Revue de presse et de blogs

En aparté a repéré pour vous



– Je ne sais pas si
l’Observatoire de la Parentalité a lu mon billet sur « Comment parler de son travail à ses enfants ?« , mais en tout cas, il
a lancé une initiative qui me paraît intéressante. Il propose l’organisation d’une journée de la famille en entreprise chaque année, à partir de 2010, le premier mercredi du mois de juin. Cette « 
Family Day » consistera à accueillir durant une demi-journée les enfants des salariés , à leur faire visiter les bureaux et à leur permettre de découvrir l’entreprise et ses métiers. « Les objectifs sont multiples : répondre à un besoin psychologique de l’enfant de savoir où travaillent ses parents, donner à découvrir sous un angle positif la vie professionnelle et l’entreprise aux enfants et aux adolescents, permettre aux parents de porter régulièrement un autre regard sur leur entreprise, leur travail et leurs collègues ».

– Découvert grâce au blog Mode(s) d’Emploi, le site Les quotidiennes et plus particulièrement une interview intitulée « Les femmes doivent mieux négocier leur salaire« . D’autres articles méritent d’être lus : « Il faut changer les mentalités des recruteurs » ou encore l’interview de Babette, femme et mère de 4 enfants,  lauréate du prix Veuve Clicquot de la femme d’affaires 2009.

– Un dossier bien ficelé consacré à « Obtenir ce que je veux » sur le site journaldumanagement. 15 conseils sont donnés : savoir ce que l’on souhaite obtenir, ne pas s’auto-censurer, ne pas se comporter comme un enfant, partir gagnant, etc.

– Une interview parue dans Madame Figaro et intitulée « La longue marche vers la parité » de Louis Schweitzer, président de la Halde et de Virginie Calmels, P-dg d’Endemol France, une des plus jeunes femmes chefs d’entreprise.

– Côté cinéma, je suis impatiente de découvrir le film Millénium (qui sort demain sur les écrans). J’avais dévoré les 2 premiers tomes, le 3ème bizarrement, je n’avais pas réussi à entrer dedans. Si l’un ou l’une d’entre vous le voit ces jours-ci, merci de faire part de votre sentiment.

– Côté essai, je suis assez tentée par le livre de Michel Musolino, « Le trader et la menagère » (sous titré : enquête sur l’hypercapitalisme). Je cite : « L’éternelle rengaine du spéculateur féroce et de l’innocente victime ? Pas si simple… Car la morale de cette histoire n’est plus seulement que  » la raison du plus fort est toujours la meilleure « , mais que le fort et le faible s’abreuvent tous deux à la même source. Quelle est la valeur d’une chose ? Et celle du travail ? Ou encore celle d’un monde obsédé par l’argent et la consommation ? Par-delà la faillite du capitalisme financier, cet essai mordant et pédagogique explore la crise économique et morale de notre société – et les possibles moyens de la circonvenir.

– Petite info en passant (découverte sur mamantravaille) : la SNCF a prévu cet été de réserver certaines rames des TGV à destination de Marseille aux familles avec enfants. Si le principe peut sembler a priori séduisant, je partage l’avis de Christelle et d’autres blogueuses (mais je n’arrive pas à remettre la main sur leurs billets) qui estiment qu’il s’agit d’une fausse bonne idée et qu’il vaut mieux apprendre aux enfants à vivre en société, quitte à les aérer un petit moment au wagon restaurant.

– En Aparté a été repéré ! L on Top, un nouveau magazine féminin lancé par Emmanuelle Gagliardi, créatrice d’Interdit aux hommes et dont je vous parlerai plus longuement dès que j’aurais reçu les deux premiers numéros, a consacré une page à En aparté dans le numéro de mai. Chouette !

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

10 thoughts on “En aparté a repéré pour vous

  1. Intéressant ce family day, encore que les enfants de moins de 10 ans s’y ennuieront peut-être… J’ai vu que tu as cité les Quotidiennes, ce site suisse parle souvent de l’Equal Pay Day notamment, une bonne source d’inspiration j’avoue. Connais tu « Empreintes de femmes » que j’ai récemment mis sur mon Facebook ? Pas mal non plus, mais ils ne postent pas beaucoup… A bientôt pour de nouveaux liens !

      

  2. A propos du Family Day, une certaine forme existe déjà en Suisse, apparemment depuis quelques années : la « journée des filles ». http://www.tochtertag.ch/cms/front_content.php?changelang=7
    Là-bas, le but est de favoriser l’appréhension de la vie professionnelle par les filles, en leur faisant visiter l’entreprise d’un de leurs parents. Mon entreprise participe par exemple (je travaille en Suisse, je suis frontalière), mais étend aussi l’initiative aux garçons. Ce positionnement un peu particulier est lié, selon moi, au fait que les femmes travaillent assez peu en Suisse, où l’image de la femme au foyer persiste plus qu’en France (il faut dire que l’école maternelle commence plus tard, ne propose pas de prise en charge à la journée, que les impôts défavorisent les couples mariés et qui travaillent tous les deux, etc…)

      

  3. @ Priscilla : merci pour l’info concernant Empreintes de femmes que je ne connaissais pas. Je vais aller y faire un tour. Pour en revenir à la journée de la famille en entreprise, même si les enfants sont jeunes (bien sûr pas nourrisson non plus !), je pense que le fait de visualiser le lieu de travail, d’y passer un petit moment, peut être positif.

    @ Anne-So : merci de nous faire partager ton expérience car l’exemple en Suisse est effectivement intéressant. Le positionnement de cette Journée aussi. C’est toujours enrichissant de savoir comment cela se passe ailleurs et où les choses en sont. Comme quoi, la France n’est pas toujours la mauvaise élève 🙂
    Sinon, j’espère que tout se passe bien pour toi et j’attends ton compte-rendu sur votre prochaine rencontre sur le thème du networking demain soir 🙂 (vu sur ton blog…)

      

  4. Merci pour avoir aussi signalé les interviews. Il est intéressant de voir que les femmes interviewées ne se définissent pas comme féministes, alors qu’elles ont très clairement bouleversé les règles imposées aux femmes dans le monde du travail.
    Des féministes qui s’ignorent ou une auto-censure liée aux tenaces préjugés attachés au terme féministe ?

      

  5. @ Unechambreàmoi : bienvenue ! j’avais déjà lu ton billet sur ton entretien d’embauche. Moi aussi, il m’est arrivé de me retrouver face à un recruteur très réticent par rapport aux mères de famille (c’est d’ailleurs pour cela que j’ai écrit le billet « 5 bonnes raisons de recruter (aussi) des mères de famille ». Après, je pense qu’intégrer une telle entreprise n’est pas conseillé car visiblement peu adaptée aux femmes ! Mais heureusement, d’autres sont plus compréhensibles et permettent de concilier les deux.
    Sinon, concernant ton dernier billet sur la Family day, je ne suis pas d’accord avec toi mais tu le sais déjà

      

  6. @ Marta : merci également pour ton commentaire. Je t’avoue que je serais bien incapable de répondre à ta question…ce qui, je le reconnais, ne fait pas beaucoup avancer la discussion 🙂

      

  7. Coucou Gaëlle, je ne participe malheureusement pas aux dîners, en général, car je vis près de Genève… un peu trop loin de Paris pour ces occasions ! :o)

      

  8. J’ai bcp aimé l’interview de Babette. D’ailleurs, j’y ai laissé un ti commentaire.
    merci pour toutes ces infos.

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *