Christelle
Diaporama Portraits de femmes Que deviennent-elles (ils) ? Témoignages vie privée / vie pro

Parcours au fil du temps : Christelle

Christelle
Christelle

Christelle témoigne régulièrement sur En Aparté depuis plus de 10 ans. En 2010, elle vivait avec son mari et leurs 3 enfants à la Martinique, après avoir vécu à Biscarosse, Brest et en Guyane. Elle nous racontait son lourd combat pour Elio, son troisième enfant, né handicapé moteur cérébral en juin 2007. En 2012, Christelle, de retour en métropole, évoquait la douloureuse épreuve qu’elle avait traversée un an auparavant, lorsque son fils Elio avait eu un grave accident neurologique qui avait entraîné des séquelles importantes. Elle avait malgré tout repris son travail d’institutrice à mi-temps dans une école de Brest. En 2014, Christelle évoquait son deuxième livre, sa séparation avec le père de ses enfants, la poursuite de son activité professionnelle à mi-temps et son engagement dans l’association, Le Petit prince du soleil, qu’elle avait créée en 2008 et de son quotidien toujours compliqué entre Elio et ses deux filles. En 2015, elle avait repris le travail à plein temps, ce qui était source d’épanouissement professionnel, en revanche elle consacrait toujours beaucoup de temps à son fils Elio et à ses filles, ce qui lui laissait peu de temps pour elle. Enfin, en 2017, ses filles (19 et 17 ans) avaient de moins en moins besoin d’elle, Elio (9 ans) avait changé de centre à Brest et elle restait fidèle à son école. Voici de ses nouvelles, quatre ans après. Merci Christelle !

Depuis ton dernier témoignage, comment a évolué ta situation personnelle et professionnelle ?

Côté professionnel, je suis toujours dans la même école à Brest, avec ma classe de CP, à plein temps. La nouveauté, c’est que cette année, j’ai été maître d’accueil et maître formateur (l’équivalent d’une tutrice) pour des étudiants qui préparent le concours de professeur des écoles ou pour des étudiants en STAPS. J’ai trouvé l’expérience très intéressante. Cela permet de prendre du recul par rapport à son métier et à sa façon d’enseigner.

Par ailleurs, j’envisage de demander la direction de l’école où je suis pour la rentrée 2022. J’y suis depuis maintenant 10 ans et je m’y sens très bien. L’équipe enseignante (il y 6 classes) est vraiment top et j’ai de très bons rapports avec les parents. J’avais eu l’occasion d’être directrice d’école en 2004, en rentrant de Guyane et l’expérience m’avait bien plu. Je sais que cela a beaucoup évolué, notamment en raison de l’informatisation, mais j’ai envie de tenter ! Obtenir ce poste me permettrait d’évoluer, tout en conservant ma classe (le directeur dispose d’une journée de décharge). En tout cas, je suis toujours passionnée par mon métier.

Côté personnel, il y a eu pas mal de changements. Je suis de nouveau en couple depuis quatre ans. Nous avons chacun conservé notre indépendance, mais nous nous retrouvons régulièrement, ce qui nous permet d’avoir surtout les bons moments de la vie de couple ! Il a deux filles de son côté, de l’âge des miennes, avec qui tout se passe bien.

Ma fille aînée (24 ans) est infirmière. Après une année difficile durant laquelle elle était revenue à la maison (remise en cause professionnelle, période covid avec peu de vie sociale…), elle est partie s’installer à Nantes et a trouvé un poste qui lui correspond bien et où elle retrouve le plaisir d’exercer son métier. Je suis très heureuse pour elle ! Quant à ma seconde (21 ans), après une licence d’art à Brest, elle est partie à Nantes l’an dernier suivre la classe prépa de l’école d’art Pivaut, puis a passé le concours et intègre la première année à la rentrée. Mes deux filles, très complices, vont donc vivre dans la même ville.

Pour Elio (14 ans), il y a eu un gros changement en juillet 2019. Après 4 ans d’attente, une place à l’IME de Landerneau s’est libérée pour lui. Au départ, j’avais très peur de l’y envoyer. Lorsque j’avais fait réaliser des travaux d’extension et d’aménagement pour Elio en 2017, je pensais le garder à la maison en permanence, avec l’aide de tierces personnes. Mais j’ai réalisé qu’il ne verrait personne et ne serait pas suffisamment stimulé. Donc, après pas mal de questionnements, nous avons décidé qu’il irait dans cet IME. L’intégration s’est faite très progressivement. Et deux ans après, je peux dire que je suis ravie de ce choix. L’équipe est au top, le personnel est très prévenant, à l’écoute. Ils ont appris à bien connaître Elio, qui y va tous les jours de la semaine et y dort deux fois par semaine. C’est un centre médico-éducatif, où les enfants sont réunis par groupe d’âges et ils ont beaucoup d’activités (musique, activités sensorielles essentiellement) durant la journée. Tous les jours, nous recevons un mail pour nous dire comment s’est passée la journée et une fois par an, un bilan avec le médecin et son éducatrice. Elio est attentif, souriant, expressif. Je le sens épanoui, beaucoup plus réactif que lorsqu’il était dans un centre médical à Brest. Et il a beaucoup moins de soucis de santé depuis qu’il est à l’IME. Sinon, nous continuons à nous partager les week-ends et les vacances avec son père.

Avec le recul, ferais-tu certaines choses différemment ? Et as-tu des « conseils » à donner à des jeunes femmes/mères ?

Non, je ne crois pas ! Là, maintenant, tout fonctionne bien : le boulot, Elio, mes filles, ma vie amoureuse… Cela a été très compliqué avec Elio pendant des années, mais maintenant, il va bien et je vais bien.

Et si j’avais un petit conseil à donner : surtout ne pas s’oublier quand on est mère de famille. Même si on est proche de ses enfants, il est important de se garder quelques créneaux à soi. J’ai longtemps eu du mal à le faire, mais maintenant, j’y parviens mieux.

As-tu des projets/envies à court ou moyen terme ?

Comme je le disais plus haut, au niveau professionnel, demander la direction de mon école. Et côté perso, à très court terme, partir en vacances en Corse avec mon amoureux !

Vous pouvez retrouver l’ensemble des témoignages dans la rubrique Parcours au fil du temps.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *