Portraits de femmes

Hélène Mérillon, 43 ans, co-fondatrice et présidente de Youboox

GENERALI - 08/01/2010 - Saint-DenisHélène Mérillon a lancé en octobre 2012 Youboox avec ses deux associés, Vincent Daubry et Fabien Sauleman. « Youboox est le Deezer du livre. Nous avons transposé le modèle du streaming pour la musique et la vidéo (Spotify, Netflix…) au livre numérique. Je pense que le streaming est le nouveau modèle pour les biens culturels. Les jeunes ne ressentent pas le besoin d’être propriétaires de ces biens mais de pouvoir les choisir parmi un large choix et de les partager ». Par ailleurs, Hélène, amoureuse des livres, récuse l’idée selon laquelle les jeunes lisent de moins en moins. « Au contraire, ils lisent énormément sur le web. Je suis persuadée que le streaming du livre va développer la lecture et ouvrir le marché en devenant complémentaire du papier ». Et de rappeler que le marché francophone représente 220 millions de personnes.

Youboox est une application téléchargeable gratuitement. Elle permet à ses utilisateurs d’accéder à 50 000 livres de langue francophone en ligne (romans, BD, guides pratiques, livres jeunesse…) grâce à des contrats avec 150 éditeurs français, parmi lesquels Fleurus, Dargaud, Eyrolles, Kero. Soit gratuitement en échange de bannières de publicité en bas des pages, soit sous la forme d’un abonnement premium de 10 euros par mois, qui permet d’accéder à la bibliothèque sans publicité et même sans connexion. Youboox offre également des suggestions et de conseils de lecture. Une personne est en charge de l’éditorial et tous les 15 jours, les thèmes sont changés en fonction de l’actualité.

A l’heure actuelle, 350 000 personnes sont inscrites au service gratuit, 7000 abonnés au service premium et 5 millions de pages sont vues par mois (les éditeurs sont rémunérés en fonction de la « consommation »). Les livres les plus consultés sont les bandes dessinées et les romans policiers.

Hélène et ses associés ont de l’ambition pour Youboox : ils visent les 2,5 millions d’utilisateurs et les 10 millions d’euros d’ici 3 ans. Pour se développer, ils ont levé 1,1 million d’euros auprès de business angels en juillet 2013 et ont ouvert leur capital aux Editions Atlas. Ils espèrent d’ici fin 2014 lever de nouveau plusieurs millions d’euros pour accélérer leur développement (notamment dans d’autres pays). Pendant ce temps, aux Etats-Unis, deux entreprises « concurrentes » ont réussi à lever 14 millions de dollars. « En France, on manque de structures de financement et de fonds d’amorçage, ce qui ralentit la croissance de nos jeunes entreprises » regrette-t-elle. Cependant, elle ne souhaite pas délocaliser (comme certains lui ont conseillé…), parce qu’elle estime (entre autres) que la France possède les meilleurs ingénieurs.

Avant de lancer Youboox, Hélène Mérillon a travaillé pour différentes structures. Après des classes prépas, elle a intégré l’ENSAE (Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique) et HEC, attirée par l’univers du business. Puis elle suit sur mari à Londres et travaille pendant 5 ans dans la finance pour Merrill Lynch, au service fusions-acquisitions, avant d’être chassée par une start up anglaise, Egg, la première banque en ligne lancée en 1998. « Un très beau succès puisqu’au bout 2 ans, elle avait déjà 3 millions de clients. J’étais heureuse de découvrir l’aspect concret du business. Egg fut une belle aventure entrepreneuriale, avec des fondateurs très innovants qui m’ont beaucoup inspirée ». Elle gèrera notamment le développement à l’international de la start up. En 2003, Egg est rachetée par City Group. Ensuite, recrutée par Charles Beigbeder, elle devient directrice marketing chez Poweo qui profite de la libéralisation du marché de l’énergie pour innover et proposer quelque chose de nouveau aux consommateurs. Enfin, elle rejoint Generali France où elle est chargée de mettre en place une équipe marketing corporate. Elle lancera les trois premières applications mobiles sur le marché de l’assurance. C’est à ce moment là qu’elle rencontre ses deux futurs associés et qu’elle décide de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. « J’ai attendu d’avoir mes deux enfants pour me lancer » confie-t-elle.

En juillet 2011, ils préparent la plate-forme informatique de Youboox et testent un pilote pendant 6 mois. Ils sont alors hébergés au sein de l’incubateur les Pionnières. « Ils accompagnent vraiment l’innovation » constate Hélène. Puis c’est le lancement en octobre 2012. L’équipe de Youboox compte aujourd’hui 12 personnes, dont 5 salariées.

Lorsque l’on lui demande si le fait d’être une femme a été plutôt un atout ou un handicap, Hélène répond « plutôt un atout, grâce à la discrimination positive notamment ». « Par ailleurs, avec Youboox, je pense avoir bénéficié d’une meilleure visibilité dans les médias car il y a en encore très peu de femmes qui créent des entreprises dans le domaine technologique ». De façon plus globale, elle estime que cela ne lui a jamais posé de problème lors de son parcours professionnel.

De même, elle estime que le fait d’être enceinte ou d’avoir eu des enfants n’a eu aucun impact sur sa carrière. « J’ai même été recrutée à deux reprises alors que j’étais enceinte ! ». « Personnellement, j’ai également eu à gérer des congés maternité. Cela ne pose aucun problème si la personne adopte la bonne attitude. Il suffit de bien s’organiser. Ce qui compte c’est la valeur de la personne, son expertise et son envie de revenir ».

Hélène reconnaît avoir toujours beaucoup travaillé, en tant que cadre dirigeante ou chef d’entreprise, (« mais mon travail me passionne, donc cela ne me pèse pas »). Elle juge satisfaisante la façon dont elle concilie vie pro et vie perso/familiale. « J’ai la chance d’avoir un mari qui partage à égalité ». « La difficulté lorsque l’on a sa propre boîte est de savoir mettre des limites car on a tendance à y penser tout le temps. Il faut savoir rester vigilant en terme de gestion du temps par rapport aux enfants et au conjoint ».

Une citation : Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse (Nietzsche)

Un conseil : Il faut se faire plaisir dans la vie professionnelle étant donné le temps qu’on y passe !

Son crédo : Avoir la tête dans les étoiles et les pieds sur terre.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One thought on “Hélène Mérillon, 43 ans, co-fondatrice et présidente de Youboox”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *