Métro/Boulot/Perso

Corinne répond au questionnaire Métro/Boulot/Perso

Corinne Martin-Rozès, 47 ans, maman de trois grands enfants, journaliste d’entreprise et blogueuse (Les Nouveaux Audacieux et Versailles in my Pocket), répond à mon questionnaire Métro/Boulot/Perso. Merci à elle !

Le moment de la journée où cela coince le plus ?

Vers 19h, lorsque mon ado mâle affamé me harcèle pour savoir ce que l’on va manger au dîner. Souvent, je n’ai pas encore décidé, je suis en train de travailler dans mon bureau et je n’ai pas vu l’heure passer… Son estomac me rappelle à l’ordre !

Quelle est votre recette fétiche de dîner familial lorsque vous rentrez du travail un peu sur les rotules ?

Le poulet au curry avec un riz basmati. Simplissime, léger et apprécié par toute la famille !

Quelle est la tâche que vous délégueriez aisément, sans culpabilité, si vous le pouviez ?

Le ménage ! En ce moment, pas d’aide ménagère, nous faisons tout nous-mêmes mais heureusement, chacun prend en charge sa part, même mes ados qui assurent dans leur chambre. Et je ne touche jamais le fer : mon mari et mon fils repassent leurs chemises, quant au reste, j’ai décidé que ce n’était pas très important, alors je fais l’impasse sur cette corvée, je plie les vêtements.

Avez-vous un modèle de conciliation ? (personne connue ou pas)

Non aucun, je ne suis pas très ‘’modèle’’.

Votre définition de la conciliation en 1 mot ?

Naturelle, dans mon cas, puisque je suis freelance depuis 12 ans maintenant.

La chose que vous aimeriez que votre conjoint(e) prenne davantage en charge ?

Il fait déjà beaucoup de choses, je ne vois pas ce que je pourrais lui demander de plus !

La chose qu’heureusement votre conjoint prend déjà en charge ?

La cuisine un soir sur deux environ, le bricolage, l’aspirateur, le repassage… Bref j’ai un homme en or !

La chose dans votre activité qui vous aiderait à mieux concilier ?

Ma charge de travail étant fluctuante, je passe par des périodes très chargées où j’ai moins de temps à consacrer à ma vie personnelle. J’aimerais parfois que cela soit plus ‘’lissé’’ dans le temps, avec moins de hauts et de bas, mais c’est un des corollaires du statut de freelance !

Votre petit plaisir perso ?

J’en ai beaucoup… Le jogging à 8h du matin, deux fois par semaine, nécessaire à mon équilibre. Le petit verre de vin que je savoure avec mon mari le soir, autour des fourneaux, que ce soit lui ou moi qui cuisine. Les soirées en apnée dans mes séries préférées (Borgen, Downton Abbey…). Mais aussi les rencontres formidables que je fais grâce à mes deux blogs, Les Nouveaux Audacieux et Versailles in my pocket.

Votre petit plaisir pro ?

Réussir à produire un article vivant et accrocheur sur un sujet aride ou très sérieux. J’aime avant tout l’exercice de style.

Une activité familiale à laquelle vous êtes très attaché(e)

Des moments (trop rares) que je prends, en tête à tête avec chacun de mes enfants. On sort, on se balade, on se fait un petit restau et on discute. Dans le même ordre d’idée, j’adore quand ils viennent se poser sur le canapé qui jouxte mon bureau et se mettent à parler… même si, parfois, ce n’est pas le moment, je les interromps rarement car les ados ne se confient pas forcément à l’heure où ça vous arrange !

Une qualité/compétence que vous avez développée grâce à votre travail, utile dans votre vie perso ?

L’écoute.

Une qualité/compétence que vous avez développée grâce à votre vie perso/familiale, utile dans votre vie pro ?

Le recul, la capacité à relativiser ce qui nous arrive.

Avez-vous le sentiment de renoncer à quelque chose dans votre vie pro et/ou dans votre vie perso ?

J’ai renoncé à la sécurité et à la facilité en devenant freelance. Ceci dit, je ne regrette rien, c’est le bonheur, même si je ne sais jamais sur quoi je vais travailler le mois suivant (et si je vais travailler tout court).

Vous pourriez survivre combien de temps sans votre smartphone/sans internet ?

Arghhh. Horreur. Je m’oblige à des pauses mais c’est très dur. Mes deux blogs et leurs pages Facebook, mes comptes Twitter (et tout le reste) me rendent quelque peu dépendante en la matière ! Alors certains dimanches je m’oblige à ne pas allumer mon ordinateur. Et en vacances je réduis au minimum mes connexions.

De 0 (pas du tout satisfait) à 10 (tout à fait satisfaite), quelle note donneriez-vous à votre façon de concilier vie pro et vie perso ?

9,5/10. J’organise mon emploi du temps en fonction de mes priorités, personnelles et professionnelles, en équilibrant le tout, ce que je réussis à faire la plupart du temps. Avec cette satisfaction d’être aux commandes de mon agenda et de pouvoir faire certaines choses aux heures creuses (ça, ça n’a pas de prix).

Dans les moments de grand vent pro ou perso, quelle est votre recette miracle pour vous aider à reprendre pied et à retrouver un certain équilibre ?

Une balade à deux avec mon amoureux, escapade d’un soir ou d’un week-end. Cela me redynamise totalement !

Une devise/une phrase fétiche/une citation pour terminer ?

Très banalement : carpe diem ! Je vis chaque jour avec intensité, car je ne sais pas ce que me réserve demain. Mais aussi : rien n’est jamais gravé dans le marbre, autrement dit, quand on veut que les choses changent, on est tous capable soulever des montagnes et de réussir. J’en suis intimement convaincue.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *