Portraits de femmes

Dans la jungle : un documentaire sur les femmes en politique

danslajungleHier soir, j’ai eu l’occasion de voir Dans la jungle, un docu-fiction passionnant sur les femmes dans le monde politique. Il a été projeté à l’occasion de la création du Club des 52 de l’UDI, un club animé par Ann-Katrin Jégo qui vise à rassembler les femmes qui ont envie de participer à la vie politique et à créer de la solidarité entre elles.

Marie, fidèle lectrice de ce blog et engagée dans ce mouvement politique, m’avait gentiment conviée à assister à cette projection qui promettait d’évoquer la façon dont ces femmes conciliaient la dualité de leur existence, entre vie publique et vie privée.

Ce documentaire a été réalisé par Laurent Metterie, à partir d’un travail de recherche effectué par sa femme, Camille Froidevaux-Metterie (présente dans la salle ce soir là), professeur de science politique et membre de l’Institut Universitaire de France. Camille Froidevaux a réalisé 57 entretiens avec des femmes politiques françaises de tous bords, élues au niveau local ou national (au Conseil de Paris, au conseil régional d’Ile-de-France, à l’Assemblée nationale et au Sénat).  Elle a quand même précisé qu’elle avait eu plus de mal à interroger des femmes de droite. Elle les a interrogées sur leurs premiers pas en politique, la façon dont elles ont été accueillies par les hommes politiques, leurs difficultés à concilier leur vie publique et leur vie personnelle et/ou familiale, leur façon de faire de la politique (et si elle était différente, selon elles, de celle des hommes), leur rapport au pouvoir mais également à l’apparence, à la séduction…Bref, beaucoup de thèmes abordés !

A partir de ces entretiens, elle a défini 4 profil types de femmes politique : l’Amazone (sacrifice de toute vie familiale, politique vue comme une vocation, volontarisme),  la Manager (délégation des charges familiales à un tiers, détermination, grand investissement dans sa fonction), la Citoyenne (entrée dans la vie politique une fois les enfants grandis, inquiétude par rapport à sa légitimité, dévouement) et la Femme contemporaine (tentative de conciliation, implication et réflexion, engagement politique vu comme un moment de leur vie) .

Afin de ne pas trahir l’anonymat de ces femmes qui se sont confiées à elles de façon parfois très personnelle, Laurent Metterie a eu l’idée de confier à quatre comédiennes le soin d’incarner chacune un type de femme politique. « Mais chacune des phrases prononcées l’a bel et bien été lors des entretiens «réels», précise Camille Froidevaux.

Il ressort de ce docu-fiction beaucoup de souffrances, de difficultés, de combats par rapport à la façon dont elles ont été accueillies et écoutées par les hommes et par les autres femmes, de sacrifices par rapport à leur vie familiale et/ou personnelle. Comme l’a souligné Camille Froidevaux-Metterie, « j’aurais peut-être dû mettre également en avant le côté passionnant de leur vie politique, la façon dont elles s’étaient épanouies dans leur fonction, mais lors de ces entretiens, ce qui est ressorti, c’est cette souffrance, ces résistances, ces obstacles qu’elles ont dû franchir ».

Selon elle et selon les autres femmes politiques présentes dans la salle hier soir, les femmes en France auraient tout à gagner à être davantage solidaires entre elles. Ce qui est loin d’être majoritairement le cas, à les entendre. A l’image de ce qui se fait dans d’autres pays (en Europe du Nord, Etats-Unis, etc.), elles devraient se regrouper, s’organiser en réseaux comme le font les hommes de façon très efficace, développer le marrainage, l’entraînement à la prise de parole en public ou le media-training, etc.

Ce que j’en ai retenu : le monde politique, tel qu’il est organisé actuellement (horaires, déplacements, le mercredi est une journée où l’activité politique est très intense…) et en l’état actuel des mentalités, rend extrêmement compliqué la conciliation vie publique / vie perso / vie familiale. Il reste peu attractif aux yeux de beaucoup de femmes qui décident volontairement de ne pas s’y engager. Certaines d’entre elles y arrivent, soit grâce à leur conjoint qui les soutient à la fois moralement et pratiquement (en co-partageant les tâches familiales notamment), soit en faisant le choix de ne pas avoir d’enfants, soit malheureusement au prix d’une séparation. Le documentaire montre également bien les frontières que se mettent elles-mêmes parfois les femmes (manque de confiance en soi, ou le fait que les femmes entre elles sont parfois terribles (l’une d’entre elles dit à un moment « là où j’ai le plus rencontré de misogynie c’est entre femmes »). Enfin, il me semble que ce documentaire démontre bien que les femmes ont dû mal à entrer dans la « spirale du pouvoir » (et tout ce que cela suppose), en revanche, elles sont bien davantage attirées par la prise de responsabilités et par la capacité d’influencer le cours des choses. Ceci est bien évidemment schématisé…

Et pour finir, une petite phrase qui m’a bien amusée (et que je ne trouve pas totalement fausse !!) : « les femmes seront des hommes comme les autres le jour où elles sauront capables de perdre du temps » (sous-entendu en réunions qui s’éternisent, en discours où l’on s’écoute un peu trop parler, etc.).

Le film n’est pas pour le moment accessible en ligne car le réalisateur est dans l’attente d’une éventuelle diffusion télévisée. Mais vous pouvez cependant en voir un extrait ici : http://vimeo.com/70542566

PS : un grand merci Marie de m’avoir permis de voir ce documentaire et bravo pour ton engagement !

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

5 thoughts on “Dans la jungle : un documentaire sur les femmes en politique”

  1. Les mentalités vont évoluer progressivement grâce à des initiatives comme celles-ci. Exprimer des réalités concrètes, témoigner sans relâche, éduquer également nos enfants dès le plus jeune âge dans une approche transversale de la politique pour lui rendre ses lettres de noblesse et cheminer lentement vers une parité du fait, naturelle et cohérence (au-delà de la parité « imposée » qui peut être manipulée et même dévoyée…).


    Un vaste chantier de la décennie à venir…

      

  2. Bonjour! Je suis mairesse d’un petit village de 1500 habitants au Québec et je fais partie d’un comité de femmes en politique formé au sein de la Fédération des municipalités du Québec qui s’est fixé comme mandat de faire connaître les difficultés rencontrées par les femmes en politique, de faire changer les mentalités et évoluer la condition des femmes politiciennes. Ce documentaire nous serait très utile, y a-il un moyen quelconque de se le procurer. Merci

      

  3. Bonjour,
    Nous souhaiterions connaître les conditions de location pour la projection du documentaire Dans la jungle..
    Pourriez-vous nous indiquer le distributeur du film?
    merci
    Cordialement,
    Les Cinéastes
    Le Mans

      

    1. bonjour,
      je n’en ai aucune idée, je pense que le plus simple serait de contacter le réalisateur Laurent Metterie. J’ai vu que sa société de production était Mille et Une : http://www.1001productions.net/contact.html
      Et sinon, sur le site http://danslajungle.com/ consacré au documentaire, il y avait ce message :
      Si vous êtes intéressés par le principe d’une projection-débat (éventuellement en présence d’un ou des auteurs de l’enquête et du film), merci d’écrire à convergencedesgenres@gmail.com; mais je ne sais pas s’il marche toujours. J’espère que cela vous aidera !

        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *