la  casquette de maman  sur ma tête, je n’ai jamais été aussi efficace et concise dans mon travail. J’ai été obligée de davantage canaliser ma créativité, ce qui m’a permis de mieux rationaliser les choses et enrichie!
La multiplication des rôles permet de prendre du recul et de relativiser chaque étape des différents domaines de nos vies.
Les différentes vies s’alimentent entre elles, comme le soulignait cette étude menée par Korn/Ferry Insitute certaines cadres trouvent des solutions pour leur travail dans leur vie privée – Selon les conclusions de cette étude menée le mois dernier, 95 % des femmes cadres estiment qu’élever des enfants leur apporte des compétences spécifiques utiles dans l’exercice de leur profession. L’aptitude à motiver et galvaniser, la capacité d’intégrer les acquis (nouvelles applications des expériences passées) et la confiance en soi sont quelques-unes des principales compétences transférables sur le lieu de travail, selon les personnes interrogées ». En conclusion, l’ubiquité complexifie mais enrichit également les différents pans de nos vies car des connexions se créent et s’alimentent entre elles. »
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *