Spécial Eté

Spécial Eté : 2ème participation au questionnaire croisé !

nullSixième volet de ce Spécial Eté avec Alexandra et son mari qui ont gentiment accepté de remplir mon questionnaire croisé autour de la conciliation vie personnelle / vie professionnelle. Pour rappel, il s’agit de répondre chacun de son côté aux questions pour voir si les perceptions et les ressentis sont les mêmes. Un grand merci à eux deux ! Et si jamais, cela vous tente, n’hésitez pas à m’envoyer un petit mail. Bon mois d’août à tous !

Est-ce que la question de la conciliation est une préoccupation pour vous ou pas plus que cela ?

Mme Today : Oui, même si pas pour les mêmes raisons que lorque nos enfants étaient plus jeunes.

M. Today : Cela l’a toujours été.

Estimez-vous avoir atteint un équilibre satisfaisant entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle ?

Mme T. : Non, ma vie professionnelle est trop absorbante.

M. T. : Oui, assez satisfait.

Selon vous, votre conjoint est-il satisfait de la façon dont il concilie les deux ?

Mme T. : Oui.

M. T. : Non, le temps professionnel, parce qu’il n’est pas assez riche, pas assez nourrissant, est considéré comme trop prenant. D’où un sentiment de ne pas disposer d’assez de temps pour sa famille et soi.

Quelle est la principale difficulté qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez à cette articulation vie personnelle/vie professionnelle ?

Mme T. : Avoir du temps pour moi, pour réaliser certains projets personnels sans qu’il soit aux dépens de mon travail et de ma vie privée.

M. T. : Trop de temps pour la vie professionnelle, pas assez pour la vie personnelle.

Savez-vous ce que votre conjoint-e trouve de plus difficile ?

Mme T. : Peut-être de mieux compartimenter, à la maison, travail professionnel et tâches domestiques.

M. T. : Le temps contraint par le travail.

Pour améliorer cette conciliation, qu’aimeriez-vous que votre conjoint-e fasse davantage ? Et fasse moins ?

Mme T. : Il s’occupe déjà de beaucoup de choses à la maison.

M. T. : Il faudrait en reparler.

Que pensez-vous que votre conjoint-e aimerait que vous fassiez davantage ?

Mme T. : M’occuper davantage de certaines tâches domestiques.

M. T. : Il faudrait en reparler.

Avez-vous le sentiment que ce sont plutôt les contraintes liées à votre vie professionnelle qui sont les plus difficiles à gérer ou plutôt les contraintes liées à votre vie personnelle ?

Mme T. : Les contraintes liées à ma vie professionnelle.

M. T. : Les contraintes liées à ma vie professionnelle.

Avez-vous le sentiment d’être écouté-e et compris-e (ou pas toujours, pas souvent, pas du tout !!) par votre conjoint e à propos de vos préoccupations vie personnelle/vie professionnelle ?

Mme T. : Ecoutée, oui, même s’il met en avant d’autres priorités que les miennes.

M. T. : Je pense être souvent compris.

La conciliation vie personnelle/vie professionnelle est-elle un sujet de discussion entre vous ?

Mme T. : Oui.

M. T. : Oui, quand il y a des temps de grande fatigue, de crise. Mais des choix sont à faire, ont été faits et ne permettent pas en l’état actuel des modifications.

Selon vous, quel est votre principal sujet d’accord sur le thème ? Et de désaccord ?

Mme T. : Nos enfants. Nous sommes d’accord pour dire qu’ils sont notre priorité, mais en désaccord sur la manière de les associer à nos projets individuels.

M. T. : Mon travail me laisse plus de liberté que celui de mon épouse. Parfois, j’omets peut-être un peu cet aspect des choses. De plus, je ne suis pas autant en relation avec les autres, comme elle peut l’être et j’ai moins à rendre compte.

Avez-vous déjà pris une orientation professionnelle, fait un choix professionnel en raison de votre situation personnelle (couple, enfants) ? Ou l’inverse ?

Mme T. : Oui : nous avons choisi de quitter Paris pour offrir une meilleure qualité de vie à nos enfants.

M. T. : Je ne vois pas d’exemple.

Qu’est-ce qui vous soulagerait pour mieux vivre cette conciliation ? (Ex. : aides financières, aides extérieures, plus d’aide de l’autre, entreprise plus conciliante, métier moins prenant, management plus compréhensif, etc. ou toute autre chose bien sûr).

Mme T. : Des aides financières qui me permettrait de cesser mon travail temporairement pour mener à bien deux projets personnels.

M. T. : Un très gros chèque.

Avez-vous l’impression d’avoir assez de temps pour vous-même ? Pour votre travail ? Pour votre couple ? Pour vos enfants (Si vous en avez) ?

Mme T. : Pour moi-même, non. Pour mon travail, oui. Pour mon couple, avec des enfants plus grands, il est plus facile d’avoir des moments à deux qui me satisfont. Pour mes enfants, pas assez.

M. T. : Non pour tout. Mais peut-être suis-je trop lent ou alors je ne sais pas bien définir mes priorités.

Que représente votre travail ?

Mme T. : Un revenu financier.

M. T. : C’est d’abord un revenu obtenu dans des conditions assez satisfaisantes.

Que pensez-vous que son métier représente pour votre conjoint-e ?

Mme T. : Une sécurité financière, une avancée par rapport au milieu duquel il vient et un moyen de satisfaire en partie ses envies intellectuelles.

M. T. : C’est aussi un revenu, mais avec une notion de plus grand investissement professionnel et personnel que pour moi.

Pour mieux vivre cet équilibre comptez-vous davantage sur vous-même, sur votre entreprise ou sur votre conjoint e ?

Mme T. : Je crois que la décision viendra de moi, mais sans le soutien de mon mari, les choses seraient plus difficiles.

M. T. : Sur soi d’abord. L’entreprise compte mais à mon sens doit demeurer plutôt secondaire. Sur mon conjoint.

Et pour terminer : quelle est votre situation personnelle ?

Mme T. : Je travaille à temps complet.

M. T. : Cela va assez bien

Quel métier exercez-vous ?

Mme T. : Je suis responsable d’un service de Documentation.

M. T. : Professeur.

Après avoir lu les réponses de votre conjoint-e, avez-vous été surpris-e ? Amusé-e ? Décontenancé-e ? Rassuré-e ? Ou autre ?

Mme T. : Je n’ai pas été surprise, mais certains points mériteraient éclaircissement, et le dialogue, sur ce sujet, doit se faire dans un couple tout au long de la vie…

M. T. : Les réponses de ma femme ne m’ont pas surpris ; mais il y a des sujets dont nous pourrions effectivement reparler.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *