Revue de presse et de blogs

Conciliation vie perso / vie pro : Carla


Quel est votre travail ?
Responsable ressources humaines dans un grand groupe en province.

Quelle est votre situation familiale ?
Mariée mère de 3 enfants.

Concernant la conciliation de votre vie professionnelle et de votre vie privée, êtes-vous globalement satisfaite ou insatisfaite (avec tous les degrés intermédiaires possibles !) ?
J’ai beaucoup de chance, et çaa fonctionne bien en grande partie car mon mari fait tout pour la maison et les enfants  (en fait c’est un peu moi qui ai le rôle de l’homme). Ca ne  me suffit cependant pas à être totalement satisfaite car même si grâce à son aide j’arrive à  tout faire : mes enfants vont bien, mon boulot va bien, j’en voudrais plus : être plus proche de mes enfants (ce qui voudrait dire par exemple, ne pas être effondrée de fatigue le WE et faire des trucs sympa avec les enfants), ou avoir une vraie carrière  avec l’intérêt qui va avec mais qui demanderait des sacrifices vis-à-vis de mes enfants que je ne suis pas prête à assumer.
La seule solution viable semble donc de gagner au loto pour arreter de travailler pour garder ses enfants tout en courant les clubs de gym, les expos et les associations caritatives.

Quel est le point précis qui complique le plus cette conciliation vie privée/vie professionnelle ?
Tous les changements de programmes : les réunions imprévues toujours fréquentes, les maladies imprévues bien sûr. La fatigue chronique : réussir à gérer enfants et travail au prix d’une fatigue permanente qui parfois porte sur le moral.

Quelle est la mesure, l’action (de votre entreprise, de votre entourage, de la ville où vous vivez) qui vous aiderait à mieux concilier vie privée/vie professionnelle ?
Que la parentalité soit mieux acceptée. ne pas avoir l’air d’une « glandeuse » si je n’arrive pas à 8h00 du matin, ou si je ne repars pas à 20h00 le soir du travail.
Que les clubs avec les activités des enfants soient dans l’enceinte de l’école pour éviter de passer sa vie à faire le taxi.

Dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez, quels éléments vous aident à mieux concilier les 2 ou a contrario quels sont les éléments les plus défavorables et les plus handicants ?
Le plus favorable, ce sont les outils de mobilité (mails, intranet, téléphone mobile): pouvoir faire ses mails ou ses dossiers de chez soi et à n’importe quelle heure.
Le plus handicapant : il y a beaucoup de moment informels décisifs le soir.
Le fait aussi que les journées sont tellement concentrées pour faire son travail que l’on ne peut plus prendre le temps d’avoir des  discussions informelles, or c’est souvent durant ces moments que l’on avance beaucoup ses dossiers ou les décisions.
Mais, le plus handicapant reste le congé maternité où – comme beaucoup -j’ai perdu mon poste (même si j’ai eu la chance d’être recasée sur un autre  poste en interne).

Avez-vous le sentiment d’avoir faire des concessions dans votre vie privée pour votre vie professionnelle ? Ou au contraire des concessions dans votre vie professionnelle pour votre vie privée ? Si oui, lesquelles ? Et les regrettez-vous ou pas ?
Je fais des concessions dans les 2 sens : des sacrifices dans mon boulot car j’ai la chance de travailler à 80% mais cette chance inestimable veut aussi dire que je ne peux briguer ou tenir des postes intéréssants.
Oui, des concessions dans la vie privée pour le boulot : il n’est pas rare que mon mari et moi nous retrouvions chacun face à notre ordinateur le soir. Le luxe suprême de pouvoir se payer une nounou à domicile ce qui veut dire une concession sur le budget de notre vie privée. Une autre concession est d’habiter proche de son boulot et donc d’habiter dans un appartement en ville alors qu’avec une famille nous préférerions vivre dans une maison avec un jardin à l’écart de la ville.
Non, je ne regrette rien. je ne regrette pas de travailler pour mon indépendance financière et les plaisirs qui vont avec, pour le fait de se dépasser intellectuellement et d’atteindre des objectifs.  Mais je suis consciente que je ne suis rien pour mon travail et que je peux être virée du jour au lendemain sans aucune prise en compte de l’investissement et des sacrifices faits.
Je ne regrette pas les concessions faites pour mes enfants car c’est ma joie et ma vie. » C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante » St Exupéry, le Petit Prince

Quels sont vos trucs et astuces pour gérer au mieux l’articulation vie privée /vie professionnelle ?
Réussir à faire passer l’idée au boulot que je pars une heure plus tôt le soir et que je retravaille cette heure plus tard le soir quand mes enfants sont au lit.
Sur les conseils d’un sage : essayer de ne pas penser au boulot quand je suis à la maison et de ne pas penser à la maison quand je suis au bureau.
La plus grosse astuce, le luxe absolu : avoir une nounou à domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *