Diaporama Portraits de femmes Que deviennent-elles (ils) ?

Parcours au fil du temps : Sarah

Sarah Sauquet © Scander Aidoudi

Le premier témoignage de Sarah sur En Aparté remonte à 2013. Elle était venue nous parler de son parcours professionnel (professeur de français et cocréatrice d’applications littéraires). Puis, elle était revenue donner de ses nouvelles, à deux reprises, en 2016 (côté perso, elle s’était mariée et avait eu une petite fille, et côté pro, elle avait développé d’autres applis littéraire), puis en 2017 (elle avait notamment lancé un blog, publié un livre et repris son activité de professeur de français). Quatre ans après, Sarah fait le point pour En Aparté. Merci à elle !

Depuis ton dernier témoignage, comment ont évolué ta situation pro et perso ?

Depuis mon dernier témoignage, les choses ont grandement évolué sur le plan professionnel. J’ai aujourd’hui publié huit livres (le dernier s’intitule Un texte Une femme, La littérature au féminin en 365 jours), et après avoir mené de front enseignement, écriture et co-création d’applications littéraires, j’ai finalement décidé de quitter l’enseignement en lycée. J’avais besoin de changement, je m’étais toujours dit que pour mes quarante ans, je monterais ma boîte, mais j’aurai franchi le pas à trente-six ans !

Cela fait deux ans maintenant que je suis auto-entrepreneure. L’enseignement demeure ma première activité et j’assure presque tous mes cours à distance, en visio. J’enseigne en lycée et en collège dans le hors-contrat ainsi qu’en cours particuliers, notamment à des élèves de lycées français à l’étranger. Je suis également devenue plume pour des particuliers (je réalise des portraits, des lettres, des écrits à caractère professionnel) et je continue à assurer le développement et la promotion de mes livres et applications. De belles choses sont survenues : j’ai pu écrire pour la Bibliothèque nationale de France, être référencée dans l’annulaire des Expertes ou avoir mon portrait dans La nouvelle Parisienne, les femmes et les idées qui font Paris de Lindsey Tramuta.

Sur le plan personnel, en apparence rien n’a vraiment bougé puisque mon mari, ma fille et moi habitons toujours à Paris. Ma fille rentrera en CP à la rentrée prochaine. En revanche, moi qui étais souvent trop fatiguée pour bien m’occuper d’elle (j’ai une maladie chronique invalidante), j’ai mesuré un gain considérable en termes de repos, et le temps que je consacre à ma fille est désormais plus conséquent, et plus qualitatif.

Ce repos m’a permis de m’investir dans deux associations, l’Association française du féminisme et le Réseau Madeleine Daniélou.

Avec le recul, y a t il des choses que tu ferais différemment (notamment par rapport à la conciliation vie perso/vie pro) ? As tu des « conseils » à donner à des jeunes femmes ?

Je pense avoir fait une reconversion professionnelle « douce », puisque j’exerce toujours le même métier. A une époque incertaine où j’entends beaucoup parler de reconversion, je conseillerais de faire preuve de prudence. Exercer le même métier de façon différente, au sein de structures autres peut être une solution. Cette reconversion, je l’ai préparée de longues années durant, et elle est survenue au bon moment, pas trop tôt. J’avais une réelle assise pour me lancer.

Je mesure aussi, de plus en plus, l’importance de la communication digitale, et notamment d’Instagram pour se faire connaître et promouvoir son activité. J’y consacre du temps et peux en observer concrètement les retombées.

Enfin, moi qui étais extrêmement opiniâtre, j’ai appris à faire davantage preuve de lâcher-prise, et à faire confiance en la vie. Aujourd’hui, quand une porte se ferme ou ne s’ouvre pas, je suis intimement persuadée qu’une autre s’ouvrira plus tard. L’adaptabilité et la capacité à transformer des plans D en plans A sont fondamentales.

Et pour finir, as tu des projets/des envies à court ou moyen terme ?

À moyen terme, j’aimerais pouvoir écrire d’autres livres. À court terme, ma mère Dominique Sauquet, avec laquelle j’ai créé toutes mes applications littéraires, et moi préparons une nouvelle application autour du cinéma.

Vous pouvez retrouver Sarah sur son site.

Et ici l’ensemble des témoignages parus dans la rubrique Parcours au fil du temps.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *