Divers

Ambivalences féminines

Ambivalence, nom féminin.

Définition : caractère de ce qui a deux aspects.Expression simultanée de sentiments, d’attitudes, de motivations contraires. Pensées complexes et contradictoires.

Synonymes : ambiguïté, contradiction.

Voici quelques exemples qui illustrent bien, me semble-t-il, ce trait de caractère côté femmes (ce billet ne se veut nullement scientifique et ne généralise rien du tout…il s’agit juste d’un petit billet d’humeur comme ça !) :

– celle qui veut tout et son contraire sans trouver cela anormal,

– celle qui aime ses enfants mais qui parfois aimerait les voir à quelques milliers de kilomètres,

– celle qui organise tout mais qui rêve que l’on prenne les initatives à sa place,

– celle qui aimerait que son conjoint la soutienne davantage, mais qui n’exprime pas ses besoins, ses envies…

– celle qui voudrait en faire moins mais qui n’arrive décidément pas à déléguer,

– celle qui ne sait pas toujours ce dont elle a envie mais qui aimerait que l’on devine ce qui lui ferait plaisir,

– celle qui veut retravailler tout en ne retravaillant pas complètement mais quand même si,

– celle qui voudrait être une bonne mère mais qui est fatiguée d’essayer d’en être une,

– celle qui aime les choses simples mais qui sait très bien les rendre compliquées,

– celle qui dit qu’elle va lâcher prise mais qui s’accroche,

– celle qui rêve d’une promotion mais qui recule au dernier moment,

– celle qui ne se voyait pas manager mais qui finalement saute le pas,

– celle qui dit qu’elle aimerait moins travailler mais qui en réalité ne sait pas faire autrement,

– celle qui aime être écoutée mais surtout sans qu’on lui donne de conseils d’aucune sorte

– celle qui s’épuise à faire plusieurs choses à la fois même si rien ne les y oblige vraiment (sauf elle-même !)

– celle qui aimerait accéder au pouvoir mais qui rechigne à emprunter le chemin qui pourrait l’y emmener,

– celle qui rêve d’une journée de RTT pour s’occuper d’elle et qui revient le soir seulement avec des choses pour ses enfants,

– celle qui aspire au repos mais qui en fait ne peut se passer de toutes ses activités,

– celle qui dit qu’elle assume ses rondeurs mais qui fait quand même un petit régime,

– celle qui rêve de changement et d’exotisme mais qui angoisse à l’idée de quitter sa zone de confort,

– celle qui se dit au-dessus de tout cela mais qui ne dédaigne pas de lire de temps à autre de la chick littérature (littérature sentimentale, dite de « poulette »!) ou un magazine de potins

etc, etc.

Ces ambivalences constituent sans doute simultanément une force et une faiblesse, non ?

Illustration : vous aurez tous reconnu l’oeuvre de Margaux Motin

Billet publié pour la première fois en juin 2011, légèrement remanié.

Si un homme a envie de rédiger le billet jumeau « Ambivalences masculines », il est le bienvenu 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *