Revue de presse et de blogs

En aparté a repéré pour vous

revue_de_blogs.gifEn cette veille de week-end qui s’annonce printanier (si, si, on y croit !), voici une nouvelle petite revue de presse et de blogs.

Côté pro

– Un article très intéressant et complet intitulé Tout plaquer : une aventure à haut risque, repéré grâce à Elsa de Et voilà le travail.

– Karen Demaison a ouvert son blog intitulé « Vers une articulation des temps de vie« , avec un regard centré sur les entreprises et les pratiques innovantes des politiques de ressources humaines sur cette thématique. A noter qu’elle propose une activité de conseil et de formation aux entreprises sur cette thématique. Nous lui souhaitons tous nos voeux de réussite…

Mon chef et moi sommes différents : comment travailler ensemble : un dossier intéressant paru sur le Journal du Management. Les cas de figure abordés (15 au total) sont relativement exhaustifs !  

La vogue des « business mamans » écrit par Claire Steinlen et paru dans le Télégramme.  Son article revient sur le phénomène des
mompreneurs, sans occulter les difficultés qu’elles peuvent rencontrer.

Côté perso

– Le billet d’une prof d’anglais à lire absolument, que l’on soit parent, élève, ministre, futur prof, etc. ! : Si jamais Luc C. passe par là. J’apprécie son langage cash 🙂

– Insolite et sympa : le blog Un inconnu dans le métro. Une blogueuse, Marie, a décidé de nous présenter des personnes qu’elle croise dans le métro ou le RER. A chaque fois, elle met en ligne une photo et un petit texte de présentation, frais, léger. Ces petites « tranches de vie » sont variées, vivantes et très sympas à découvrir. 

– Lectures et ciné : j’ai vu avec plaisir le film « Les invités de mon père« . Les acteurs y sont très bons (Karin Viard, Michel Aumont et Fabrice Luchini) et le scénario est intéressant. Côté livres : un essai de Boris Cyrulnik, Autobiographie d’un épouvantail (c’était le premier livre que je lisais de lui) sur la résilience (dense mais très intéressant). « La résilience n’est pas du tout une histoire de réussite, c’est l’histoire de la bagarre d’un enfant poussé vers la mort qui invente une stratégie de retour à la vie ; ce n’est pas l’échec qui est donné dès le début du film, c’est le devenir imprévisible, aux solutions surprenantes et souvent romanesques ». Boris Cyrulnik est allé à la rencontre des blessés de la vie, de ces « épouvantails » dont il se fait le biographe et dont il raconte comment ils ont su réparer leurs blessures et faire de leurs fragilités une force de vie.

Et sinon, deux romans, Chaos calme de Sandro Veronesi (un bon gros roman sur un homme, père de famille qui devient soudainement veuf et qui se remet en question… bien pour des vacances !) et pour finir un très bon roman, celui de Claudie Gallay, Mon amour ma vie. Pour rappel, j’avais beaucoup aimé son dernier livre Les déferlantes. Celui-ci est très différent mais il s’agit là encore d’une belle histoire, cette fois-ci racontée par un enfant cabossé par la vie, issu d’une vieille famille du cirque en perdition à qui il ne reste plus grand-chose…

– Et pour terminer j’aimerais bien recevoir des témoignages pour ma rubrique Avant / Maintenant…Je compte sur vous, lectrices et lecteurs de l’ombre ! (il suffit de répondre aux questions et de me les renvoyer par mail, voir Contact tout en bas). Merki 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 thoughts on “En aparté a repéré pour vous

  1. Yesssss t’es « reviendue »!

    Cyrulnik…je déteste ce mec (on nous en a farci des tartines en Sciences de l’Education à l’IUFM) et tout ce qu’il écrit tourne autour de la résilience. Certes, il fait référence dans le
    domaine. Faut quand même dire qu’il n’a pas beaucoup de concurrents, aussi, ça aide!

    Je dîne et je file voir tes blogs de métro et de prof….

    Biz’

      

  2. @ Crevette : eh oui, il faut bien revenir…. Comme c’était le premier livre de
    Cyrulnik que je lisais, j’ai trouvé ces propos sur la résilience intéressants. Car je n’en connaissais que « l’écume » de ce concept. Et je trouve que les exemples particulièrement
    violents/traumatisants qu’il prend sont intéressants. Mais je ne sais pas si j’en lirai d’autres de lui.

    Et reviens me dire ce que tu penses du billet de la prof…PS : as-tu trouvé le temps de lire Fume et Tue ? A bientôt !

      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *