Métro/Boulot/Perso

Caroline répond au quizz Métro/Boulot/Perso

metroboulotdodoC’est au tour de Caroline, 29 ans ou presque ;-), 3 enfants, journaliste free-lance et blogueuse (on ne présente plus son blog Pensées by Caro) de répondre au quizz Métro/Boulot/Perso autour de la conciliation vie perso / vie pro. Merci à elle !

Le moment de la journée où cela coince le plus ?

Comme tout le monde j’imagine, le soir, aux alentours de 19h, quand les enfants ont faim/des devoirs/des leçons à réciter/les cheveux qui grattent/rien de propre pour demain/un mot à faire signer et que mon cher et tendre n’est pas encore rentré, que j’ai en tête un article pas fini et pas la moindre idée de ce que je vais faire à manger !

Quelle est votre recette favorite pour le dîner du soir lorsque vous rentrez du travail sur les rotules ?

En mode honteuse, les pâtes chinoises déshydratées que l’on trouve dans toutes les boutiques du 13è, je ne veux pas savoir ce qu’il y a dedans mais les enfants ADORENT. Si j’ai un peu plus de temps, et que j’ai fait les courses correctement le we, je fais des fajitas, avec viande hachée, avocat écrasé, tomates, salade, etc. Chacun se sert et ça se prépare assez vite, j’ai toujours des paquets de fajitas old el paso dans mon placard. Enfin, si vraiment rien à la maison, on va acheter des rouleaux de printemps au resto vietnamien en bas de chez nous.

Quelle est la tâche que vous délégueriez aisément, sans culpabilité, si vous le pouviez ?

Hum, j’en délègue déjà énormément à vrai dire, à mon mari et à la femme de ménage, j’ai en effet ce luxe là. Donc je crois que pour le reste, même si parfois je râle, je n’ai pas grand chose à déléguer, j’ai la chance en plus d’avoir des enfants qui marchent bien à l’école, donc pas trop de crises au moment des devoirs.

Avez-vous un modèle de conciliation ? (personne connue ou pas)

Ma mère conciliait drôlement bien, on était 4 enfants, elle était prof et ça tournait plutôt bien, souvent on mangeait des pates le soir mais ce n’était pas grave !

Votre définition de la conciliation en 1 mot ?

Compromis

La chose que vous aimeriez que votre conjoint(e) prenne davantage en charge ?

Les rendez-vous chez le médecin, les réunions parents/prof, tout ce qui concerne les imprévus au sujet des enfants. Mon statut de free lance semble me désigner volontaire systématiquement.

La chose qu’heureusement votre conjoint(e) a déjà pris en charge ?

Tout ce qui est administratif (je suis pire que nulle) et aussi les lessives. Honnêtement même si je râle souvent, j’ai un mari qui fait largement 50% des tâches ménagères.

La chose que vous aimeriez que votre entreprise propose pour mieux concilier ? (si vous êtes indépendant, la chose dans votre activité qui vous aiderait à mieux concilier)

Un(e) comptable, parce que je commence à me noyer ! Et dans mes rêves les plus fous, un vrai bureau, ce que je n’ai pas actuellement, je travaille dans mon salon.

Votre petit plaisir perso ?

Plein, je suis une femme de plaisirs ! Mais dans le désordre, mon thé le matin en lisant les commentaires sur mon blog, quand tout le monde est parti et que l’appart est silencieux, le café que je prends sur mon balcon, ou encore un épisode de série, comme une gourmandise, quand j’estime que j’ai bien travaillé. Aller chercher ma fille à l’école ou passer une demi-heure à refaire le film de la journée avec mes grands qui reviennent de l’école. D’une manière générale, mon plaisir perso c’est d’organiser ma journée comme je le veux.

Votre petit plaisir pro ?

Ecrire mes billets le matin pour mon blog, que je considère à la fois comme une activité pro et perso. Egalement, la satisfaction d’avoir terminé un article ou d’avoir interviewé une personne passionnante. Enfin, ma petite madeleine, ce sont les sketchs que j’écris pour le programme court Parents Mode d’emploi. Quand j’ai une idée de dialogue, une bonne chute, une bonne réplique, c’est précieux !

Une activité familiale à laquelle vous êtes très attaché(e)

Le resto italien du week-end tous les cinq, c’est un moment à nous, c’est chouette. D’une manière générale, les repas, que l’on prend ensemble et qui sont des moments de dialogue (et d’engueulades). Après, ça varie, évidemment les vacances sont des instants qui comptent parce qu’on est plus dispos et plus détendus.

Une qualité/compétence que vous avez développé grâce à votre travail, utile dans votre vie perso ?

La rapidité d’exécution ! J’étais durant 8 ans journaliste en agence de presse, il ne fallait pas trainer, prendre des décisions vite, les exécuter aussi vite, avoir un esprit de synthèse, ne pas se laisser phagocyter par des détails sans importance. Dans la vie perso, ça peut être un atout (même si parfois ça peut vous faire passer pour une despote).

Une qualité/compétence que vous avez développé grâce à votre vie perso/familiale, utile dans votre vie pro ?

Je dirais un certain calme. Avec des jumeaux puis une troisième huit ans après, il a fallu abandonner l’illusion d’être parfaite. J’ai assez vite laissé tomber le superflu, tout ce qui ne comptait pas, pour garder l’essentiel. En gros, j’ai vite assumé le fait que mes enfants ne portent pas toujours des habits impeccables, ne mangent pas du fait maison bio tous les jours, etc. J’ai appris à ne pas m’en faire pour rien, à trier ce qui est important de ce qui ne l’est pas. Dans la vie pro, c’est assez utile de ne pas paniquer pour rien.

Avez-vous le sentiment de renoncer à quelque chose : dans votre vie pro/dans votre vie perso ? Si oui, à quoi ?

Honnêtement, non. Lorsque j’étais en poste, en 4/5è, j’avais l’impression de perdre sur tous les tableaux. Mon temps partiel me barrait la route d’une promotion mais ne me permettait pas vraiment de bien profiter de mes enfants. Je n’ai pas quitté mon boulot « pour eux » mais parce que je voulais faire autre chose de ma vie, écrire autrement, quitter le circuit hiérarchique qui me pesait. Donc je ne peux pas dire que j’ai renoncé à une « carrière » pour mes enfants. Bien sûr parfois je fais des compromis, en refusant un voyage parce que ça m’éloignerait trop longtemps ou en travaillant tard parce qu’il a fallu régler quelque chose de perso avant, mais j’ai l’impression d’avoir la chance immense de voir grandir mes enfants tout en m’épanouissant professionnellement.

Un site Internet dont vous ne vous passeriez plus pour vous faciliter la vie ? (ou une appli)

Non, je ne vois pas, peut-être l’appli de ma banque qui me permet de savoir où j’en suis sur mon compte, plutôt utile quand on est free lance et que tout tombe n’importe quand. Ah si, Marmiton c’est bien pour les recettes faciles et rapides, ainsi que les blogs de cuisine !

Vous pourriez survivre combien de temps sans votre smartphone/sans internet ?

Rien que d’y penser j’ai des palpitations. C’est un énorme problème, je suis addictive par nature et mon Iphone est un prolongement de moi-même, je pourrais être un cobaye pour les futurs dégâts du smartphone sur l’être humain.

De 0 (pas du tout satisfait) à 10 (tout à fait satisfaite), quelle note donneriez-vous à votre façon de concilier vie pro et vie perso ? (si vous pouvez expliquer votre note en quelques mots, cela serait encore mieux !)

Je dirais 7/10, ce qui est une bonne note. Ce n’est jamais parfait évidemment, notamment parce qu’encore une fois dès qu’il y a un grain de sable la machine se grippe et que dans ce cas là, en dépit d’un mari de bonne volonté, je suis celle qui doit assumer. Et là je peux vite perdre un peu mon soi-disant calme (tout ce que je vous ai dit plus haut, ce ne sont évidemment que des mensonges). Plus sérieusement, ça va aller en s’améliorant, mes enfants grandissent (14 ans pour les grands, 5 ans pour la petite) et sont de plus en plus autonomes.

Dans les moments de tempête pro ou perso, quelle est votre recette miracle pour vous aider à reprendre pied ?

Avant c’était une pause clope mais j’ai arrêté et honnêtement je cherche actuellement une solution pour que ça ne devienne pas un carré de chocolat.

Une devise/une phrase fétiche/une citation pour terminer…

« La vie a plus d’imagination que toi » (et les jours où je suis plus terre à terre : « ouf il reste des pates chinoises »)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 thoughts on “Caroline répond au quizz Métro/Boulot/Perso

  1. J’arrive ici par « pensées by caro » et c’est marrant de découvrir la personne « en vrai »! Interview super bien réalisée. Le blog y gagne en saveur et profondeur ( du vrai Marmiton quoi)

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *