Portraits de femmes

Un nouveau e-magazine d’information mixte



Les Nouvelles news.com est un nouveau site d’informations générales mixte (actuellement en version bêta, il suffit de s’enregistrer pour recevoir vos identifiant et mot de passe). Pour en savoir plus sur ce média, son positionnement et son contenu, j’ai interviewé
Isabelle Germain, fondatrice de ce site. Isabelle est journaliste spécialisée dans les sujets économie, politique et société, co-présidente de l’Association des femmes journalistes, et animatrice du blog du réseau « 
du rose dans le gris« . Auteure de « Si elles avaient le pouvoir… » (Larousse), elle montre notamment que, lorsque le pouvoir est partagé entre hommes et femmes, le champ du politique s’élargit.

« L’extension du domaine de l’information »

Quel est le positionnement de nouvellesnews et son ambition ?
Isabelle Germain : Nous sommes partis de l’idée que l’information doit être pensée aussi pour les femmes. Les lecteurs n’en ont pas
forcément conscience mais dans la presse aujourd’hui, les femmes sont sous-représentées et stéréotypées : elles représentent 17 % des personnes citées et, lorsqu’elles apparaissent, c’est souvent en tant qu’épouse, mère, victime ou de façon anonyme, rarement en qualité de décideuse. Il y a un vrai travail de pédagogie à faire afin d’améliorer la hiérarchie de l’information et dans le contenu. Même si le besoin n’est pas perceptible, beaucoup de femmes se détournent des magazines d’informations générales. Ils sont lus à 60% par les hommes, même ceux en ligne.
A leurs têtes, on trouve majoritairement des hommes, blancs, 50 ans, urbains. Ils ne s’en rendent pas compte, mais involontairement, ils obéissent à des préoccupations d’hommes. Résultat : certains sujets tombent dans les oubliettes de l’information.

En quoi nouvellesnews est-il différent d’un magazine féminin ?
I.G. : La presse féminine est très utile et très bien faite mais leurs centres d’intérêt se limitent aux centres d’intérêt que l’on prête aux femes. Il y a peu d’infomation générale et pas d’ambition politique.
L’ambition des nouvellesnews n’est ni d’être un journal féminin, ni un journal féministe mais une magazine d’informations générales mixte. Notre volonté est une extension du domaine de l’information en terme de hiérarchie et de contenu. Il traitera des centres d’intérêts à la fois des femmes et des hommes.

Quels sont les sujets négligés dans la presse actuelle ou à aborder autrement ?
I.G. : Nous retrouverons ces sujets dans le rubriquage du site : les sujets politique, économie et société sont regroupés sous « civilisation ». Une rubrique « Le temps » traitera des sujets autour de l’articulation des temps, de travail, tout au long de la vie, le quotidien, etc.
« La vie en vert » abordera le développement durable, l’écologie, une alimentation saine. Les femmes y sont plus sensibles et beaucoup d’entre elle s’y investissent, souvent à l’initiative d’associations, AMAP.
« Changer le monde » présentera des portraits d’hommes et de femmes qui courageusement essayent de changer le monde. Enfin, la rubrique « Plaisirs » parlera de culture, loisirs et sport (mais traité non pas sous l’angle de la compétition mais du bien-être et du plaisir).

Quelles convictions derrière les nouvellesnews ?
I. G. :  Il y a une vrai cohérence avec mon livre « Si elles avaient le pouvoir« . L’égalité progresse mais nous sommes au milieu du gué. Les femmes ont acquis leur indépendance physique, corporelle mais il leur reste l’indépendance morale à acquérir. Et cela passe beaucoup par les médias. Or, les médias sont très en retard par rapport à la société civile. Ils sont notamment plus bien plus sexistes que ne l’est la société et ne favorisent pas cette culture de la mixité. Les citoyens lambda sont beaucoup plus en avance sur les questions de la parité que les dirigeants et les élites.
Pourtant cette culture de la mixité et de la parité est favorable aux femmes mais également à l’ensemble de la société. Car une société équilibrée est plus créative et plus ouverte.
Les femmes doivent se décomplexer, prendre le pouvoir et prendre la parole. Grâce au numérique, elles peuvent le faire. Et elles le font !

PS : à ma petite échelle, en tant que journaliste, je participe à ce beau projet ! Merci de le faire connaître autour de vous et de laisser vos commentaires, suggestions, etc.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *